TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Le Chinois HNA entre chez Aigle Azur par la grande porte

HNA contrôle douze compagnies aériennes en Chine



Avec ses 12 appareils, la petite compagnie française Aigle Azur fait figure de petit poucet face à l'armada de 440 appareils des 12 compagnies chinoises contrôlées par le groupe HNA. Pour autant, aucune d'entre elles ne disposent de droits de trafic franco-chinois. Ce sera donc la tâche d'Aigle Azur d'ouvrir des vols entre la France et la Chine pour les 35 millions de passagers d'Hainan Airlines et consoeurs.


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 23 Octobre 2012

La prise de participation dans Aigle Azur permet à la chinoise d'entrer indirectement dans le marché franco-chinois - Photo DR
La prise de participation dans Aigle Azur permet à la chinoise d'entrer indirectement dans le marché franco-chinois - Photo DR
La signature officielle de l'accord s'est faite à la chinoise, sous les dorures de l'hôtel Georges V, avec discours et remerciements.

C'est ainsi que le groupe chinois (12 milliards d'euros de chiffre d'affaires) prend 48% du capital de la compagnie française Aigle Azur, propriété exclusive jusque là du groupe Gofast contrôlé par Arezki Idjerouidène.

Et l'objectif chinois est clair : l'investissement dont le montant n'a pas été divulgué a pour but de développer des lignes aériennes entre la Chine et la France.

HNA contrôle douze compagnies aériennes en Chine avec une flotte totale de 410 appareils.

Pour autant, Hainan Airlines, quatrième compagnie chinoise de par la taille n'a pas de droits de trafic sur la France, contrairement à China Eastern, China Southern ou Air China.

Hainan Airlines opère actuellement sur Bruxelles, Berlin, Budapest, Zurich, Moscou, Saint Petersbourg et Istanbul.

Le 1er vol Paris-Beijing est programmé pour le début de la saison IATA été 2013

La prise de participation dans Aigle Azur permet donc à la chinoise d'entrer indirectement dans ce marché franco-chinois - Photo DR
La prise de participation dans Aigle Azur permet donc à la chinoise d'entrer indirectement dans ce marché franco-chinois - Photo DR
La prise de participation dans Aigle Azur permet donc à la chinoise d'entrer indirectement dans ce marché franco-chinois. D'ores et déjà la première liaison Paris-Beijing assurée par Aigle Azur est programmée pour le début de la saison IATA été 2013.

Mais d'autres liaisons, soumises aux autorisations gouvernementales, sont déjà dans les tuyaux et notamment Shanghai. Et comme ne manque pas de le souligner l'actionnaire chinois : " HNA a un potentiel de 35 millions de passagers en Chine dont Aigle Azur peut bénéficier !"

A cet effet, Aigle Azur va s'équiper d'un A 330 qui opérera "cinq ou six rotations hebdomadaires", selon Méziane Idjerouidène, le directeur général d'Aigle Azur.

Pour autant, Aigle Azur ne prévoit pas d'abandonner son réseau actuel et notamment les lignes vers l'Algérie opérées depuis dix aéroports français. La Tunisie, le Portugal, le Mali feront toujours partie du programme de vols réguliers.

Et puis il y a Moscou, une desserte ouverte fin juillet en coopération avec la compagnie russe Transaéro depuis Orly.

L'exploitation est suffisamment satisfaisante pour que le vol devienne quotidien à la fin de ce mois.

"Le remplissage est bon, il nous faut maintenant gagner davantage de clientèle Affaires", indique Fabrice Ebner, le directeur commercial de la compagnie.

Arezki Idjérouidène, un agent de voyages qui a fait son chemin

Si le trafic affinitaire a fait le succès d'Arezki Idjérouidène, les ficelles de l'aérien, il les a apprises derrière le comptoir d'une agence de voyages.

Transport de passagers mais aussi transport de fret. C'est sur cette dernière activité qu'il prend le risque de devenir entrepreneur en créant Gofast.

Le transport de marchandises et notamment d'outillages pour l'industrie pétrolière en Algérie monte en puissance et, en 2001, le groupe Gofast rachète Aigle Azur pour assurer le transport de personnel des sociétés du pétrole.

Arezki Idjeroudiène mène de front la direction des deux activités de son groupe. C'est ainsi qu' Aigle Azur décroche les droits de trafic régulier entre la France et l'Algérie, puis elle convoite le Portugal, le Mali et la Tunisie, des marchés qui, eux, sont soumis à la rude concurrence des low cost.

Aigle Azur passe à la vitesse supérieure en signant un accord de coopération avec la compagnie russe Transaero pour desservir Moscou mais c'est la prise de participation de HNA qui est aujourd'hui qualifiée d' "historique".

Si HNA se contente d'entrer au capital d'Aigle Azur, il ne serait pas étonnant que les activités de fret du groupe Gofast le laissent longtemps indifférent...

Lu 3418 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2019 - 16:03 FlixMobility se lance dans le co-voiturage



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips