TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Galeries Lafayette Voyages : « Le client doit comprendre que le service a un prix... »

L'agence envisage de faire payer ses devis



Installée au fond du magasin Hommes des Galeries Lafayette, Françoise Morlanne travaille depuis 31 ans dans cette agence du boulevard Haussmann. Elle est aujourd'hui responsable du point de vente et gère près de 14 vendeurs. Passionnée par son métier, Françoise fait rimer qualité de service avec écoute attentive de clients souvent très exigeants. Mais elle demeure septique face à l'évolution de la profession. Elle regrette notamment le désintérêt des TO qui n'offrent presque plus rien aux bons clients. Une situation qui selon elle va faire le jeu d'Internet.


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Jeudi 14 Avril 2011

''Agent de voyage est un métier de relationnel, de conteur : il faut leur raconter de belles histoires, pour les faire rêver, les accrocher avec autre chose que le prix. Les voyageurs doivent comprendre que le service a un coût. ''
''Agent de voyage est un métier de relationnel, de conteur : il faut leur raconter de belles histoires, pour les faire rêver, les accrocher avec autre chose que le prix. Les voyageurs doivent comprendre que le service a un coût. ''
TourMag.com : Parlez-nous de votre parcours professionnel ?

Françoise Morlanne : J'ai passé un double Deug Anglais-Espagnol, puis un BTS tourisme. A mon époque, c'était amplement suffisant pour travailler dans le tourisme.

J'ai ensuite intégré le Club Med, pour devenir par la suite guide interprète sur les Canaries, Madère et le Sénégal. Depuis, je suis aux Galeries.

TourMag.com : qui sont vos clients ?

Françoise Morlanne : Près de 30% de notre activité repose sur les voyages de noces, dont les jeunes mariés déposent leur liste dans le magasin.

Nous ne faisons pratiquement que des séjours à la carte en long courrier et notre panier moyen varie entre 4000€ et 8000€, ce qui correspondent à la clientèle du magasin.

Nous avons aussi beaucoup de voyageurs avec la carte des Galeries, qui propose d'étaler son paiement en trois fois.

Personnellement, après 30 ans de métier, j'ai beaucoup de fidèles, car on ne confie pas ses vacances à n'importe qui ! Les clients doivent avoir confiance.

TourMag.com : Justement, comment gagner leur confiance ?

Françoise Morlanne : Il faut faire preuve d'une grande capacité d'écoute, poser les bonnes questions pour mieux les connaître et les amener à cibler leurs désirs. Sinon on fait beaucoup de devis gratuits. Il ne faut pas laisser le choix de trop de destinations.

Je refuse personnellement de faire une dizaine de devis, dont je sais que neuf d'entre eux finiront à la poubelle !

Nous envisageons d'ailleurs de faire payer ces devis, mais nous sommes tellement attachés au service que nous n'osons pas encore. Pourtant certaines personnes abusent vraiment.

TourMag.com : Les évènements au Maghreb et au Japon ont-il impacté votre activité ?

Françoise Morlanne : Bien sûr, notamment sur l'Asie que nous vendons beaucoup. Les voyageurs font l'amalgame avec le Japon.

Je suis souvent obligée de sortir un planisphère pour leur prouver que l'Indonésie est à des milliers de kilomètres et qu'ils n'ont pas de soucis à se faire.

Concernant le Moyen-Orient, si les gens ont trop peur, je n'insiste jamais, pour ne pas les bloquer. Nous avons donc beaucoup de report vers des destinations qu'on vendait très peu, comme Madère ou les Canaries.

Par conséquent, nous devons déployer plus d'énergie pour faire notre chiffre, car les courts-séjours et l'Europe sont des contrats beaucoup moins rémunérateurs.

TourMag.com : En tant que responsable d'agence, comment recrutez-vous vos stagiaires ?

Françoise Morlanne : J'en prends un par mois et je ne ménage pas ma peine pour les former ! Tout d'abord je les rencontre et leur fait passer un petit test de vente. Je leur demande ensuite quelles sont les 7 merveilles du monde.

Généralement, j'ai beaucoup de surprises car les jeunes manquent cruellement de culture générale. Mais je reproche surtout aux écoles la durée des stage de 15 jours alors qu'il faudrait au minimum un mois pour qu'ils s'acclimatent.

TourMag.com : Avec votre expérience, quel regard portez vous sur l'évolution du métier d'agent de voyage ?

Françoise Morlanne : Je ne suis pas sûre que j'aurais pu faire la même carrière si j'avais commencé aujourd'hui.

Les jeunes ont beaucoup moins d'opportunités de voyages car la politique des fournisseurs n'est plus la même à cause de la crise. Autrefois, on pouvait faire 4 à 5 déplacements par an. Aujourd'hui on est content de partir une seule fois.

Je considère également que les TO ne jouent plus le jeu. Beaucoup ont par exemple supprimé les carnets de voyages, alors que c'était un plaisir d'offrir quelque chose au client.
Les TO tirent tellement sur les prix que la qualité du service avant vente s'en ressent. Cela va faire le jeu du web.

TourMag.com : Internet est-il un gros concurrent ?

Françoise Morlanne : Bien sûr, c'est notre premier adversaire. Avant les clients qui venaient en agence étaient assurés d'avoir le meilleur tarif pour leur hôtel et leur avion.
Aujourd'hui c'est le contraire. Ils paient plus cher et nous devons leur justifier cet écart de prix grâce à nos valeurs ajoutées.

Je pense à cette cliente pour qui j'ai monté un voyage en Indonésie. Elle est allée voir sur le site de l'hôtel et les prix étaient deux fois moins chers. Pourtant elle est restée car nous lui offrons une garantie, une sécurité après-vente.

Agent de voyage est un métier de relationnel, de conteur : il faut leur raconter de belles histoires, pour les faire rêver, les accrocher avec autre chose que le prix. Les voyageurs doivent comprendre que le service a un coût.

Lu 5410 fois

Notez



1.Posté par roussel-jolly martine le 19/04/2011 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour Françoise,
tout à fait d'accord avec toi ! je pense également que l'on devrait faire payer le CONSEIL et par conséquent les devis ce qui valoriserait d'ailleurs notre métier et notre travail ce qui éviterait peut etre que les clients "pillent" notre expertise pour ensuite aller acheter en direct sur internet !
bien cordialement
Martine

2.Posté par Marie Ravier le 19/04/2011 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un bisou des Carribou Fanfan ! Très sympa de boire mon café montréalais en lisant ton interview ce matin dans la presse pro online :) Marie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips