TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Hello Cabanes, des cabanes d’étape pour développer le tourisme itinérant

Une offre pour les randonneurs, les cyclistes, les kayakistes



Avec ses cabanes d'étapes, Yves Poullain a pour projet de favoriser le tourisme itinérant en France, en densifiant l’offre d’hébergements sur les itinéraires de randonnées. Hello Cabanes s'adresse à la fois aux touristes (randonneurs, cyclistes, kayakistes), mais aussi aux campings, collectivités locales ou gîtes qui aimeraient disposer de ce type de structure.


Rédigé par le Mardi 9 Juin 2020

Yves Poullain a lancé son projet Hello Cabanes en 2018, pour répondre au manque d'offres d'hébergements pour les touristes itinérants - DR : Hello Cabanes
Yves Poullain a lancé son projet Hello Cabanes en 2018, pour répondre au manque d'offres d'hébergements pour les touristes itinérants - DR : Hello Cabanes
Il se définit lui-même comme un baroudeur. A 57 ans, Yves Poullain a 56 ans d'expérience dans le camping, 45 dans la randonnée et une douzaine dans les randonnées cyclo.

En 2018, ce chargé de projets collectifs a décidé d'associer sa passion du voyage itinérant à ses expériences dans le développement local et les domaines de l'agriculture, de l'environnement et des énergies renouvelables pour lancer son projet : Hello Cabanes.

Des cabanes d'étapes de 8 m2, conçues en bois recyclé et en France, sans fondations mais avec un système de serrure à code, qui leur permet d'être implantées aussi bien dans des campings que sur des terrains communaux.

« La seule nécessité pour l'acquéreur, c'est de disposer d'un bloc sanitaires, explique Yves Poullain. Par exemple, les vestiaires d'un terrain de foot, des bâtiments de la mairie équipés de douches, » poursuit-il.

A Origné (53), l'une de ses cabanes a été installée à côté de la maison éclusière, qui comprend des sanitaires pour les plaisanciers et les clients du restaurant local.

Favoriser un tourisme de proximité

Avec ce projet, Yves Poullain souhaite avant tout favoriser le tourisme itinérant et de proximité. « Observer tout ce qui peut contribuer au développement d'un territoire est une deuxième nature chez moi », indique-t-il.

Depuis 15 années qu'il part tous les étés sur son vélo pour trois semaines (environ 2 000 kilomètres de périple en France et en Europe), il n'a pu que constater le manque d'hébergements sur les sentiers d'itinérance. « Et surtout dans les moments de galère, la pluie, le froid !, ajoute-t-il.

Sans tente, point de salut, car la plupart des campings préfèrent louer à la semaine qu'à la nuitée ».

Aussi a-t-il pensé à de nombreux critères en élaborant ses cabanes. « Le nettoyage est très rapide, il y a seulement un lit avec une alèse plastique déhoussable pour le lavage, une table et un espace de rangements - pour les vélos, les bâtons de marche ou les kayaks ».

Il n'y a pas non plus de besoin de garde spécifique, la structure de la cabane est robuste et la serrure à codes permet au client d'y entrer dès son arrivée.

« Un baroudeur en fait rêver dix autres »

Pour les randonneurs, la cabane comprend trois couchages adultes, un coin repas, une zone bagagerie - DR : Hello Cabanes
Pour les randonneurs, la cabane comprend trois couchages adultes, un coin repas, une zone bagagerie - DR : Hello Cabanes
Hello Cabanes devrait donc séduire les campings qui souhaiteraient proposer des offres à la nuitée, ainsi que les communes qui n'ont pas d'offres d'hébergements. Mais aussi les propriétaires de gîtes qui cherchent à enrichir leur offre.

Yves Poullain est également en contact avec des Comités régionaux du Tourisme (CRT) intéressés par le projet.

Car il voit aussi dans ces cabanes d'étapes un moyen de favoriser la continuité territoriale. « Un camping n'aura pas forcément besoin d'installer une cabane sur son site, mais peut-être 20 kilomètres en amont ou en aval, pour éviter une rupture de l'offre », explique-t-il.

Si pour l'heure, le projet démarre doucement, Yves Poullain est persuadé que la crise Covid devrait permettre au slow tourisme et au voyage itinérant de se développer davantage.

« Un baroudeur se débrouille seul sur un territoire, il ne va pas consommer. Par contre, à son retour, il va faire rêver dix personnes qui vont devenir des touristes itinérants, mais avec des besoins différents : des couples retraités, des jeunes en famille », conclut Yves Poullain.

Et aujourd'hui, au vu de l'actualité sanitaire et environnementale, je pense que nous allons avoir une vague de demandes supplémentaires pour ce type de tourisme. »

Zoom sur les cabanes d'étapes

- Le projet de Hello Cabanes a été finalisé en faisant appel à plusieurs partenaires : architecte, agenceur, bureau d’études, juriste. Puis, l’entreprise a été accompagnée par l’agence régionale de développement économique Pays de la Loire (Solution&Co). L’innovation a été reconnue « Projet remarquable » par le réseau Initiative France.

- Hello Cabanes est aujourd’hui intégrée au TIL - Tourisme Innovation Lab - des Pays de la Loire avec une mission d’accompagnement assurée par Sylvain Maussion de la société EMSYLADO.

- La fabrication est réalisée par une entreprise d’insertion : ELI – Erdre Loire Initiatives à Ancenis avec une équipe de 4 salariés en insertion sur l’atelier menuiserie (+encadrants). Ce choix correspond à une préoccupation de RSE majeure et en cohérence avec les autres choix de conception.

- La fabrication a été voulue écoresponsable et solidaire : 100% française, utilisant du bois et des éco matériaux. L’agencement permet une accessibilité pour tous les randonneurs et tous les publics (ne nécessitant pas de matériel médical de transfert).

- Ces cabanes d’étapes ont été conçues de plain-pied avec une large ouverture permettant une accessibilité aisée pour les personnes handicapées (rampe et pallier d’accès, zone de retournement intérieure, transfert couchage sans matériel médical). Une attention a été porté particulièrement aux détails qui améliorent l’accueil ou l’intimité (lit couple + lit accompagnateur).

- Pour les randonneurs, la cabane comprend trois couchages adultes, un coin repas, une zone bagagerie.

- Pour les hébergeurs, les cabanes sont livrées montées, sur châssis sans fondation et déplaçables et ne nécessité pas de gestion d’accueil (serrure à code).

- La cabane d’étape isolée est vendue 9 500 € HT montée, prête à poser (sans surcoût de fondation), équipée (literie, électricité, mobilier) prête à l’usage. Prix départ atelier à Ancenis.

- Sur la première saison touristique 2019, sept cabanes d’étapes ont été testées sur des itinéraires de randonnées (Loire à Vélo, Vélo Francette, Vélo Scénie, EV6 Canal du Centre).

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 4330 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.





Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel