TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Millevista : quand un groupe hôtelier achète... une agence de voyages !

Programme de fidélité, agence en ligne, achat de points de vente...



Le groupe hôtelier indépendant de Lyon Arteloge en avait marre de redistribuer des milliers de commissions aux OTA. Aussi, il a créé un site et racheté une agence. Situé en plein cœur de la Cité des gones, le point de vente doit être le point de départ de l'aventure du groupe hôtelier dans le secteur du voyage. Retour sur un achat et une entreprise qui a de la suite dans les idées.


Rédigé par le Dimanche 23 Juin 2019

Millevista : quand un groupe hôtelier achète... une agence de voyages !
Qui a dit que les agences de voyages physiques n'étaient plus attractives ? Sans doute pas TourMaG.com et encore moins Arteloge.

Déjà propriétaire de 6 hôtels, allant du Relais et Châteaux à l'établissement 3 étoiles pour une clientèle affaires, le groupe hôtelier indépendant a misé quelques euros en reprenant un point de vente au cœur de Lyon.

"A écouter les acteurs du secteur rien ne va dans le milieu et pourtant il est toujours très porteur" se félicite Claire Vert, la nouvelle directrice de l'agence de voyages Strategy Voyages - Millevista.

Cette ancienne yield manager au sein d'Arteloge a gravi tous les échelons pour se retrouver en décembre dernier responsable de point de vente.

Et Claire de revenir sur la genèse du projet "le propriétaire du groupe était très inquiet face à la montée en puissance des OTA , mais surtout des commissions qui leur sont redistribuées."

Pour contrecarrer, ces géants du web, Eric Giorgi décide de créer son propre site de distribution : Millevista "dans lequel nous référençons les hôtels offrant une vue exceptionnelle."

Avec 650 établissements sélectionnés et des envies de développer la plateforme pour en faire non seulement un site de distribution hôtelière mais surtout une agence de voyages, l'achat du point de vente s'est imposé.

Le chiffre d'affaires 2018 dépassé en seulement 5 mois

Ce fut à la fin du mois de novembre 2018. Le choix s'est fait par le bouche-à-oreille et les connaissances, autour du propriétaire du groupe.

A l'époque l'agence "traditionnelle" comprenait trois employés. Si l'ancienne propriétaire est restée jusqu'à la fin du premier mois de l'année 2019, les rênes ont réellement été prises par Artloge, au mois de février.

L'équipe est restée, mais les locaux ont connu un coup de neuf. Après trois semaines de travaux, le pas-de-porte a retrouvé ses clients, mais pas seulement.

"Nous sommes une agence de voyages loisirs, mais nous avons également une expertise MICE et notre site internet de distribution," recentre Claire Vert, la responsable de Millevista Voyages.

Ce supplément d'activité a permis d'ores et déjà de dépasser en l'espace de seulement 5 mois l'activité entière de l'année précédente. Ce pari a été gagné grâce à la signature des contrats avec des entreprises et cabinets d'avocats.

Pour avancer mieux vaut ne pas se reposer sur ses lauriers, "que l'on soit hôtelier ou non, il faut se bouger et proposer de nouveaux services à ses clients. Sous peine de se faire manger par les plateformes internet."

L'activité événementielle est aussi décuplée "car si un prospect nous contacte et que nos hôtels sont pleins, nous nous évertuons à leur trouver un autre établissement et organiser leur séjour."

A mi-chemin entre l'agence de voyages traditionnelle, qui représente 25% de l'activité, et une agence événementielle (50%), le restant de l'activité est assurée par le tourisme d'affaires.

Un programme de fidélisation pour contrer les OTA

Après quelques mois de gestion, les effectifs ont été doublés et comptent 7 personnes, dont une dédiée exclusivement au site internet.

La reprise est telle que Millevista se trouve déjà à l'étroit, d'autant que le propriétaire possède une vision de l'agence de voyages dans l'air du temps.

Si la devanture va être refaite dans les prochains mois, "Eric Giorgi aimerait un espace plus important pour créer un espace d'accueil, dans l'esprit de vivre une expérience centrée autour du voyage."

Il n'est pas question de changer d'adresse, car de l'avis de la responsable d'agence le lieu est optimal, mais d'ajouter un nouveau pas-de-porte.

"Cela se fera à moyen terme, mais nous n'avons pas l'intention de nous cantonner à un seul point de vente. Si cette activité fonctionne, nous allons ajouter des adresses et sans doute sortir de Lyon" confie Claire Vert.

Acheter une agence de voyages en 2018 et être ambitieux sont deux qualités rares de nos jours.

D'autant que cette activité doit être soutenue par un programme de fidélisation, en cours de test, dans le but de rendre captive la clientèle que ce soit celle des hôtels que de l'agence ou du site.

Ainsi, selon les sommes dépensées au sein du groupe, le client recevra des points cadeaux à dépenser dans l'agence de voyages. Une façon de se passer des centrales de réservation comme Booking ou Expédia.

L'avantage étant que pour une personne réservant régulièrement dans le plus bel établissement d'Arteloge de pouvoir lui proposer des produits à hauteur de ses exigences comme des billets d'avion ou des séjours.

La fidélisation doit voir le jour en 2020.

Le site Millevista proposera des courts séjours packagés

L'autre gros dossier du moment correspond à la refonte du site internet, qui deviendra non seulement une vitrine de l'agence de voyages physique qu'une OTA.

Si pour le moment, l'audience est confidentielle, l'enjeu est d'en faire rapidement un point de distribution en revoyant entièrement son fonctionnement et son ergonomie.

A terme la plateforme Millevista devrait "proposer des courts week-ends en Europe, avec toujours un établissement offrant une vue exceptionnelle. Nous sommes sur un créneau inexploité, que nous allons attaquer."

Et pour attirer les internautes, la part belle sera faite à l'offre, pour ne pas voir un prospect quitter le site.

Le récent partenariat signé avec Amadeus devrait permettre d'atteindre les 5 000 établissements référencés dans les prochaines semaines et proposer des offres packagées dès octobre 2019.

En incluant les vols dans les séjours, cela permettra de mettre en avant des thématiques sur le site. Si pour le moment le nom Stratégy Voyages perdure, Millevista Voyages deviendra la dénomination commerciale, pour imposer la marque aussi bien sur le terrain que sur le paysage digital.

A l'aube de la trêve estivale, Claire Vert se veut optimiste "nos résultats sont vraiment encourageants et cela nous conforte dans notre idée."

Une bouffée d'air frais, avec vue s'il vous plaît.

L'avis de Claire Vert, directrice de l'agence Millevista Voyages, une novice du tourisme :

"Nous avons reçu un très bon accueil dans la profession, ils sont contents de voir des gens avec des idées et qui ne veulent pas se laisser manger.

Après au niveau de l'activité, il n'y a pas vraiment rien de nouveau pour moi, cela reste du business. Il suffit d'apprendre et relever ses manches.

C'est un métier passionnant, avec énormément d'apprentissages et de destinations. Une agence se gère et ce n'est pas rien, cela demande beaucoup de travail et d'attention.

Dans le monde de l'hôtellerie, nous utilisons aussi les termes tarifs nets, commissions, etc. Ce qui a été le plus compliqué pour moi, a été de comprendre les tenants et les aboutissants de IATA, mais je ne suis pas toute seule, j'ai derrière moi tout un groupe.

Selectour nous a très bien accueillis et suivis.

Venant d'un secteur différent, nous avons amené de l'hôtellerie le côté humain et le sens de l'accueil. J'encourage beaucoup mes employés à être polyvalents, une billettiste ne doit pas faire que cette activité et pouvoir aider ses collègues.

Pour refaire l'agence, nous avons suivi les conseils de Selectour au niveau de la vitrine, donc terminé les fiches vitrines et nous avons mis un écran. Le problème étant que nos clients réclament toujours les feuilles qui pendouillent
"

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1893 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2019 - 17:40 Top 5 de la semaine : des turbulences en vue !

Vendredi 19 Juillet 2019 - 16:10 EDV : le congrès 2020 aura lieu en Albanie



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips