TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Jean-Pierre Mas : "Si les garants ne peuvent faire face, l’Etat prendra le relais..."

"Garantie : Bons à valoir... mais doublement perdants ?"



Suite à la tribune de Jean-Marc Alardeau (Demain le Tourisme), de ce mercredi matin, intitulée "Garantie : Bons à valoir... mais doublement perdants ?", qui mettait l'accent sur l'Ordonnance 2020-315 et les problèmes de garantie des consommateurs, J.-P. Mas, président d'EdV, a souhaité réagir et remettre les pendules à l'heure...


Rédigé par Jean-Pierre Mas le Jeudi 28 Mai 2020

"Je ne crains pas la critique.  Elle me fait avancer. Je la trouve cependant injuste à l’égard de l’équipe des Entreprises du Voyage mobilisée pour assister nos adhérents et défendre notre secteur..." /crédit photo dr
"Je ne crains pas la critique. Elle me fait avancer. Je la trouve cependant injuste à l’égard de l’équipe des Entreprises du Voyage mobilisée pour assister nos adhérents et défendre notre secteur..." /crédit photo dr
J’ai lu la tribune de Marc Alardeau (LIRE) et les contributions qui l’ont suivie.

Elles appellent 4 remarques :

1 L’ordonnance du 25 mars n’est pas obligatoire.

Tout professionnel peut choisir de ne pas l’appliquer et de rembourser à ses clients, dans les 14 jours suivant l’annulation, toutes les sommes perçues, comme le prévoit la loi.

2 L’idée selon laquelle les instances professionnelles auraient dû anticiper une telle crise sanitaire et obtenir qu’en cas de « force majeure extrême » les clients ne soient pas remboursés ne résiste pas à l’analyse :

- Prévoir une telle crise nécessitait un talent que nous n’avons pas. Il semblerait que nous ne soyons pas les seuls.

- Les clients auxquels on confisquerait définitivement les acomptes pourraient devenir d’autant plus rancuniers que nous serions les seuls à le faire.

3 La garantie des avoirs par les organismes de garantie financières ne joue qu’au cas de défaillance du professionnel.

Si les garants ne pouvaient pas faire face à leurs engagements c’est l’Etat qui prendrait le relais comme cela s’est fait en Allemagne lors du sinistre Thomas Cook, puisque la garantie financière des deux garants de Thomas Cook était plafonnée.

Une action solidaire, déterminée et structurée

4 Aucun journaliste ne parle de notre secteur.

Je crois au contraire qu’on n’en a jamais autant parlé.

Ce fut le cas, pour la première fois à ma connaissance, de la part du Président de la République et du Premier Ministre.

Nous sommes très sollicités par les médias.

Par exemple, hier, Valérie Boned, secrétaire général d'EdV, était à 9h invitée de BFM TV pendant un quart d’heure et je participe ce soir, pour la deuxième fois en deux semaines, au Téléphone Sonne de France Inter à 19h20.

Même si elle est contrebalancée par des dizaines de messages d’encouragement ou de félicitations.

Je ne crains pas la critique. Elle me fait avancer. Je la trouve cependant injuste à l’égard de l’équipe des Entreprises du Voyage mobilisée pour assister nos adhérents et défendre notre secteur.

Par exemple : exonération des charges patronales pendant 4 mois, report des échéances fiscales, fonds de solidarité, activité partielle sans baisse du niveau de prise en charge au moins jusqu’en septembre, Prêt Garanti d’Etat, accès au prêt tourisme, report des échéances bancaires, ordonnance du 25 mars 2020

Tout cela ne s’obtient pas d’un simple claquement des doigts mais résulte d’une action solidaire, déterminée et structurée auprès des pouvoirs publics.

Par ailleurs nous assistons nos adhérents en matière juridique, fiscale, sociale, d’accès aux mesures de soutien, d’application de l’ordonnance, nous les réunissons régulièrement dans les régions en visio-conférence… et nous conseillons à tous les lecteurs de Tourmag de consulter le site plan- tourisme.fr qui répertorie l’ensemble des mesures spécifiques à notre secteur.

Lu 1728 fois

Tags : edv, mas
Notez



1.Posté par BUKHARI Françoise le 28/05/2020 07:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Monsieur,
Tout comme vous, j'accepte que mes confrères ou partenaires ou collègues critiquent mes actions. Tout le monde a le droit d'émettre des avis pour faire avancer les choses et je suis bien d'accord avec vous sur ce point.
Je me permets de revenir simplement en toute humilité car je respecte forcément votre dévouement pour la profession mais 2 choses sont très gênantes avec cette ordonnance :
1/ Rien n'a été fait pour que toutes les compagnies aériennes respectent les règles, c'est-à-dire le remboursement sous 14 jours et c'est bien là la principale pierre d'achoppement
2/ Avez-vous écouté la journaliste Garance Pardigon qui a enfoncé littéralement notre profession hier soir au journal de 20h00 (malheureusement très écouté) en la décréditant violemment et en invitant même les voyageurs à se référer à la répression des fraudes !!!
Si les compagnies remboursent, tout deviendra nettement plus fluide ...
Merci pour votre attention et me dire ce que vous pensez pouvoir faire.


2.Posté par richard vainopoulos le 28/05/2020 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y aura toujours des journalistes qui taperont sur une profession, dont la nôtre. Il y a des lois ou des ordonnances qui nous protègent et qui ne peuvent être remises en question pour le moment. Je salue une fois encore le travail réalisé par EdV très utile pour la défense de notre profession. Dernier point: si la profession n'avait pas été reconnu, nous n'aurions rien obtenu du gouvernement. Or, nous sommes toujours considérés comme un secteur sinistré et qui restera protégé au moins jusqu'en mars 2021. C'est bien la première fois que le gouvernement prend fait et cause pour nous... Peu de corporations ont obtenu ce que nous avons eu, même si un certain nombre de secteurs du tourisme n'ont pas eu cette chance, comme par exemple les guides les autocaristes, très importants pour la circulation des touristes en ...France!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel