TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Marc Rochet : « Nous croyons à une sortie de crise dans l’année 2021 ! »

Interview avec le président de French-Bee et vice-président d'Air Caraïbes



Aujourd’hui vice-président d’Air Caraïbes et président de French Bee, Marc Rochet n’en est pas à sa première tempête, après des décennies passées à la tête du transport aérien français. Alors que les compagnies qu’il dirige maintiennent d’ambitieux programmes de vols pour la saison d’été à venir, l’homme nous a donné une interview pleine de foi en l’avenir, malgré une période qui lui donne selon ses dires « de nouveaux cheveux blancs ».


Rédigé par le Dimanche 11 Avril 2021

Interview avec le président de French-Bee et vice-président d'Air Caraïbes Marc Rochet © DR
Interview avec le président de French-Bee et vice-président d'Air Caraïbes Marc Rochet © DR
TourMaG.com : Air Caraïbes et French Bee maintiennent un programme de vols dense pour l’été à venir. Avez-vous à ce point confiance dans les prochains mois ?

Marc Rochet : Confiance c’est un bien grand mot, mais nous fondons beaucoup d’espoir. D’abord, malheureusement, grâce à l’expérience acquise lors des précédents confinement et des petites reprises qui avaient suivi.

En termes de calendrier, je pense que l’été pourra être assez dynamique sur les Dom-Tom, c’est ce que nos analyses nous disent. Et avec la vaccination… l’été sera correct, soyons confiants !

Sur l’outre-mer, après un confinement, nous constatons un retour de la clientèle VFR très rapide, en 2 ou 3 semaines les bookings s’enflamment. Pour les touristes, il faut 1 ou 2 mois. Seul le trafic professionnels et administratifs est plus long à revenir.

TourMaG.com : Le frein principal restant tout de même les fameux motifs impérieux… Prônez-vous un assouplissement en la matière ?

Marc Rochet : Non, car je ne suis ni au gouvernement, ni un spécialiste en la matière. S’ils sont en effet extrêmement pénalisants, je pense qu’ils seront levés par séquence. Je ne serai pas étonné que sur certaines routes on les voit bientôt disparaître.

Je pense surtout à St-Martin et à Tahiti. Sur les départements plus importants ce sera compliqué, la Martinique, par exemple, est plus dans l’orage que les autres …

TourMaG.com : Justement, quelle est votre vision sur une sortie de crise de l’Outre-mer ?

Marc Rochet : Nous regardons toutes les routes, leurs comportements et leurs statistiques, sans avoir toutes les données qu’a le gouvernement.

Je pense que ce sera plus facile de reprendre les petites routes, et les autres suivront. Tout ce que je peux dire à mes équipes c’est de se préparer à tous les scénarios possibles.

"Aujourd'hui, nous sommes très faibles"

TourMaG.com : En attendant, comment survivent vos compagnies ? Quels sont vos taux de remplissage sur ces dernières semaines ?

Marc Rochet : Nous avons fait une période 15 décembre - 15 janvier assez importante. Bien sûr, ce n’était pas les chiffres d’une grande année, mais nous sommes globalement contents. Avant de replonger…

Aujourd’hui, nous sommes très faibles, à environ 15 ou 20 % de nos activités. Il reste un peu de trafic passagers qui répondent aux motifs impérieux. Et nous maintenons uniquement nos vols si nous sommes sûrs de couvrir nos frais variables.

TourMaG.com : Avec combien d’avions et de personnel cloués au sol ?

Marc Rochet : Nous fonctionnons par rotation, mais trois quart de nos avions sont au sol, et 70% de notre personnel est au chômage partiel.

TourMaG.com : Pour revenir sur une note d’optimisme, croyez-vous vraiment à une sortie de crise pour le transport aérien dès cet été ?

Marc Rochet : Sur l’été, au moins sur les Dom-Tom, notre confiance est renforcée par le taux de vaccination qui va progressivement monter. Mais je vais être plus franc : nous croyons à une sortie de crise dans l’année 2021, et pensons que ce sera le dernier des confinements.

Le programme d'été d'Air Caraïbes et French Bee :

- Pointe-à-Pitre : jusqu'à 3 vols par jour (2250 sièges), à partir de 413€ A/R

- Fort-de-France : jusqu'à 3 vols par jours (2100 sièges), à partir de 413€ A/R

- Saint-Martin : 1 vol quotidien via Pointe-à-Pitre et 2 directs depuis Orly, à partir de 538€ A/R

- Saint-Bartélemy : 4 vols par semaine via Saint-Martin ou Pointe-à-Pitre, à partir de 852€ A/R

- La Réunion : jusqu'à 10 vols semaine (822 sièges par jour), à partir de 546€ A/R

- Cayenne : jusqu'à 7 vols semaine (788 sièges jour), à partir de 578€ A/R

- Papeete : jusqu'à 3 vols semaine (2466 sièges semaine) à partir de 950€ A/R

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 5229 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias