TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Gamma Travel : ''Cela suffit de se faire mener en bateau par M. Siméon !''

Le TC de Créteil saisi de l'affaire



En Tunisie, la colère gronde. A l'instar des hôteliers crétois qui sont allé jusqu'à assigner en référé la société Switch, quelques hôteliers tunisiens commencent à se manifester, affirmant dans un premier temps qu'ils n'accueilleront les clients Switch qu'une fois payés. Hier soir, nous avons rencontré Mourad el Khallel, patron de Gamma Travel Service, porteur d'une créance impayée de près de 300 000 euros.


Rédigé par Propos recueillis par Michèle SANI le Lundi 6 Octobre 2008

Gamma Travel : ''Cela suffit de se faire mener en bateau par M. Siméon !''
TourMaG.com - Depuis combien de temps êtes-vous un fournisseur de Switch ?

Mourad el Khallel
: "Switch vendait la Tunisie depuis 4 ou 5 ans sous l'angle des séjours avec thalasso.

Il m'a contacté en novembre 2007 pour développer cette destination sous un angle plus large. J'ai pris alors un contrat sur deux ans. Compte tenu de l'important potentiel que représentaient les ventes en ligne j'avais accepté de faire des efforts sur les prix avec l'objectif de développer une nouvelle clientèle."


T.M.com - Quel volume de clients avez-vous réalisé avec Switch ?

M.K :
"Au 30 septembre 2008 nous totalisions 1 580 clients. Il s'agissant pour la très grande majorité de ventes de dernière minute. Nous avons encore 159 passagers réservés qui doivent partir sur plusieurs dates dont, pour certains, dimanche prochain..."

T.M.com - Selon quelles modalités Switch réglait vos factures ?

M.K.
: "Elles étaient fixées par contrat et Switch nous réglait effectivement par des virements bancaires réguliers. Cependant, dans la pratique, compte tenu du flux des commandes, des sommes importantes n'ont toujours pas été payées."

T.M.com - Quel est le montant des factures impayées ?

M.K.
: "En ce qui concerne les factures émises jusqu'au 31 septembre 2008, le montant est de 225 800 euros auxquels s'ajoutent 86 900 au titre de commandes confirmées jusqu'au 30 juin 2009.

T.M.com - Comment en êtes vous arrivés à refuser de prendre en charge 32 clients qui partaient à Djerba dimanche dernier ( 5 octobre) ?

M.K
. : "Vous connaissez nos marges. Des impayés d'un tel montant mettent en danger une entreprise comme Gamma. J'ai décidé de ne pas accentuer la perte. Je n'avais plus le choix. Cela suffit de se faire mener en bateau par Monsieur Siméon.

La semaine dernière je suis allé en personne et à plusieurs reprises au siège de Switch pour être payé. J'y étais encore vendredi. On m'a fait des promesses. On m'a surtout baladé cela m'a été très pénible d'autant que j'ai vu des virements partir alors que j'étais laissé de côté. Mais je tiens à préciser que Gamma n'a pas laissé de clients sur le terrain.

Vendredi 3 octobre nous avons clairement prévenu Switch, que sans règlement de leur part aucun de leurs passagers ne serait embarqué. Switch en a pris bonne note et s'est alors tourné vers Promovacances et Via Royal First Travel qui ont assuré les prestations.
Si Karavel avait été garant du paiement j'aurais assuré."


T.M.com - Allez-vous assigner Switch au Tribunal ?

M.K.
: "Nous venons d' informer le Président du Tribunal de Commerce de Créteil de la situation en en lui demandant de mettre en oeuvre une procédure d'alerte et en attirant son attention sur le fait que Switch continue de nous adresser ses commandes comme si de rien n'était ! Cela va aller dans le dossier."

T.M.com - Et si le repreneur Karavel - Promovacances vous payait demain seriez-vous prêt à poursuivre ce partenariat ?

M.K.
: "Je l'ai dit, si le repreneur est garant je suis d'accord pour poursuivre cette collaboration. Je constate à mes dépens que notre commerce repose encore trop sur la confiance alors que nous sommes en période de crise.

Nous, PME, nous devrions nous regrouper pour mieux nous défendre et ne pas hésiter à informer l'ensemble de la profession quant nous croisons des entrepreneurs malhonnêtes. Nous devrions créer une association de défense des victimes françaises et étrangères des délinquants financiers."

Mourad el Khallel, patron de Gamma Travel Service exerce son métier de voyagiste spécialiste de la Tunisie depuis vingt ans. Là-bas, il a son propre réceptif et deux hôtels dont Les Dunes à Djerba. Aujourd'hui il se bat pour récupérer une créance de près de 300 000 euros auprès de Switch qui ne l'entend pas.

Les scenarii de reprise du Groupe Switch

Selon nos informations, plusieurs scenarii seraient possibles dans le cas d'une reprise de Switch par Karavel-Promovac. Mais le moins que l'on puisse dire est que le périmètre et les modalités sont pour le moins floues... Cela explique que nous ayons davantage d'interrogations que de réponses.

Nous savons que les deux entreprises ont réuni de toute urgence leurs Comités d'entreprise respectifs ce lundi après midi. On comprend l'émotion de ces instances qui ont appris par la presse professionnelle ce qu'il allait en advenir, alors que des modalités réglementaires strictes régissent l'information dans ce type de situation.

Deux choses sont certaines : Gamma Travel qui affiche une créance d'environ 300 000 euros a alerté le Tribunal de commerce de Créteil afin de demander la mise en place de la procédure d'alerte.
Par ailleurs, des créanciers crétois (réceptif et hôteliers) ont également saisi le tribunal par une procédure de référé.

Compte tenu de ces deux éléments, la reprise du relais "à partir de jeudi" par Karavel-Promovac de "pour s’assurer de la bonne gestion des relations fournisseurs pour tous les clients en partance", nous semble louable mais incertaine.

En effet, compte tenu de l'énorme passif affiché par le TO, on voit mal le tribunal de commerce laisser Karavel-Promovac récupérer les actifs solvables en laissant les créanciers sur le carreau... Et à fortiori parce que ces mêmes créanciers ont d'ores et déjà saisi la justice. D'autres pourraient s'y joindre...

Pourtant d'après nos infos, c'est bien là dessus que table Switch où cette hypothèse a été évoquée ce lundi au cours du CE. Karavel rachèterai une partie des actifs et du personnel qui pourrait rester sur place le bail actuel courant jusqu'en 2010.

Plusieurs scenarii :

1) Promo Vacances reprend la totalité des actifs et du passif de Switch et solde les créances. Hypothèse idéale mais onéreuse compte tenu du déficit estimé (15 Mie ?) du Groupe.

2) Promo Vacances ne reprend qu'une partie des actifs et des dettes. Switch cède la marque Partir pas Cher, le fichier clientèle, une partie du personnel, le site et quelques agences ainsi que des contrats TO.

Promo Vacances peut demande une réduction des créances et un moratoire autrement dit des délais de paiement. Mais cela ne marchera que si les créanciers acceptent ou refusent le « plan de continuation ».

3) Les créanciers refusent cette reprise. Le tribunal devra alors désigner un mandataire pour mettre en place un redressement judiciaire et devra fixer la date de la période suspecte (apparition des premières difficultés).

4) Le tribunal prononcer la liquidation, compte tenu du montant des dettes, Immédiatement ou après une période d'observation. Dans ce cas, seuls les créanciers privilégiés (Urssaf,Fisc,ect) seront payés. Le juge décidera ensuite en fonctions des propositions remises à quel repreneur il confiera l'entreprise.

Il restera à régler le cas de l'activité croisière que J.-P. Siméon souhaite conserver. Aujourd'hui, celle-ci concerne 2 entités : la sté Atlantec qui se trouve à Lorient et qui est propriétaire des catamarans et Switch qui les commercialise.

Lu 18571 fois

Notez

Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

2.Posté par Breizh le 07/10/2008 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour info la société de Lorient est la société Catlantech et non Atlantec , SAS au capital de 120 000 euros dont le Président est M Gilbert Drecher et le DG Mr Dominique Marsaudon. M Simeon n'apparaissant pas semble t'il.....

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias