TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


NAP Tourisme : la nouvelle direction prête à redresser la barre

Le tribunal de commerce favorable à la poursuite de l'activité



En redressement judiciaire depuis le 11 avril dernier, NAP Tourisme dispose d'une nouvelle bouffée d'air pour continuer les efforts entrepris durant ces six mois derniers mois. En effet, le tribunal de commerce de Marseille a décidé de la poursuite de ses activités jusqu'au 11 avril 2020. Un signal encourageant alors qu'un nouveau président vient de rejoindre le groupe.


Rédigé par le Dimanche 13 Octobre 2019

NAP Tourisme reste en redressement judiciaire jusqu'au 11 avril 2020 - DR : NAP Tourisme
NAP Tourisme reste en redressement judiciaire jusqu'au 11 avril 2020 - DR : NAP Tourisme
Les salariés l'ont appris officiellement jeudi 10 octobre 2019.

La période d'observation relative au redressement judiciaire de NAP Tourisme est prolongée de six mois, jusqu'au 11 avril 2020, selon une décision rendue par le tribunal de commerce de Marseille.

Les équipes basées au siège d'Aubagne vont ainsi pouvoir poursuivre leurs efforts pour relever l'entreprise, qui accuserait tout de même des pertes d'exploitation à hauteur de 1,6 M€ au 31 juillet dernier, mais réduites à 600 000 € environ depuis la cession de plusieurs autocars.

"Toute l'équipe est soudée, nous nous battons au quotidien, malgré la situation, malgré les changements de direction, malgré l'attitude négative de certains salariés ou les articles de presse à charge", témoigne Ludivine Vinstock, technicienne de production chez NAP Voyages.

"Les départs sont assurés, les voyages se passent correctement et l'entreprise tient la barre", ajoute une responsable commerciale de NAP Tourisme.

Pas question de liquider NAP

L'objectif du nouveau président de la holding TTI*, Alain Bouzemane, est bien de "redresser l'entreprise et de ne pas laisser les salariés du site d'Aubagne sur le carreau".

Depuis sa nomination, le 27 septembre dernier, en remplacement de Christophe Béranger (cabinet PMA Consulting), le nouveau président travaille de concert avec les collaborateurs et l'administrateur judiciaire pour présenter un plan de redressement qui tienne la route.

"Je suis au bureau tous les jours, je suis ouvert au dialogue. Je ne prétends pas avoir la science infuse, j'attends de mes collaborateurs qu'ils viennent m'exposer aussi bien leurs problèmes que leurs solutions.

Je ne suis pas un expert financier qui travaille sur des camemberts à longueur de journée, je suis dans l'opérationnel et les décisions relatives à l'avenir de NAP seront prises en concertation avec l'ensemble des parties
".

Arrivé un vendredi soir à la tête de l'entreprise, il y a quinze jours, Alain Bouzemane était dès le lundi suivant sur le site de Lançon-de-Provence pour rencontrer les salariés qui partiront avec le PSE, suite à la fermeture du dépôt.

LIRE : NAP Tourisme : des conducteurs... sans autocars !

"Nous sommes allés les voir pour répondre à leurs questions. Et je peux déjà vous dire que nous avons opté pour un accord négocié avec les organisations syndicales, plutôt que pour un accord unilatéral validé par la Dirrecte", ajoute Alain Bouzemane.

Quant au site d'Aubagne, "je ne suis pas là pour liquider quoi que ce soit, martèle le nouveau président. Je ne suis pas là non plus pour faire des effets d'annonce, vous dire que je vais acheter ou vendre des autocars par exemple. Je dois d'abord voir comment l'on s'adapte à la réalité commerciale, chiffrée".

Alain Bouzemane ne cache pas son intérêt à répondre également à certains appels d'offres, "dans la limite de ce que nous permet le redressement judiciaire. C'est à l'étude avec nos collaborateurs, nous réfléchissons à des processus pour dégager de la marge, mais nous ne prendrons pas tout et n'importe quoi".

Une nouvelle production courant novembre

La direction compte tout de même s'appuyer sur la production de voyages pour relancer une partie de l'activité de NAP Tourisme.

"La nouvelle brochure 2020 sortira début novembre, explique la responsable commerciale de NAP Tourisme. Il y aura quelques nouveaux produits ski, des week-ends en France - en Camargue et à Gaillac pour la fête des lanternes - ou encore en Espagne, avec un produit loto".

Pour le reste, les équipes ont décidé d'opérer un recentrage sur les produits qui se vendent le mieux.

Ce nouveau catalogue sera accompagné de la refonte du site Internet courant novembre, qui offrira un accès direct aux stocks et à la production pour les agences de voyages partenaires. "Elles pourront poser des options ou envoyer des demandes de devis en direct", poursuit la responsable commerciale.

Malgré cette reconquête affichée des clients et des agences de voyages, certains salariés ne cachent pas leur inquiétude. "Même si nous sortons une belle brochure et que nous vendons plus de voyages, ce n'est pas NAP Tourisme qui encaisse, mais Wavao (Nap Voyages)", souligne cette salariée qui préfère rester anonyme.

Nombreux en tous cas sont ceux qui placent beaucoup d'espoir dans la nouvelle direction. "Nous avons envie d'y croire, car depuis 18 mois, nous avons le sentiment que rien n'a été fait pour redresser la société", poursuit cette salariée, faisant allusion à la gestion menée par Christophe Béranger et sa société spécialisée dans l'audit et le conseil, PMA Corporate Restructuring.

D'autant plus que, selon le dernier jugement du tribunal du commerce, le Vice-procureur de la République a demandé à l'administrateur judiciaire "de lui faire un signalement [...] à l'encontre de l'ancien dirigeant, en vue d'une procédure pour abus de délit de confiance".

"L'heure n'est pas aux règlements de comptes, tempère Alain Bouzemane. La priorité, c'est de redresser l'entreprise, de rassurer les clients et les salariés. Quand cette phase sera achevée, nous nous occuperons de toutes les personnes qui ont cru pouvoir se servir de NAP pour autre chose".


* TTI (Transport et Tourisme Invest) englobe NAP Tourisme et les sociétés Eurobus/ Basset et Wavao (NAP Voyages)

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2391 fois

Notez



1.Posté par Daniel le 14/10/2019 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toujour content de nab voyages et je continurais a sortir avec quand s est possible allez les guats fonce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips