Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Grève SNCF : pourquoi un préavis le 6 juillet 2022 ?

Les sections CGT, SUD-Rail, CFDT de la SNCF ont déposé un préavis de grève



Le transport dans son ensemble traverse une grave crise sociale. La SNCF n'est pas épargnée, avec un préavis de grève déposée par la CGT, SUD-Rail, la CFDT pour le 6 juillet 2022. Les syndicats dénoncent "refus du dialogue social" et demandent des "mesures de rattrapage salariales".


Rédigé par le Vendredi 24 Juin 2022

Les sections CGT, SUD-Rail, CFDT de la SNCF ont déposé un prévis de grève - Depositphotos @ifeelstock
Les sections CGT, SUD-Rail, CFDT de la SNCF ont déposé un prévis de grève - Depositphotos @ifeelstock
La crise sociale que traverse l'aérien se propage au sol, avec la grogne des salariés de la SNCF.

En effet, trois syndicats ont déposé un préavis de grève pour la période du 05 juillet 2022 19h00 au 07 juillet 2022 08h00. La CGT, SUD-Rail et la CFDT dénoncent la position de la direction concernant un "refus du dialogue social et de mépris vis-à-vis des revendications des cheminots."

Les organes de représentations du personnel avaient fait une demande de concertation immédiate (DCI) sur la question des salaires et du pouvoir d'achat, afin d'instaurer un dialogue avec la direction de la SNCF.

Cette dernière "a refusé de recevoir les organisations syndicales dans le cadre de cette démarche, en renvoyant les échanges à des réunions bilatérales en cours."

SNCF : Pourquoi une grève ?

Les syndicats alertent sur la hausse des prix, une inflation atteignant 5,2 % sur un an, selon les derniers chiffres de l’Insee. Une flambée qui entrainent des vagues de contestation à travers le pays, mais aussi en Europe, conduisant à une grève historique des cheminots britanniques.

"À l’instar de l’ensemble des salariés en France comme en Europe, les cheminots sont durement touchés par l’explosion de l’inflation, nous devons agir pour gagner des hausses des salaires.

Confrontés à une inflation croissante et à l’absence d’augmentation générale depuis 2014, les cheminots subissent un recul net et fort de leur pouvoir d’achat,
" annonce le communiqué de la CGT.

Les trois syndicats demandent des mesures de rattrapage salariales, aussi bien pour absorber l’inflation, qu'un report systématique de la hausse du SMIC sur l’ensemble de la grille.

Ils exigent une augmentation générale des salaires, la revalorisation des primes et une revalorisation de l’ensemble des allocations. De plus, les représentants du personnel souhaitent un rendez-vous avec la direction avant l'été et un autre à la fin de l'année.

A lire : Ryanair : les grèves vont toucher près de 600 000 voyageurs en Europe

Alors qu'une table ronde est prévue le 06 juillet prochain, la CGT, SUD-Rail, CFDT appellent les cheminots à la grève ce même jour, afin de faire pression sur la direction.

Quant à l’UNSA ferroviaire, une réponse est attendue au sujet de sa participation le 28 juin prochain.

Lu 13959 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Gomes le 24/06/2022 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et bien sûr la grêve se fait au moment des vacances scolaires pour emmerder des millions de français qui ont durement travaillé pour se payer des vacances. Cà finit quand ce corporatisme ancestrale. Il est temps d'encadrer le droit de grêve de certaines sociétés, à savoir : Air France, Sncf et Ratp.... je propose l'interdiction de faire grêve pendant les vacances scolaires, ils auront tout le temps de revendiquer tout le reste de l'année. C'est juste honteux de prendre en otage des millions de familles, pour ses propres intérêts. Certains syndicats n'ont vraiment aucune éthique ou morale.

2.Posté par Maxime le 24/06/2022 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout à fait d'accord
Il faudrait aussi que les enseignants n'aient le droit de faire grève que pendant les vacances scolaires, et que les employés de service et de bureau n'aient le droit de faire grève que le WE.
Il ne faudrait pas que la perte de salaire consenti par un salarié en grève soit la contrepartie d'un quelconque pouvoir de nuisance sur son entreprise.

3.Posté par Thierry GINOLIN le 03/07/2022 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Grèves : rien à dire, juste trop chiant !
Comment expliquer à des enfants qu'ils ne pourront pas partir en vacances comme convenu ?
Vive la fin des fonctionnaires !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias