TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Où partir pour les fêtes ? Prix, dispo, accès, "il faut parfois savoir jouer à Tetris"

Où les agences envoient-elles leurs clients ?



Où peut-on partir pour les fêtes ? C'est la grande question de cette fin d'année. Nous avons fait le point avec Monde Authentique, Secrets de Voyages, Mon Prochain Voyage, Visages du Monde et Havas Voyages à Avignon pour connaître les demandes des clients. Tour d'horizon.


Rédigé par le Jeudi 3 Décembre 2020

Si les demandes sont là, Frédéric d'Hauthuille, fondateur de Monde Authentique, reconnaît qu'il "faut un peu jouer à Tetris pour répondre aux demandes. C'est un vrai puzzle".  - Depositphotos.com ggebl
Si les demandes sont là, Frédéric d'Hauthuille, fondateur de Monde Authentique, reconnaît qu'il "faut un peu jouer à Tetris pour répondre aux demandes. C'est un vrai puzzle". - Depositphotos.com ggebl
Vers quelles destinations pourra-t-on s'envoler pour les fêtes de fin d'année ?

A cette question de nombreux sites y sont allés de leur mappemonde interactive pour mettre en vert les destinations accessibles avec ou sans test PCR, en orange celles qui imposent une quarantaine et en rouge celles qui sont fermées.

La carte du site Tourdumondiste est particulièrement bien faite.

Pour autant la seule couleur verte, indiquant que l'on peut par exemple voyager en Italie, ne suffit pas. Il faut aller plus loin.

En effet nos voisins transalpins ont instauré un couvre-feu de 22h à 5h, les musées sont fermés ainsi que les bars et les restaurants dès 18h. Par ailleurs certains régions restent interdites...

Difficile donc d'envisager des vacances rêvées dans ces conditions.

Trouver des disponibilités aériennes et hôtelières

Pour savoir quelles sont les destinations réellement accessibles, TourMaG.com s'est donc tourné vers les pros, vers ceux et celles qui sont aux petits soins pour vous concocter des vacances dignes de ce nom.

Car les Français ont bel et bien enregistré que dès le 15 décembre 2020 ils pourront à nouveau voyager à l'étranger. "Il y a une vraie volonté des clients pour partir. Cela fait vraiment du bien au moral, mais la réalité terrain n'est pas si simple", explique Nathalie Bueno, directrice générale de Secrets de Voyages.

En tête des destinations plébiscitées : les Maldives, la Caraïbe notamment Saint-Barthélemy, la Tanzanie, Zanzibar ou encore le Mexique, Marrakech et la Tunisie.

Reste qu'il faut trouver des disponibilités, et quand ce n'est pas l'avion, c'est l'hôtel qui coince. "Sur le Mexique par exemple, la problématique c'est l'aérien. Impossible de passer par l'Amérique du Nord, et via l'Espagne l'offre n'est pas abondante.

Sur Saint-Barthélemy, les hôtels sont complets, pris d'assaut par les Américains, et les établissements les plus prisés sont complets. Ils restent du second choix",
précise Nathalie Bueno.

Frédéric d'Hauthuille, fondateur de Monde Authentique, reconnaît également qu'il "faut un peu jouer à Tetris pour répondre aux demandes. C'est un vrai puzzle".

Entre les hôtels complets, ceux qui imposent un minimum de 5 nuits, il faut réussir à jongler avec les différentes contraintes.

Tanzanie, Maldives, Dubaï, Rep Dom...

Monde Authentique, a fait le choix de communiquer sur l'Afrique qui représente actuellement 80% des ventes avec en tête le duo Tanzanie- Zanzibar.

"Le Rwanda, l'Ouganda, le Kenya, le Botswana, la Namibie, l'Afrique du Sud accueillent aussi les voyageurs", précise Frédéric d'Hauthuille. "D'autres destinations sont demandées telles que le Costa Rica ou encore la Suède qui profite d'un accès plus facile en termes de formalités sanitaires que la Laponie Finlandaise".

Du côté de Havas Voyages (Juen Voyages) à Avignon, République Dominicaine, Guadeloupe, Maldives arrivent en tête des demandes. Mais là aussi on constate que les stocks se remplissent vite. "Il reste encore des chambres mais pas sur tous les hôtels", nous confie une agent de voyages.

Une effervescence ressentie aussi par Sonia Faris, fondatrice de Mon Prochain Voyage, qui soulève une autre problématique : celle des tarifs qui s'envolent.

"Le problème, c'est que les programmes de vols ont été réduits. Sur les Antilles, il n'y a pas beaucoup de rotations. Et globalement les tarifs grimpent un peu partout que ce soit sur Dubaï ou la République Dominicaine..." relève-t-elle.

Un constat partagé par Frédéric d'Hauthuille : "en 8 jours, les prix des vols ont augmenté, difficile de trouver des vols à moins de 1200 €. Mes clients qui ont un profil de grands voyageurs souhaitent quand même partir et il reste encore une fenêtre de tir pour trouver des solutions".

L'Europe et la France à la peine

Visages du Monde sent également que "le marché se réveille." Mais à l'heure du redémarrage, certains automatismes doivent à nouveau se mettre en place : "La communication avec les fournisseurs est parfois compliquée. Les réceptifs, nos partenaires, certains tour-opérateurs ont dû se réorganiser, tout comme nous d'ailleurs, et cela a dégradé la communication" analyse Julien Hamon directeur général qui regarde désormais vers 2021.

En revanche, les destinations proches et la France sont de leur côté à la peine. "C'est ouvert mais dans quelles conditions", lance Sonia Faris, "si sur place les musées sont fermés, ainsi que les bars et les restaurants, c'est très compliqué et cela ne fait pas rêver. Les vacances, c'est du rêve".

"Sur l'Europe, nous avons eu des demandes pour louer des villas, mais cela reste compliqué compte tenu des différentes restrictions", ajoute à son tour Nathalie Bueno.

"Nous avons eu aussi une demande de location d'un grand chalet en Suisse mais après les annonces du Président de la République qui souhaite prendre des mesures restrictives pour ceux qui iraient y skier, nous ne savons pas quelle tournure cela va prendre" .

Même problématique sur la Côte d'Azur, où de nombreux hôtels préfèrent fermer faute de pouvoir assurer un service de restauration. "Ceux qui restent ouverts devront mettre en place une sacrée organisation pour assurer le service en chambre. Et puis tous les clients n'ont pas envie de prendre tous leurs repas dans la chambre", ajoute la directrice générale de Secrets de Voyages.

On le voit, il n'est pas si aisé de choisir sa future destination.

Ce qui fait dire à Frédéric d'Hauthuille que les distributeurs ont une carte à jouer : "le recours à une agence de voyages va rassurer une partie des voyageurs !"

"Surtout que les clients qui sont passés par une agence lors du premier confinement n'ont pas été bloqués à destination, et beaucoup d'entre eux n'hésiteront plus à faire appel à nos services" ajoute Julien Hamon !

A bon entendeur.

Pour connaitre les formalités et les conseils à suivre avant de partir, rendez-vous sur les Conseils aux Voyageurs du Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1968 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Pierre le 04/12/2020 09:29
On peut toujours rêver !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance