TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

France : les stations de ski vont-elles pouvoir ouvrir en 2020 ?

Le confinement pourrait durer entre 8 et 12 semaines



Sale temps pour le tourisme, même en Hexagone. Si l'outgoing est à l'arrêt depuis presque 8 mois, le tourisme en France se retrouve à nouveau confiné, presque au pire des moments. Les stations de ski sont ce vendredi de nouveau fermées, pire elles pourraient louper le mois de décembre.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 30 Octobre 2020

Le confinement pourrait durer entre 8 et 12 semaines, les stations de ski pourraient ne pas voir Noël - DR
Le confinement pourrait durer entre 8 et 12 semaines, les stations de ski pourraient ne pas voir Noël - DR
Il y a quelques années, un noël sans neige représentait entre 20 et 30% de manque à gagner pour les stations de ski françaises.

Cette année la variable d'ajustement ne viendra sans doute pas du ciel, mais de l'exécutif et de notre capacité à suivre les consignes du gouvernement.

Si hier, Roxana Maracineanu, la secrétaire d'Etat en charge des Sports déclarait "est que les stations de ski seront-elles ouvertes? Pour l’instant, on ne sait pas," Jean Castex a apporté une réponse cinglante.

Le confinement ne sera pas compatible avec le voyage loisir et encore moins avec le ski.

"Le domaine skiable de Tignes, qui avait ouvert le 17 octobre dernier, fermera donc ses portes dès demain soir et jusqu’au 1er décembre a minima. Nous étions prêts le 17 octobre pour accueillir les passionnés de ski… nous le serons à nouveau dès que le contexte sera favorable !", expliquait la station dans une publication sur Instagram.

Val d'Isère a de son côté reporté l’ouverture de la station initialement prévue le 28 novembre. "L’opération « 1ères traces » est annulée dans son format package hébergement, tests de ski et animations" précise-t-elle sur les réseaux sociaux.

La station continue de travailler le domaine skiable tout comme à l'Alpe d'Huez qui se veut optimiste : "Nous continuerons, dans les jours et les semaines à venir, à préparer notre domaine skiable afin que la station puisse ouvrir ses portes dès le 5 décembre comme prévu initialement" indique la station située en Isère.

Les stations de ski ont depuis toutes refermées leurs portes pour celles ouvertes et pour d'autres décaler leur ouverture.

Sauf que le rendez-vous du 1er décembre ne sera peut être pas le bon et les montagnards risquent fort de perdre une part importante de leur activité du dernier mois de l'année.

Une réouverture en décembre ?

La justification est apportée par nos confrères du site Ski Nordique.

"Les données que nous avons dans nos modélisations montrent qu'au 1er décembre, nous ne serons pas à 5000 contaminations par jour (l'objectif fixé par le président Macron pour sortir du confinement, ndlr) ça je peux vous le dire d'emblée aujourd'hui.

Il va falloir plus de temps.


Le scénario est plutôt d’avoir un confinement pendant une période d’un mois, de regarder les différents marqueurs, et puis ensuite de sortir de ce confinement via, par exemple, un couvre-feu qui pourrait se poursuivre pendant le mois de décembre, éventuellement couvrir Noël et le Jour de l’An, et sortir du couvre-feu uniquement début janvier.

Je pense que le chiffre inférieur à 5000 ou 8000 nouvelles contaminations est atteignable à ce moment», a exposé le scientifique
" indique ce matin le professeur Delfraissy, directeur du conseil scientifique.

Tout comme lors du 1er épisode, le gouvernement n'a pas voulu s'étendre sur ses intentions, mais il y a fort à parier que le mois de décembre ressemblera à novembre 2020.

D'après les informations recueillies par Europe 1, le gouvernement planche sur un scénario de 8 à 12 semaines, mais il n'ose pas le dire pour le moment, par peur des réactions et de l'acceptabilité.

Est-ce que le miracle aura lieu ? Nous sommes les seuls à pouvoir influer sur la courbe des cas et des hospitalisations, à vos masques !

Nous vous donnons rendez-vous le 1er décembre 2020.

Lu 61451 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Hugot le 31/10/2020 12:30
On peut tout craindre, avec une ministre des sports inconsistante, et des responsables médicaux qui n’ont pas compris que le sport et le grand air sont les principaux facteurs de bonne santé

2.Posté par Girr Philippe le 01/11/2020 21:35
d'accord avec toi hugot le sport et les grands espaces, l'air pur on en a plus que jamais besoin. C'est scandaleux et incroyable ce qui se passe on nous prive de tout. On va détruire des milliers d'emplois en plus, je travaille aux remontées mécaniques depuis plus de dix ans et on va me priver de mon emploi et mon mode de vie. Sauver des vies pour en sacrifier d'autres je ne suis pas d'accord !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance