TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



La marque « L’Avion » va disparaître au profit d’OpenSkies

Une offre de trois vols quotidiens entre Paris-Orly et New York



British Airways, avec le rachat de L’Avion, permet à sa filiale OpenSkies de récupérer de précieux slots à Orly. Alors que la compagnie britannique opère en tri-classe et L'Avion en mono-classe, la configuration du produit de la «nouvelle OpenSkies» n’est encore arrêtée.


Rédigé par Vincent de MONICAULT le Mercredi 2 Juillet 2008

La marque «  L’Avion » va disparaître au profit d’OpenSkies
L’Avion sera intégré à OpenSkies. C’est en ces termes qu’un communiqué a présenté hier matin le rachat du transporteur français 100% affaires lancé en janvier 2007.

La marque française disparaîtra ainsi au profit de la nouvelle filiale transatlantique de British Airways qui a démarré ses activités le 19 juin dernier.

«Il n’y a aucun sens pour une petite compagnie à conserver deux marques» a souligné au cours d’un point presse le Pdg de L’Avion, Marc Rochet, qui reste pour l’instant au commande du transporteur français et devrait occuper des responsabilités aux côtés de Dale Moss, directeur général d'OpenSkies.

Si L’Avion opère en mono-classe et OpenSkies en tri-classe, la configuration finale concernant le produit n’est pas encore arrêtée. Par ailleurs chacun reste pour l’heure dans son système opérationnel, L’Avion conservant son Certificat de Transport aérien français et les employés leurs statuts de salariés de droit français.

L'Avion vendue au bon moment ?

La nouvelle OpenSkies dispose désormais de trois B 757 et va ainsi desservir New York (Newark et JFK) trois fois par jour, soit un vol le matin, un autre l’après-midi et un dernier en début de soirée. Les passagers bénéficieront du programme de fidélité de BA.

Comme le prix de cession de 68 millions d'euros couvre à la fois l'achat de la compagnie et les 33 millions d'euros de liquidités présentes dans l'entreprise, on peut logiquement en déduire que BA a payé L’Avion 35 M€.

Le prix semble élevé si l’on considère la jeunesse de la compagnie, la hausse du kérosène et la conjoncture difficile. Les segments long-courrier et affaires dans le transport aérien sont moins touchés que les segments court-courrier et loisirs.

Cela n'a toutefois pas empêché les autres compagnies long-courrier 100% affaires, MaxJet, SilverJet et EOS, dont la croissance était sans doute trop rapide, de cesser leurs activités ces derniers mois.

A défaut de connaître les résultats financiers d'Elysair (l'exploitant de la marque L'Avion ne les a jamais communiqué depuis le début de son activité), on peut avancer que les précieux slots d’Orly expliquent pour partie le montant de la transaction.

Pas sûr en revanche que les investisseurs de L'Avion estiment la transaction à la hauteur de leurs espérances eu égard à leurs mises (une cinquantaine de millions d’euros en deux levées de fonds).

OpenSkies prévoit l’ouverture à la fin de l’été d’une seconde ligne sur New York au départ de Bruxelles, Milan, Amsterdam ou Francfort.

Lu 8993 fois

Notez

Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par fafa le 09/07/2008 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le seul qui peut rire c'est Rochet, le spécialiste du je crée, je vend, j'empoche .... et pour ceux qui n'aiment pas AF : allez voir ailleur et cessez de cracher dessus...

23.Posté par paul le 07/07/2008 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Vincent, comme le précise leloops, L'Avion n'est pas propriétaire des B757 ! Il s'agit ici de leasing à des GIE ! Et oui, sinom, le business plan n'aurait pas été celui qu'il est ! Air France procède également de plus en plus à ce type de montage afin d'être plus flexible en cas de coups durs (type crise du pétrole)...ce qui permet de réduire la voilure.
Et pour ce qui est des fréquences : one point for AF,
....pour ce qui est des salons : entre un salon AF blindé du 2F et un le salon de l'Avion à Orly...ça se vaut largement !!!!
.....pour ce qui est des problèmes de fidélités : l'Avion (et Openskies) sont dans le programme Executive Club qui est beaucoup plus flexible que celui d'AF (je suis utilisateur...et je le vois tous les jours !!!).
....pour ce qui est de la capacité à réagir en cas de problème : one point for AF (heureusement....et encore, ce n'est pas toujours le cas).

22.Posté par loulou le 06/07/2008 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a l attention de l énergumène qui poste incognito(§§§§§§) le taux de remplissage de l 'avion au 1 er trimestre 2008 etait de 71% et af avoisinait les 88% avec 6 vol quotidien......je ne sais pas si l on peu parler de raclé meme si les resultats de l avion sont plus que satisfaisant.....

21.Posté par julienlaviateur le 06/07/2008 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca fera au moins un heureux

20.Posté par Vincent le 05/07/2008 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Etre locataire de 757 en cette prériode de crise n'a rien de très économique, la preuve: bye bye L'Avion...

19.Posté par leloops le 04/07/2008 23:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour répondre à vincent, l'Avion n'a pas d'actif vieillissant. Les avions ne lui appartiennent pas. Une fois les contrats de location expirés, British Airways va placer 2 de ses B757. pour ce qui est du Baril à 250 dollars, je crains pour toutes les compagnies y compris AIR FRANCE. Par la même occasion je n'ose pas imaginer le prix du gazoil avec un baril aussi haut.. Pour revenir à openskies, je crains pour les salariés de l'Avion. Mais si en restant indépendant ils avaient accompagné MaxJet, Eos et Silverjet ... D'un autre côté je pense que garder la marque l'Avion n'aurait pas été totalement idiot car ainsi British Airways aurait pu lancer n'importe quel vol au départ de France (dans le cas d'un accord de ciel ouver entre la France et l'autre pays) ... quite à modifier le positionnement de l'Avion. Ca aurait pu être une sacré réponse à Air France.

18.Posté par Bernard Potier le 04/07/2008 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec un baril a 250 Dollars , le 757 sera tout juste bon a exposer au Musee de l'Air du Bourget !

17.Posté par Vincent le 04/07/2008 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hey Paul, selon toi, le 757 n'est pas un "actif vieillissant", même avec une mise en exploitation en 1982?
Je ne sais pas si focaliser sur les qq degrés de différence entre un fully flat bed de telle ou telle Cie est l'unique enjeu de la concurrence observé par les clients. Il existe aussi les fréquences, les horaires, les salons, les programmes de fidélités... et le capacité à réagir en cas d'irrégularité. Une Cie qui peut aligner des avions de réserves et l'autre pas, ça peut faire la différence... aussi.

16.Posté par Alex le 04/07/2008 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'amelioratio du produit oui, mais les navigants et le personnel au sol ? Personne ne peux le prédire ?

15.Posté par paul le 04/07/2008 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AF versus BA ? Faut arrêter avec votre guerre du ciel ! Il est vrai que Marc R**** n'a jamais apprécié AF...et c'est réciproque.
Il faut arrêter de faire des plans sur la comète : à ce jour, tous les salariés conserveront leur avantage et leur contrat de travail en droit français. Il n'y a pas de remise en cause à ce stade. Je trouve personnellement que cela est une bonne chose...Marc R***** apportera sa connaissance du marché français...comme il l'a fait avec Air Liberté (vieille relation entre M. R***** et BA)...dans un contexte différent. Le business plan de l'Avion est très différent de celui d'Air Liberté...pas d'actifs vieillissants (appareils), et bonne liquidité (donc aucun endettement financier !!!!). Il ne faut pas oublier cela.
Openskies, il ne faut pas l'oublier, présente à ce jour le meilleur produit Premium...un vrai lit plat, un service excellent.... bref, un produit d'exception que ne propose pas AF, ni Continental, ni American sur les vols directs Paris - New York...il faut donc se réjouir d'une telle amélioration en terme de confort à bord....un lit plat en business est beaucoup mieux qu'un lit en pente type tobogan.
Oublions donc les rancoeurs et voyons l'évolution pour le passager avant tout !
Enjoy Openskies...Enjoy L'Avion...Enjoy Air France qui par ce biais devrait améliorer son produit Premium une fois de plus...l'évolution et l'innovation passe systématiquement par des une concurrence accrue et des produits en mouvance !

14.Posté par Vincent le 03/07/2008 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pour mémoire, je disais ici même il y a quelques jours que je ne croyais pas un seul instant à la survie de "L'Avion" dans ce contexte. En toute humilité, j'avais raison.

13.Posté par Vincent le 03/07/2008 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour info, (destinée au 1er poste ci-dessus): tu parles d'une raclée pour AF de la part de BA. Saches qu'AF cartonne grave entre LHR et LAX. Et qu'AF a repris de nombreux employés de TAT, Air Lib, AOM...

12.Posté par Pascal Trémon le 03/07/2008 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dommage, c'était une bonne idée mais ce modèle était voué à l'echec.
Rattraper financierement ce qui peut l'être par l'absorbtion de BA. C'est le moindre mal.
Dire qu'à sa création j'avais dit que c'est irréaliste ce type de compagnie. Je me suis fait lyncher sur votre site.

11.Posté par Fred le 03/07/2008 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On en reparlera sous peu, mais par expérience je peux vous affirmer que l'achat par BA est une très mauvaise nouvelle pour le personnel.
Les 33 millions soit disant injectés dans la compagnie ne serviront qu'à payer la commission.de M*** R*****

10.Posté par Alex le 03/07/2008 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quel dommage !!!

9.Posté par VincentPGF le 03/07/2008 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai une amie qui était PNC chez TAT et qui est devenue BA lors du rachat de cette compagnie . Elle a été reprise aux conditions BA d'il y a une quinzaine d'années. Bingo, malgré des premiers temps difficiles avec un rythme soutenu sur long courrier, aujourd'hui elle habite un joli loft sur les bords de Marne et travaille à mi-temps car le 33% n'est plus accepté chez BA. Son niveau de vie malgré le commuting CDG-LHR est similaire voire supérieur aux PNC français.
Je doute que cela soit de même pour les employés nouvellement englobés dans le groupe BA.........
BA offre des CDD d'un an et le but aux vues des conditions de travail est que les PN ne le renouvellent pas. Important turn over = pas d'ancienneté à payer!
Bon courage !!!

8.Posté par VincentPGF le 03/07/2008 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au milieu des années 90 BA disposait de 4 slots ORY-LHR plus 4 autres de TAT. Ces slot ont-ils été redistribué depuis le temps?

7.Posté par Voyageur57 le 03/07/2008 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les actionnaires de l'Avion y regarderont dorénavant à 2 fois avant d'investir dans l'aérien! Effectivement, la situation financière ne devait pas être fameuse... vu le prix de 33 M€ pour un capital social de 57 M€ si la comparaison a un sens...
Pour la suite, il est logique pour BA d'unifier les marques et le produit...
Quant aux salariés, je leur souhaite bonne chance.
Pour M.R., pas de problème, il a déjà trouvé un Golden Jump Seat!

6.Posté par JP le 03/07/2008 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NON C'EST NUL ! ! ! ! !
C'est à croire que M.Rochet n'a aucune mémoire !
Encore une vente au British qui l'a pourtant par le passé bien roulé non ! comme c'est leur habitude du reste.
BA n'en a rien à faire de cette micro compagnie et AF (contrairement à ce que dit le Monsieur en 1er) ne recevra aucune "raclée".
AF va bien et pas spécialement BA.
Enfin c'est bien français et "strat upiste" on frabrique, cela fonction et employés ou pas on s'en "débarrasse".
Rochet s'est toujours foutu de tout le monde sauf de lui-même.
N'est-ce pas cher confrère.
JP

5.Posté par Chiffres le 03/07/2008 09:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Passager occasionel , j'espère que l'avion ne perdra pas son âme.
Côté entreprise , voilà un exemple à suivre par certains chefs d'entreprise français, farcis d'égo, qui s'accrochent coûte que coûte ( !!), fuyant la réalité, ne sachant pas être opportun, devenus trop gourmand à cause d'une mutation neurologique provoquée par un joli bureau sans doute...

Et voilà la France en émoi devant la libération de Mme Bétancourt..Pendant ce temps, nos libertés (la vôtre) sont bafouées sans émoi par nos gouvernants et nous acceptons sans rechigner..
Sacré pays..

1 2

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Septembre 2022 - 09:39 L’espace dernier havre de paix ?






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias