TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone



Grève Air France : les pros du tourisme font face tant bien que mal...

Air France recueille des "satisfecit"



La grève du 11 janvier 2018 n'a pas eu lieu, en raison de la neige, mais celle du 22 février 2018 aura bien lieu, malgré le froid. Et avec elle ses conséquences, pour les passagers, mais aussi les agences de voyages, devant faire face à un flux d'appels hors-norme. Nous avons contacté, quelques professionnels du voyage, pour connaître leur sentiment, et surtout les conséquences sur leur travail.


Rédigé par Romain Pommier le Mercredi 21 Février 2018

Selon les profils des agences de voyages, elles sont plus ou moins impactées par la grève Air France ce jeudi 22 février 2018 - Crédit photo : compte Twitter @WebhelpNL
Selon les profils des agences de voyages, elles sont plus ou moins impactées par la grève Air France ce jeudi 22 février 2018 - Crédit photo : compte Twitter @WebhelpNL
Elle pendait au nez de la direction d'Air France depuis quelques semaines, la première grande grève de l'année aura bien lieu, ce jeudi 22 février 2018.

Après des négociations ayant achoppé sur une augmentation salariale, alors que les salaires du personnel de la compagnie sont gelés depuis 2011, les représentations syndicales ont décidé de taper du poing sur la table.

L'ensemble des services d'Air France seront touchés, sans exception. 10 syndicats des employés au sol comme en vol ont déposé un préavis de grève qui s'annonce suivit.

Les conséquences du coup de gueule sont significatives puisque seulement 50% des vols long-courriers seront assurés au départ de Paris, quand 75% des vols moyen-courriers pourront prendre leur envol depuis Paris-Charles de Gaulle.

Sur le court-courrier, 85 % de ses vols seront opérés.

Lire : Grève : Air France assurera 75% de son programme de vols

A quelques heures de cette grande pagaille, les agences de voyages s'organisent pour faire face à une activité "très fortement impactée" selon Philippe Korcia, le directeur général du groupe Voyages Eurafrique.

Toutefois, les échos que nous avons eus ne vont pas tous dans ce sens.

Postes d'astreinte doublés

Annoncée depuis une dizaine de jours, certains ont accueilli la nouvelle des annulations de vols avec philosophie "le mouvement social ne dure qu’une seule journée, c’est un moindre mal et 75% du trafic est assuré " précise fataliste François Piot, PDG de Prêt-à-Partir.

Du côté de Bleu Voyages, le spécialiste du voyage d'affaires on fait le dos rond : "pour mesurer l'impact d'une telle grève, c'est simple nous avons 145 vendeurs affaires, et Air France représente 60% de nos transactions. Le calcul est rapide, ce sont des centaines de clients qui seront touchés" commente Gérard Luret, le directeur affaires.

De son aveu "tout ça est très perturbant pour nous, car les annulations génèrent du travail supplémentaire pour nos équipes. Toutefois il faut reconnaître que la compagnie a fait du bon travail. Nous avons été prévenus mercredi matin, nous avons donc pu nous organiser."

Conséquence : le service d'astreinte "Bleu Nuit" a été doublé, afin de faire face à toutes demandes de la part des clients. Sans se concerter, la majeure partie des professionnels qui pouvaient potentiellement être touchés ont tenu à féliciter Air France, pour son travail d'anticipation.

A l'image de François Garrabos, le directeur transport de Resaneo "quand c’est bien il faut le dire. Air France a très bien appréhendé la grève."

Enfin, tout le monde ne tire pas son coup de chapeau à la compagnie. Le service qui gère les changements de vols chez Voyages Eurafrique est sur le pont : "Les messages envoyés aux clients par la compagnie annoncent simplement l'annulation des vols, sans aucune solution derrière, les clients sont pour certains paniqués" nous explique un responsable.

Quel impact pour les professionnels?

Bien évidemment à situation exceptionnelle, conséquences exceptionnelles, mais surtout disparates selon les voyagistes.

Du côté de Prêt-à-Partir, François Piot regrette cette situation : "les clients s’adaptent même si c’est un manque à gagner pour la profession".

Quand d'autres sont plus alarmistes. Chez Voyages Eurafrique, la grève est très mal vécue. Le responsable opération est exaspéré. "L'impact est énorme. Les clients sont inquiets, nous sommes tous pendus au téléphone pour les rassurer, et leur trouver des solutions de replis.

Les personnes les plus stressées sont celles se trouvant de l'autre côté du globe et voulant rentrer à la maison. De plus, pour leur soumettre une proposition équivalente à Air France, c'est très compliqué à l'heure actuelle, de nombreux vols sont complets.


Selon la taille des agences et leur profil : loisir ou affaires, elles sont plus ou moins touchés.

Pour Eden Tour tout est sous contrôle d'après Isabelle Jaecques, la directrice commerciale du réseau "pour l’instant il n’y a aucun impact chez nous. Nous continuons à suivre de près le dossier et nous regardons comment la situation va évoluer."

Les spécialistes du voyage d'affaires doivent eux se retrousser les manches : entre une quarantaine à plusieurs centaines de dossiers sont concernés selon les distributeurs que nous avons joints.

François Piot de rappeler que l'inquiétude ne se résume pas seulement au 22 de ce mois, mais plutôt à celui de mars 2018. "Ce qui nous inquiète, ce sont les grèves à venir au sein de la SNCF, celles-ci pourraient paralyser le pays".

Et donc toucher la population et les agents au-delà du voyage d'affaires, mais c'est encore une autre histoire.

Quelles solutions pour les clients ?

D'après Gérard Luret, le directeur affaires de Bleu Voyages. "La compagnie a donné la possibilité aux clients de pouvoir modifier ou rembourser sans frais, les billets remboursables.

Par contre les billets non-remboursables ne sont pas éligibles au remboursement intégral, mais sont réutilisable plus tard dans le temps, via un EMD (Document annexe électronique).

Le répercussions pour les voyageurs sont plutôt minimes
."

Lu 3585 fois

Notez



1.Posté par dommagescollateraux le 22/02/2018 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est bien beau de rembourser les billets mais c'est de la courte vue !!
Quid des prestations terrestres ? Dans le cadre d'un voyage organisé avec réservation d'hôtels et tutti quanti, pensez vous que les prestations terrestres à l'autre bout de la planète sont remboursées ? Que nenni !! et c'est encore aux agences de payer !!
je vous laisse imaginer la situation avec un groupe de 30 pax !
Et je parle pas des clients ayant économisé pendant plusieurs années pour effectuer le voyage de leur vie et qui se retrouvent désemparés ce matin....
Vraiment, certaines catégories de personnel ne se rendent pas vraiment compte du mal qui est fait dans une telle grève !...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips