TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Grèves : 20 % de baisse sur les réservations, estiment les EdV

Surcroît de travail estimé à 500 000€ / jour de grève



Les Entreprises du Voyage ont analysé les conséquences de la grève sur l'activité des agences de voyages. Les premiers chiffres montrent que les grèves d'ores et déjà ont un réel impact.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 9 Avril 2018

DR : adrian_ilie825-fotolia
DR : adrian_ilie825-fotolia
A peine quelques semaines après les premières grèves, les Entreprises du Voyages (EdV) ont fait un premier bilan.

Et les résultats sont parlants :

Les changements de trajets, annulations de vols et réorganisations des déplacements ont entraîné un surcroît de travail estimé à 500 000€ par jour de grève.

Certains clients ont été échaudés par les grèves. Résultats : 20% de réservation en moins par rapport à la même période en 2017. Les ponts de mai devraient être impactés eux aussi.

En se basant sur la première semaine d'avril, les EdV ont compté un million d'euros de frais correspondant aux prestations déjà payées mais annulées telle qu'une "impossibilité de rejoindre le port de départ pour une croisière, circuit au Japon irréalisable en raison de l’annulation du vol Air France Paris-Tokyo, annulation d’un voyage scolaire en train..." indiquent les EdV. D'autres chiffres devraient affiner cette recherche.

Les Entreprises du voyage avaient communiqué sur le rôle des agents de voyages auprès des clients via une publications dans le JDD fin mars 2018.

"Image et attractivité touristique et économique du pays"

Elles regrettent aujourd'hui que la tenue de grèves impactent autant l'employeur que le voyageurs, "victimes collatérales de revendications qu’ils n’ont aucun moyen de satisfaire" estime le syndicat.

Des revendications que les EdV balaient du revers de la main : les cheminots "entendent protéger un statut d'un autre âge" et les pilotes d'Air France "ont perdu le sens des réalités"

Dernière inquiétude soulevée : l'image et l'attractivité touristique et économique du pays, déteriorées par les grèves.

"C’est en avril et mai que l’on organise ses vacances d’été ; les arbitrages de voyages s’effectueront au profit de destinations jugées plus sereines que la France"
concluent les Entreprises du Voyage dans un communiqué.

Lu 682 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias