TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Les "naufragés" du Marmara Dar Djerba évoquent une nuit cauchemardesque...

Plusieurs clients menacent de porter plainte contre le voyagiste



Le 10 septembre dernier, Marmara annonçait, via un communiqué de presse, la fermeture du complexe Dar Djerba, en Tunisie, après la découverte de bactéries probablement infectieuses dans le système de distribution de l’eau. Si tous les clients se sont vus proposer une solution de relogement selon TUI France, il semblerait que, dans les faits, la situation n’ait pas été aussi simple pour une partie des vacanciers, qui multiplient les actions de protestation à l’encontre du TO.


Rédigé par le Lundi 16 Septembre 2013

« Il restait risqué de dormir dans les chambres, nous avons donc décidé de tous nous réunir dans le hall des hôtels pour notre sécurité..." /photo dr
« Il restait risqué de dormir dans les chambres, nous avons donc décidé de tous nous réunir dans le hall des hôtels pour notre sécurité..." /photo dr
Si la bactérie découverte dans le système de distribution d’eau du complexe Dar Djerba a fait quelques vagues, les protestations des clients mécontents suite à sa fermeture pourraient bien provoquer un tsunami.

La plupart étaient partis pour une semaine dans l’un des 4 hôtels du complexe (Zahra, Yasmine, Narjess et Dahlia), du 5 au 12 septembre 2013.

Seulement voilà, dès le samedi, des rumeurs ont commencé à circuler parmi le personnel, au sujet d’une probable fermeture du complexe.

« Nous avons été informés, mon mari et moi, par la femme de ménage, qui s’inquiétait pour son emploi, témoigne Mme Dupont. Le lendemain, alors que la rumeur se confirmait, elle a fondu en larmes et a commencé à négliger quelque peu le ménage ».

Si Mme Dupont reste conciliante, d’autres clients se montrent plus virulents. Il n’y a qu’à regarder les vidéos postées sur Youtube ou les commentaires sur TourMaG ou sur Trip Advisor pour comprendre l’ampleur du mouvement.

Des informations qui circulent mal

Voici le courrier individuel, remis dans les chambres des clients par Marmara - DR
Voici le courrier individuel, remis dans les chambres des clients par Marmara - DR
Installations vétustes, conditions sanitaires déplorables… les clients n’y vont pas de main morte.

Mais ces accusations font surtout écho à la fermeture officielle du Dar Djerba le mardi 10 septembre, soit environ 3 jours après la découverte de bactéries (sans pour autant qu’elles aient été identifiées).

En effet, ce jour-là, Marmara décide de fermer l’ensemble du complexe. Un communiqué est envoyé à la presse.

Les clients de leur côté, reçoivent une note informative, glissée sous leur porte (voir photo).

Pourtant, il semblerait, d’après les témoignages, que certains clients aient été oubliés.

Mme Dupont et son mari ont été, dans un premier temps, déplacés de l’hôtel Zahra à l’hôtel Yasmine.

« Nous avons tant bien que mal essayé de profiter pleinement de la suite de notre séjour, mais les rumeurs allaient tellement bon train que le cœur n'y était plus et n’avons plus réussi a être dans la sérénité.

Notre tête était polluée par pleins de rumeurs, à savoir que l’hôtel allait être fermé et que nous allions tous être replacés dans d’autres hôtels, pour pleins de raisons différentes, mais que Marmara ne nous a jamais vraiment expliquées.

Nous regrettons qu’une réunion n’ait pas été provoquée par les responsables de Marmara afin de faire le point sur la situation et nous rassurer.
»

Un hôtel fantome

Selon cette cliente, l’évacuation de l’hôtel a démarré le mercredi 11 septembre, à 9h pour le Narjess, 11h pour le Zahra et 13h pour le Yasmine.

« On voyait le personnel qui commençait à vider tout le matériel dans les chambres libres, les animations et animateurs étaient inexistants.

Certains commerçants avaient même fermé leurs boutiques, certains bars étaient fermés. De tout inclus nous sommes passés dans la journée du mercredi au rien inclus.

Nous étions dans un hôtel fantôme. Nous avons donc été chercher pour la énième fois des explications sur toute cette agitation, et c’est là que l’on nous a prévenu que tout l’hôtel allait fermer et qu'on nous évacuait dans d’autres hôtels.

Nous avons donc une fois de plus fait nos valises et préparé notre transfert, rendu les clés de notre chambre afin de quitter l’hôtel, mais des personnes évacuées nous ont déconseillé de le faire, car les autres hôtels étant complets, ils avaient passé leur temps dans le car à tourner en rond afin de trouver des places.

Nous avons donc décidé de rester dans l’hôtel Yasmine et avons dû signer une décharge attestant que l'on voulait rester.

Remarquez que l’on avait pas vraiment le choix, entre rester dans une chambre ou se faire balader dans un car jusqu’à notre départ pour l’aéroport, le jeudi 12 septembre à 2h du matin.
»

Une nuit cauchemardesque

Un autre client, séjournant à l’hôtel Zahra, s’est vu également proposer un relogement dans un autre hôtel de Djerba. Mais il semble que le message n’ait pas été non plus très clair.

« On m’a donné le choix entre passer ma dernière nuit dans un hôtel situé à 60 km du Dar Djerba ou rester sur place, en m’assurant que les animations et la restauration seraient assurés ».

Pourtant, le mercredi soir, les restaurants sont fermés et selon les témoignages, plusieurs centaines de clients se trouvaient encore sur les lieux.

Ce même soir, des rumeurs au sujet de pillards fracassant des bungalows se propagent.

« Il restait risqué de dormir dans les chambres, nous avons donc décidé de tous nous réunir dans le hall des hôtels pour notre sécurité, poursuit Mme Dupont.

Nous avons donc fini notre séjour à dormir sur les banquettes, en attendant de quitter ce séjour cauchemardesque au plus vite, sans être certains que des navettes seraient là pour notre transfert à l’aéroport.

A tel point que certains ont décidé de partir en taxi. Il faut savoir qu’aucun représentant de Marmara n’était à l’aéroport.
»

Il apparait clairement qu’un manque de communication entre Marmara et ses clients pourrait exposer le TO à un scandale médiatique.

Après les groupes de clients en colère qui se développent sur Facebook, les clients parlent d’attaquer TUI en justice.

Affaire à suivre...

La réponse de TUI France

"Les clients résidant au sein du Dar Jerba ont été informés par courrier individuel, remis dans les chambres, [de la fermeture de l'hôtel, ndlr].

Par ailleurs, des représentants Marmara et des animateurs étaient présents au sein de l’établissement pour les informer.

A compter de mardi 10 septembre, les clients Marmara en séjour au Dar Jerba ont tous été relogés dans des hôtels de qualité équivalente, accompagnés par des animateurs et encadrés par toutes les équipes Marmara.

Les clients ayant réservé au Dar Djerba [depuis lors] sont tous relogés dans des hôtels de qualité équivalente.

Marmara rouvrira le complexe dans les meilleurs délais, dès que les conditions d’accueil seront réunies, sans risques pour ses clients. Nous envisageons une réouverture en octobre.

[La décision de la fermeture] a été prise par mesure de précaution pour assurer la sécurité des clients, qui est la priorité absolue de Marmara.

Nous avons mis à la disposition de nos clients une ligne dédiée pour toutes les questions qu’ils pourraient se poser.

Nous invitons nos clients à s’adresser par écrit au Service Clientèle de Marmara qui traitera les courriers.



Lu 36248 fois

Notez



1.Posté par DEQUATREMARE VIRGINIE le 17/09/2013 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici ma page facebook concernant MARMARA DAR JERBA PAS CONTENT

SOYONS UNIS pour dénoncer les pratiques de MARMARA sue le complexe du DAR JERBA!!!

Car ce qui s'est déroulé est SCANDALEUX!!!!!!!!!!!!

Virginie

2.Posté par allons enfants ... le 17/09/2013 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour, a force de tirer continuellement les prix vers le bas, comment voulez vous tenir une qualité de service ?!. C'est le client le premier responsable de ce genre de situation à vouloir un prix complètement dépositionné d'une réalité économique et encore une fois ce sont les locaux qui vont souffrir le plus. Que des bactéries se soient développés dans un conduit d'eau ça arrive, et pas seulement en Tunisie et le TO a pris une mesure radicale mais nécessaire. Les vacances c'est sacrées ! une compensation doit être évidement prévue. Mais, chers clients, à l'avenir posez vous la question de la vrai valeur de votre voyage avant de signer le contrat.

3.Posté par mell le 17/09/2013 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher clients,je suis aller au dar Djerba narjess il y a 1 ans. je n aurai qu une chose a dire, j'ai passé des supers vacances! et je ne me suis pas attardée sur quelques points négatifs concernant la chambre. En même temps vous voyager pas cher! la bas les 4 etoiles correspondent a des deux étoiles en françe! c est vrai que par rapport a la fermeture du complex c'est pas cool pour les vacanciers! mais pour le reste j ai trouver le rapport qualité prix excellent! et moi je pars du principe que je voyage pas cher, a partir de la je sais un peu prés a quoi m'attendre....

4.Posté par DEQUATREMARE VIRGINIE le 17/09/2013 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excusez moi mais là je ne suis pas d'accord au lieu de nous dénigrer en mettant notre révolte sur l'état du DAR JERBA, allez sur la page facebook MARMARA DAR JERBA PAS CONTENT et renseignez vous avant de mettre ce genre de commentaire!!!
Ce n'est pas qu'une histoire d'insalubrité ou de contamination de l'eau sur le DAR JERBA c'est bien plus grave que ça MARMARA a vendu ces séjours sur le DAR JERBA alors qu'il y avait conflit d'argent entre eux et les propriétaires, révolte des salarié, MARMARA ferme les bars les restaurants, hôtel déserté par les représentants MARMARA, expulsions de ces touristes des chambres sans aucune communication à part un papier glissé sous la porte et encore moins de transparence et en laissant une partie des touristes sur place et j'en passe allez sur ma page!!! Soit disant en les ayant relogés mon œils!!!! MANIPULATIONS!!!!!!!!!!!! Mes parents ont vécu ce CAUCHEMAR DE L'INTERIEUR MEME DU COMPLEXE durant la semaine du 5 au 12 septembre 2013 alors avant de laisser ce genre de commentaire renseignez-vous!!!! Car personnellement là je suis REVOLTEE!!!!!!!!!!!!!!!!!! et je ne suis pas la seule! Et je ne lâcherais RIEN afin que "ce désagrément" comme le dit MARMARA, éclate au grand jour et qu'il assume enfin leurs responsabilités en tant que tour opérateur!!!!!!

5.Posté par vincent le 17/09/2013 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir,
On est bien d'accord, des vacances pas cher comme nous avons passé au Dar djerba , nous ne pouvions pas demander un hotel de luxe. On ne parle donc pas des vices des chambres, ou du services sur place, MAIS bien du laissé aller de Marmara vis a vis des touristes comme nous.

Plus de repas, pas de petit dej, des vols dans les chambres, dormir a la reception ou a l'aeroport a meme le sol car pas de sécurité sur place... VOUS seriez rester ???

6.Posté par allons enfant ... le 18/09/2013 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ virginie et vincent.
Hélas Marmara n'est pas le seul TO à connaitre ce genre de situation dès lors qu'il s'agit d'un contrat de gestion ou de sous traitant : Il n'a pas (ou peu) la main sur la qualité des prestations et ferme les yeux sur les conditions de travail des employés. Encore une fois le prix -sous- payé est à l'origine de ce genre de drame. Il faut être de plus en plus vigilent sur le choix de son TO (et non pas l'agence!) et contrôler si le TO adhère à des valeurs : respect du client et respect des agents locaux ... car aujourd'hui il faut voyager responsable. En tout cas je suis persuadé que cette mauvaises aventure ne va pas vous freiner dans votre prochain projet de voyage et restera au final un sacré souvenir à raconter à vos amis !

7.Posté par JALABERT JACKY le 04/10/2013 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis venu passer, avec mon épouse, mon frère et ma belle sœur, des vacances plusieurs années de suite au Dar Djerba....il est vrai qu' une piscine a de l' eau trouble..et pour cause: c' est de l' eau furigineuse (chargée en fer)..mais toutes les autres sont normales.
Bien qu' une année , où la météo avait fait que le restaurant fut inondé, nous n' avons jamais souffert d' un dysfonctionnement notable.
Le prix de la prestation n' est pas en cause avec l' absence de confort ou pas ....Si on souhaite passer des vacances pas trop onéreuses, il faut accorder ou accepter que certains aléas puissent venir troubler le quotidien, sans en faire tout un procès.
Il est faux de dire qu' un 4 étoiles n' est qu' un 2 étoiles en France. Je mets au défit quiconque de me trouver en France un Hôtel comme Hôtel Isis, Vinci Resort hôtel, Ou Hélios Vinci...c' est des blablas gratuits de bobos qui feraient mieux de ne pas quitter la Côte et payer sans avoir autant !!!

Mainetant je ne suis pas allé analyser l' eau ou les aliments suspectés de Légionellose...!!
j' aimerai savoir quelle en est la suite !

Je suis au regret qu' aucun voyagiste ne soit capable de nous proposer le moindre séjour fin 2013 à Djerba.....Oui, c' est vrai , ..il y a la guerre...mais pas en France (Marseille quartier Nord) Oups!

8.Posté par Vickoff Jean-Pierre le 14/10/2013 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai passé quatre séjours au Dar Jerba depuis la révolution tranquille dont le dernier voici trois mois. Je n'ai jamais eu de problème et si certains points de l'organisation auraient été a améliorer, j'estime en avoir eu pour mon argent.
Lorsque l'on prend du bas de gamme en matière de tarif (sur le dos des locaux de toute façon) il ne faut pas ensuite se plaindre de détails de chambres ou de nourriture pas assez variée.
Je ne sais pas si cette histoire (car il y a deux versions) est le fait de microbes (Perso je me suis pris une otite et j'étais pas le seul) ou de dissensions entre propriétaire et exploitant mais je pense que les deux se sont combinées.
Pour conclure, si vous voulez autre chose que du 3 étoiles Djerba (et certains comme le Golf Beach dont je reviens ce dimanche en valent plus) suffit de regarder les commentaires des autres clients qui en reviennent au lieu de se polariser uniquement sur quelques dizaines d'€ de moins).
Voila et bonnes prochaines vacances à tous. Même en low cost Djerba reste une destination des plus sécuritaire.

9.Posté par cornillon le 15/10/2013 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous allons en Tunisie du Nord au Sud depuis 17 Ans . Depuis plusieurs années nous allons au Dar Djerba .. En semaine ,ou en longs séjours . Le dernier de 5 semaines en Janvier 2013 ... Biensûr , nous avons eu quelques mécontentements !!! Mais en effet le rapport Qualité Prix est correct !!! Nous espérons que tout va rentrer dans l'ordre ! Et que nous pourrons y retourner en Janvier ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips