TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Les gilets jaunes font pâlir le tourisme français...

Les professionnels s'inquiètent de l'image de la France



Le mouvement des gilets jaunes, lancé le 17 novembre dernier, freine l'activité des professionnels du tourisme, que ce soit en métropole chez les hôteliers, restaurateurs et réceptifs mais aussi du côté des tour-opérateurs, avec les difficultés sur La Réunion. Avec une préoccupation majeure : l'impact sur l'image de la France à l'étranger.


Rédigé par le Mardi 27 Novembre 2018

Le mouvement des Gilets Jaunes impacte l'activité touristique en France - Photo Depositphotos.com ricochet69
Le mouvement des Gilets Jaunes impacte l'activité touristique en France - Photo Depositphotos.com ricochet69
C'est un coup de froid pour les professionnels du tourisme.

Le mouvement des "gilets jaunes", lancé le 17 novembre 2018, joue les trouble-fête.

Sur l'île de La Réunion, les blocages et les actions violentes menées par des bandes de casseurs dans le sillage des gilets jaunes impactent sérieusement l'activité des opérateurs de voyages.

L'aéroport doit fermer tous les soirs prématurément, contraignant les compagnies aériennes à adapter les programmes de vols.

Les tour-opérateurs et les agences de voyages sont également sur le pont pour assister au mieux leurs clients sur place et gérer les départs.

Les TO membres du SETO ont d'ailleurs mis en place des facilités commerciales (report sans frais ou annulation) pour les voyageurs en partance jusqu'au vendredi 30 novembre 2018.

Le couvre-feu instauré le mardi 20 novembre a été levé dimanche 25 novembre 2018, mais les difficultés se poursuivent. "Les problèmes d'approvisionnement dans les hôtels compliquent la situation. Il y a un vrai motif d'alarme", explique Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage.

Lire : La Réunion : les agences de voyages ne sont pas épargnées par les gilets jaunes

Baisse d'activité samedi 24 novembre 2018

En métropole aussi l'activité touristique est impactée.

Les blocages sur les routes n'incitent pas les Français à se déplacer. "Certaines agences de voyages situées en centre-ville ont noté un ralentissement les deux derniers samedis, mais rien d'alarmant", selon Jean-Pierre Mas.

Samedi 24 novembre 2018, les manifestations entachées de scènes de violence sur les Champs-Elysées à Paris ont perturbé, elles, directement les activités touristiques.

Jean-Virgile Crance, président du Groupement National des Chaînes Hôtelières (GNC, syndicat associé à l'UMIH) précise : "A Paris, notamment sur les Champs Elysées, nous avons enregistré une baisse de 20% à 50% de l'activité, notamment chez les restaurateurs ce week-end".

Idem du côté de Magic Ways, spécialiste des visites et excursions au départ de Paris, qui a dû faire face à la fermeture de la Tour Eiffel le samedi.

"Nous avons été contraints d'annuler tous les clients le matin même. Le départ des autocars de Paris pour Versailles a lui été modifié et le retour a été compliqué car les cars n'ont pas pu rentrer dans la capitale à cause des échauffourées", explique Mumtaz Teker, président du réceptif.

Plus largement, le président du GNC constate un retard dans les réservations sur l'ensemble du territoire : "la montée en charge ne se fait pas.

Nous avons un manque sur les réservations loisirs pour les fêtes, mais aussi sur le secteur "affaires" - notamment des personnes qui roulent beaucoup du type VRP qui adaptent leurs itinéraires en fonction des blocages - et enfin sur le segment séminaire, décembre étant un mois propice à ce genre d'événements"
.

"Il y a de l'incertitude pour samedi prochain" poursuit Mumtaz Teker. "Nous avons quelques annulations".

L'image de la France écornée

Laurent Mosconi, directeur de l'agence réceptive Orchidée Tours a enregistré, lui aussi, l'annulation d'un groupe de 20 personnes en provenance de Taïwan pour Paris mi-décembre, qui s'est reporté sur Barcelone.

Mais ce que craignent surtout les professionnels, c'est l'impact des images de violence sur les Champs Elysées diffusées sur toutes les télés du monde.

"Cela ne rassure pas les visiteurs et ne les incitent pas à venir à Paris", explique Mumtaz Teker. "Les images donnent l'impression d'émeutes, ce n'est pas bon", poursuit Jean-Pierre Mas.

"De toute façon, la France n'a pas une bonne image. Quand ce n'est pas les gilets jaunes, ce sont les VTC, les taxis, les grèves SNCF, Air France ou les ambulanciers... Cela commence à faire beaucoup et le fardeau est de plus en plus lourd", ajoute Laurent Mosconi d'Orchidée Tours.

Une image écornée d'autant plus dommageable que "l'Ile-de-France était en train de retrouver les chiffres de 2014, d'avant les attentats. Le sujet de la sécurité est important et il va l'être de plus en plus sur le choix de la destination", souligne Jean-Virgile Crance.

Le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a reçu lundi 26 novembre 2018 des représentants de la grande distribution, des artisans et commerçants et des PME. Il a annoncé l'activation de la cellule de continuité économique.

Pas sûr que cela soit suffisant, ce que demandent surtout les pros du tourisme c'est l'arrêt des blocages !

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3997 fois

Notez



1.Posté par Loulou le 28/11/2018 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, on peut aussi penser que l’image de la France n’est pas écornée. Des gens souffrent ailleurs aussi et c’est un mouvement citoyen auquel les humanistes ne peuvent qu’adhérer. Vu sous l’angle économique oui c’est catastrophique mais c’est bien la le nerf de la guerre! A force de voir le monde sous un angle économique on a oublié l’humain et l’environnement. Dans notre secteur aussi.

2.Posté par Pat44 le 28/11/2018 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@loulou : sur le principe oui un peu d'humanisme ne fait pas de mal sauf que dans le cas des gilets jaunes c'est un peu du "chacun pour soit". En parcourant les réseaux sociaux on constate beaucoup de commentaires qui réclament des aides personnelles et non pas les mêmes aides pour tous.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips