TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Lucien Salemi (EDV Med) : "donner aux adhérents les bonnes pistes pour vendre la France"

L'interview de Lucien Salemi, Président des EDV Méditerranée



Lucien Salemi président des Entreprises du Voyage Méditerranée a lancé un Think Tank pour aider les agences et tour-opérateurs à vendre la France. Pour ce faire il s'est rapproché du CRT Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ensemble un premier worlshop a permis d'identifier des offres et prestations qui correspondaient à un cahier des charges précis. Interview.


Rédigé par le Lundi 8 Juin 2020

TourMaG.com - La crise liée à l'épidémie de coronavirus pousse les agences à vendre la France. En tant que président des Entreprises du voyage Méditerranée, quelles sont vos actions en ce sens ?

Lucien Salemi :
Nous avons créé une structure un Think Tank, composé d'agences de voyages et tour-opérateurs pour voir comment nous pourrions travailler avec le Comité régional du tourisme de la région Sud.

Aujourd'hui les aéroports sont fermés, l'espace Schengen n'est pas encore ouvert et la région va être amputée de sa clientèle étrangère.

Du côté des agences de voyages et des TO, la problématique est similaire. Notre activité repose à 95% sur l'outgoing et nous ne pouvons plus proposer de séjours à l'étranger.

Indépendamment du business, il y a aussi un aspect de solidarité. Notre industrie a bénéficié de nombreuses aides de l'Etat, nous sommes quasi sous perfusion, et il faut je pense, un juste retour des choses en essayant de nous tourner vers l'offre France.

Cette initiative a fait sauter des barrières qui, normalement, auraient pris des années à faire bouger.

Produits que le consommateur ne peut monter facilement tout seul

TourMaG.com - Concrètement qu'est ce qui est sorti de cette première réunion ?

Lucien Salemi :
Lors de cette réunion, nous avions invité Loïc Chovelon (directeur général du CRT ndlr) qui a été très ouvert mais aussi rapide et efficace.

Nous avons établi un cahier des charges pour les réceptifs pour qu'ils puissent nous apporter l'offre dont nous avons besoin en tant qu'agent de voyages.

Nous leur avons demandé des produits à valeur-ajoutée, plutôt orientée sur-mesure. L'objectif c'est que nous proposions des produits que le consommateur ne peut monter facilement tout seul.

Autre spécificité : nous souhaitons des produits orientés éco-tourisme, nous savons que nous devons aller dans cette voie.

Enfin, ces produits doivent nous permettre d'engranger une marge acceptable comprise entre 10 et 15%.

Nous avons rappelé également que les clients qui pourraient annuler pour cause de Covid-19 pourront être remboursés sans frais.

Lancer cette initiative dans d'autres territoires

TourMaG.com - Les réceptifs et prestataires ont-ils répondu présents ?

Lucien Salemi :
Huit réceptifs ont répondu et nous avons organisé jeudi 4 juin 2020, dans la foulée de notre première réunion, un workshop sur zoom pour que ces partenaires présentent leurs produits aux agences et TO.

Une trentaine de participants étaient réunis.

TourMaG.com - En tant que Président du Comité des Régions des Entreprises du Voyage pourriez-vous décliner cette initiative à d'autres régions ?

Lucien Salemi :
C'est l'objectif. Je vais demander à chaque président de région de se rapprocher des CRT pour essayer de lancer cette initiative dans d'autres territoires.

L'objectif n'est pas de transformer les Entreprises du Voyage en tour-opérateur sur la France. Notre ambition est de donner aux adhérents les bonnes pistes pour vendre la France.

La crise accélère les prises de décisions, car les réservations vont bientôt redémarrer.

C'est un investissement que nous sommes en train de réaliser

TourMaG.com - Certains pourraient dire que c'est un feu de paille qu'après la crise tout va repartir...

Lucien Salemi :
L'idée c'est de pérenniser l'initiative. C'est un investissement que nous sommes en train de réaliser.

Le jeu en vaut la chandelle et pas seulement sur l'été, mais sur les 4 saisons. Il y a de vrais bons produits.

Nous allons également demander des formations pour nos vendeurs qui connaissent mieux les Etats-Unis, le Vietnam ou la Grèce que la France. Le but là aussi c'est de bénéficier de formations rapides et efficaces.

Tout ceci permettra de dire à nos clients : "vous ne pouvez pas partir à l'étranger, écoutez j'ai une bonne nouvelle j'ai un beau produit, à un super prix avec des prestations de grandes qualités et hors des sentiers battus qui pourrait vous correspondre... et c'est en France !"

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1841 fois

Tags : france, salemi
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure


FORMEZ-VOUS















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel