TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

II. Jet tours : sous Roger Darmon, "l’Américain", le TO n’a jamais perdu d’argent €

La saga Jet tours

Rédigé par le Mardi 23 Août 2016


Roger Darmon restera directeur général de 1978 à 1990. Un record : il est le cadre dirigeant qui a eu la plus grande longévité dans l’entreprise sous trois présidents successifs, Max Albert, Jean-Pierre Bourgneuf et Jean-Jacques Ravey - DR : Roger Darmon
Roger Darmon restera directeur général de 1978 à 1990. Un record : il est le cadre dirigeant qui a eu la plus grande longévité dans l’entreprise sous trois présidents successifs, Max Albert, Jean-Pierre Bourgneuf et Jean-Jacques Ravey - DR : Roger Darmon
Professionnel de l’aérien, un peu abrupt, d’une vive intelligence, Roger Darmon a dirigé le bureau parisien de « Council Travel », une association qui réalise de gigantesques volumes de charters entre les Etats-Unis et la France.

Il prendra la direction de Jet’Am, avant de devenir directeur général de l’ensemble des marques de SOTAIR.

Il restera à ce poste près de 12 ans, de 1978 à 1990. Un record : il est le cadre dirigeant qui a eu la plus grande longévité dans l’entreprise sous trois présidents successifs, Max Albert, Jean-Pierre Bourgneuf et Jean-Jacques Ravey.

Il se souvient lui aussi des difficultés avec la maison mère. « Nous avons développé les charters USA avec une compagnie qui n’existe plus, la Wardair.

Elle offrait des tarifs très compétitifs avec un service de luxe. Un exemple : les passagers avaient le choix sur la cuisson du steak !

Du côté d’Air France, c’était l’époque des vols vacances aux prestations peau de chagrin pour baisser les prix. Les négociations n’étaient pas faciles
».
Ce contenu est payant
TourMaG.com propose à ses lecteurs du contenu premium : dossiers spéciaux, ebooks...

Pour accéder à ce contenu, cliquez sur le bouton "Acheter"
Après votre paiement, cliquez sur "Retour sur le site du commerçant" ou retournez sur l'article pour le consulter. Il sera disponible pendant 24h.
II. Jet tours : sous Roger Darmon, "l’Américain", le TO n’a jamais perdu d’argent
Rédigé le Mardi 23 Août 2016


1.Posté par Francois Filloux le 23/08/2016 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai eu l'honneur de servir sous l'ère Darmon , que je préfère appeler Roger. Ce fut un grand dirigeant , simple , abordable , cassant quand on était mauvais , mais juste. Il m'a beaucoup appris , c'était notre mentor à tous , les Eldo étaient la locomotive de Jet Tours , il foutait une paix royale au reste de la prod qui apportait sa contribution à hauteur des 20/80 la marge en plus et je crois bien que 25 ans plus tard rien a changé dans les ratios du modèle économique des grands TO qui restent.




Dernière heure










Sondage
Délais PCR : faut-il créer une catégorie Voyageurs ?




TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel