TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Galice : balade sur les côtes déchiquetées de la verte province

Au pays des merveilles, depuis Saint-Jacques-de-Compostelle



Galice : depuis un millénaire, Saint-Jacques-de-Compostelle et son pèlerinage font le renom de la province la plus septentrionale de la péninsule ibérique. Discrète, cette région offre bien d’autres attraits. Florilège.


Rédigé par Jean-Paul COMBE le Mercredi 1 Août 2018

La Galice et ses côtes déchiquetées rappelant l'Irlande ou la Bretagne, où le vert et le bleu se marient - DR : J.P.-C.
La Galice et ses côtes déchiquetées rappelant l'Irlande ou la Bretagne, où le vert et le bleu se marient - DR : J.P.-C.
Première et dernière étape en Galice, Santiago accueille les pèlerins au bout du long chemin, mais aussi les touristes venus par la route ou par les airs.

A la belle saison, ce sont près de 1 000 pèlerins qui, chaque jour, débarquent à Saint-Jacques, généralement par le Mont de la Joie (8 800 Français en 2017).

De là, on rejoint la chapelle au sommet pour avoir la plus belle vue sur la ville. En descendant à l’ouest de la ville Sainte, on entre dans la cité par la porta do Camino. Partant d’ici, tous les chemins mènent à la place Obradoiro.

Vaste place carrée, c’est une des plus belles réussites de l’urbanisme espagnol. Elle est bordée d’édifices grandioses comme l’hôpital Real, transformé en Parador, le palacio de Raxoi, siège de la mairie et du gouvernement autonome et surtout l’imposante cathédrale.

C’est l’une des plus prestigieuses et des plus anciennes d’Espagne. Bâtie au XIIe siècle, consacrée au XIIIe, c’est une harmonie des styles baroque et classique très répandus en Galice.

Elle se voulait le plus grand temple chrétien de son époque : son agencement se fait autour d’une croix de 97 m sur 65, sous des voûtes qui s’élèvent jusqu’à 22 m.

Point d’aboutissement, l’édifice est aussi le point de départ idéal pour la visite de la vieille ville où se succèdent ruelles, rues pittoresques comme la rua do Franco, marchés de rue et petites places comme celle des Camélias ou das Prateria.

Dans ce dédale on se heurte, inévitablement, sur les nombreuses auberges, bars à tapas et multiples restaurants qui font l’ambiance et la convivialité de la cité.

Saint Jacques possède aussi un nombre impressionnant de musées. Impossible de tous les visiter mais deux s’imposent : das peregrinacions (pèlerinages) et arte sacra (art sacré).

Autre lieu de culte, San André de Teixido, un sanctuaire emblématique de la Galice. Dominant la mer, une petite église de granit a des airs de bout du monde, il faut faire escale le temps d’un vœu.

La légende rapporte que si l’on n’est pas allé a Saint André de son vivant, on s’y retrouvera une fois mort, mais sous la forme animale. Inquiétant, l’adage n’a été ni confirmé, ni infirmé à ce jour !

1650 km de côtes

Sur le chemin de la petite ville de Cedeira, on traverse la Serra da Capelada pour contempler l’Atlantique depuis les falaises les plus hautes de la côte avec 620 m de verticalité.

Autre record à mettre au Guinness Book, si ce n’est déjà fait : l’Estraca de Bares, le point le plus septentrional de la péninsule ibérique : « el mas bello del mundo », « le plus beau du monde » dit-on ici.

A un jet d’ici, la ville marinière de Viviero compte l’un des centres historiques les plus importants du littoral avec un quartier ancien dominé par des galeries vitrée (galérais), typique de la Galice.

Plus au sud, Mondonedo a gardé le charme et le prestige d’une ancienne capitale avec ses maisons ornées d’armoiries et aussi de galerias.

Impressionnante, la Grand-Place est dominée par la cathédrale qui conserve son portail et un intérieur roman tandis que ses tours sont de style baroque.

700 plages

DR : J.P.-C.
DR : J.P.-C.
Le littoral de la Galice se reconnaît à ces rias, l’équivalent des abers bretons.

Il s’agit de langues de mer qui pénètrent dans les terres. Leurs riches eaux permettent de donner vie aux meilleurs fruits de mer et poissons - à déguster sans modération, à petits prix, dans les auberges et bistrots locaux !

Sur ce territoire, les phares tiennent la vedette et protègent 1 650 km de côtes.

Témoin, la Tour d’Hercule, seul phare romain encore en service. Quant aux plages, il y en a pas moins de 700, souvent sauvages au milieu de rochers, sculptées par les flux et reflux comme celle de Las Catedrales.

A marée basse, on se promène entre les voûtes, les arcs et les grottes. A moins que l’on préfère une vue plongeante sur le site en empruntant les sentiers en hauteur.

Autre site remarquable entouré d’un chemin balisé qui longe la côte en surplomb de la mer : l’espace naturel « O focino do porco » ( le museau de porc, ainsi nommé en raison de sa forme).

C’est beau à couper le souffle, magique. Miraculeux pourrait-on dire, à quelques encablures de là.

Repères

DR : J.P.-C.
DR : J.P.-C.
Vols

Vueling 2 fois par semaine (dimanche, lundi, vendredi)
2h au départ de Roissy CDG
www.vueling.com/fr

En savoir plus :

Turismo de Galicia : www.turismo.gal/inicio
Office du tourisme d'Espagne : www.spain.info/fr/

Coup de cœur :

Santiago de Compostela

Unique Relais et Châteaux en Galice, A Quinta da Auga, ancienne manufacture papetière du 18e siècle, dans un superbe jardin, au bord d’une rivière au cœur de Saint-Jacques-de-Compostelle.
www.aquintadaauga.com/es

Viveiro
Hotel Urban
D’un design moderne, aménagé avec goût, l’hôtel est situé en plein centre proche du cœur historique de Viveiro. Le bar de l’hôtel, ouvert sur la ville, est très animé le soir, autour d’excellents tapas offerts.
www.urbanviveiro.es

Ribadeo
Dans une vaste demeure galicienne à la frontière entre Galice et Asturias, ce Parador offre une vue du paysage galicien, de l’estuaire de Ribadeo et des petits villages d’Asturias sur l’autre rive.
www.parador.es/fr/paradores/parador-de-ribadeo


Lu 1033 fois

Notez


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Août 2018 - 07:00 Israël, une si belle nature morte...



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips