TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : On ne "tire pas sur l’ambulance", on essaye de viser juste...

L'édito de Dominique Gobert



Je reconnais bien là la grande bienveillance et l’humanisme de Jean-François Rial. Arrêtons, dit-il dans un entretien accordé à nos confrères, de tirer sur l’ambulance, en l’occurrence Nicolas Delord. Bien sûr, mais point trop n’en faut quand même…


Rédigé par le Mardi 22 Octobre 2019

Je remarque également que, à l’intérieur même de Thomas Cook France, les collaborateurs ne sont pas informés, tant par leur direction que par les restes du Comité d’entreprise… - DR
Je remarque également que, à l’intérieur même de Thomas Cook France, les collaborateurs ne sont pas informés, tant par leur direction que par les restes du Comité d’entreprise… - DR
Je remarque d’ailleurs, que dès la faillite annoncée, tout le monde, du plus modeste au plus gros a lancé à cors et à cris ce fameux slogan : « Solidarité » ! Ben solidarité… et ta sœur ! De part et d’autre, faut-il le rappeler.

En fait, Jean-François Rial est d’une grande élégance lorsqu’il défend Nicolas Delord, lequel, me dit-il, n’est pas son ami. Il a en partie raison, même dans les plus forts conflits, « on ne tire pas sur l’ambulance ».

Mais faut pas non plus se laisser abuser ou même manipuler.

Je remarque également que, à l’intérieur même de Thomas Cook France, les collaborateurs ne sont pas informés, tant par leur direction que par le reste du Comité d’entreprise…

Que Nicolas Delord soit un honnête homme, personne ne le met en doute… mais, parfois, il aurait tendance à omettre certaines vérités. Et quand on parle d’inexactitudes ou de spéculations, c’est comme la queue de Chien Charly : ça va, ça vient !

J’aime bien le terme employé par Rial, arguant que et je cite « Il y a eu quelques erreurs involontaires et des circonstances malheureuses. Les TO ont été intégralement payés sur les départs des clients des agences franchisées et assumeront les pertes sur les ventes des agences intégrées ».

Certes, mais j’ai du mal à croire que le fric versé par le banquier ait été distribué à la va-comme-je-te pousse et sans contrôle du « donneur d’ordre », en l’occurrence, Thomas Cook.

Perso, dans ce cas, je change de banque….


Jean-François Rial, dans sa grande humanité, s’élève avec vigueur contre toutes les critiques émanant des uns et des autres, tous professionnels. Particulièrement de la part de Vainopoulos, le Président de Tourcom, un réseau qui, soit dit en passant, s’est largement mobilisé afin de susciter la venue de nombreux franchisés de Thomas Cook France dans ses rangs.

Bon, il n’est pas le seul, les autres réseaux ne se s'en sont pas privé non plus...

En revanche, il a raison quand il tire à boulets rouges sur une certaine forme de "populisme" prônée par le patrons de TourCom et qui peut choquer les âmes sensibles.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Quant à la collaboration entre les instances professionnelles, c’est vrai, ça a parfaitement fonctionné.

Mais Nicolas Delord a nié avoir été contacté par le syndicat, ce qui est faux et archi-faux. J’ai eu connaissance des divers échanges épistolaires entre le Président du Znav et le patron de Jet Tours. C’est édifiant.

En revanche, il est exact que Jean-Pierre Mas attend toujours le coup de fil de Delord !

Quant aux PNR, bloqués ou pas, rien n’est clair. Et c’est bien dommage, parce que, là aussi, Delord n’a pas dit toute la vérité. Encore sÜrement et comme le dit Rial, quelques « erreurs involontaires » !

En même temps, on ne peut pas en vouloir à Delord de ne pas tenter de « valoriser » au maximum, ce qui reste de son "ambulance".

C’est de bonne guerre d’ailleurs pour une... « machine de guerre ».

Sauf que pour manœuvrer une telle machine et ses « aléas », il faut avoir le costard à la bonne taille.

Je pense que peut-être la veste était trop grande dans ce cas précis !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 2719 fois

Notez



1.Posté par François le 23/10/2019 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peut etre que Jean Pierre MAS pourrait appeler Nicolas Delord qu'on en finisse?
A moins que ce dernier ne soit filtré! :))))

2.Posté par Snow le 23/10/2019 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas ce que Nicolas Delord vous a fait pour que vous le détestiez à ce point mais toujours est-il que si Thomas Cook s’en sort, ça ne sera pas grâce à vous (Tour Mag en général)!
Avez-vous pensé à quel point vos mots peuvent blesser les salariés de Thomas Cook ? Il ne se passe quasiment pas un jour sans un article à charge contre leur entreprise... À croire que vous faites tout pour qu’aucun emploi ne soit sauvé vu la publicité que vous leur faites !
Clairement, la solidarité dans le tourisme est ailleurs!

3.Posté par benquoi le 23/10/2019 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@snow
Pour une fois, je vais aller dans le sens de Mr GOBERT. Ce dernier ne parle pas des salariés de TC mais de la Direction de TC. C'est quand même un peu différent. Quand on arrive à des pertes pareilles, c'est quand même qu'il y a un problème de gestion sans parler de ceux qui se sont gavés sur la bête pendant des années bien au delà de la norme... faut pas s'étonner ensuite qu'il y ait un souci de rentabilité...
Quant à la solidarité, il ne faut pas rêver chère Snow....

4.Posté par solidarite le 23/10/2019 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'aime ce mot : SOLIDAIRE !

mais solidaire de quoi ? du drame que subissent les collaborateurs de Thomas Cook ? sans aucun doute, des heures difficiles pour eux... mais ce n'est pas le sujet.

solidaire des dettes du dépôt de bilan et des conséquences sur d'autres TO et agences ? euh ...faut pas déconner quand même !
si Monsieur RIAL souhaite être solidaire de cette partie, qu'il y aille.. avec ses propres fonds. mais c'est facile d'être solidaire, quand l'impact sur Voyageurs du monde doit être de l'ordre de .... 0 !

aucun impact financier, aucun client a secourir, aucun hôtelier à payer à la place de Thomas Cook.. .

aucune heure supp des collaborateurs qui passent des heures pour trouver des solutions de remplacement...

pour revenir à la gestion exemplaire de Mr Nicolas Delord, (désolé, mais c'est lui la patron de Thomas Cook) c'est bien sous ses directives que les équipes ont agis ... non ?
la gestion des PNR et le ping pong avec les compagnies aériennes, les frais d'annulations des dossiers qui ne pouvaient pas partir, des agences ayant des groupes en cours et pour conséquences des acomptes (importants) perdus ...

bref, la solidarité, pour rependre la phrase de Mr Gobert, : et ta sœur !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips