Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !


Paiement BSP, remboursement vols annulés : le dossier chaud des distributeurs !

plusieurs compagnies ont bloqué le remboursement automatique via les GDS



La prochaine échéance du BSP est le dossier chaud du moment pour les professionnels du tourisme agréés IATA. En effet, ces derniers doivent faire face à des annulations en cascade sans enregistrer aucune vente. Dans ce contexte tout le monde veut préserver ses liquidités. Et avec le grand nombre de vols annulés, plusieurs distributeurs auront un BSP négatif, en d'autres termes IATA va leur devoir de l'argent. Mais pour éviter de sortir du cash, plusieurs compagnies ont coupé le remboursement automatique via les GDS proposant à leur tour des avoirs aux clients des agences...


Rédigé par le Mercredi 18 Mars 2020

Les professionnels du tourisme souhaitent faire front commun face à IATA. Une action est menée au niveau européen avec l'ECTAA - Depositphotos.com Snake81
Les professionnels du tourisme souhaitent faire front commun face à IATA. Une action est menée au niveau européen avec l'ECTAA - Depositphotos.com Snake81
La situation se tend entre les agents de voyages et IATA (Association Internationale du Transport aérien).

A priori, selon les premières informations données aux Entreprises du Voyage, la dernière échéance du BSP au 15 mars 2020 s'est déroulée quasi-normalement : "Je n'ai pas encore eu le détails mais tout le monde a payé" indique Jean-Pierre Mas, président des EDV.

Reste que désormais tous les regards sont fixés sur la prochaine échéance de la fin du mois.

"Bercy a donné des directives très strictes pour aider les entreprises et sauver les emplois.

Il risque d'y avoir des impayés lors de la prochaine échéances et il ne faudrait pas que l'association coupe trop vite le robinet sous peine de poursuites"
annonce Richard Vainopoulos président de Tourcom.

Lundi 16 mars 2020, l'IATA avait un PSG (Passenger Agency Conference Steering Group) urgent pour examiner toutes les demandes provenant des marchés. L'association a conclu "un paquet d'initiatives pour soutenir les agences pendant cette période" nous précise-t-on du côté de IATA. Une communication a été envoyée aux marchés mardi 17 mars 2020 sous BSP Link (voir encadré).

Un message qui ne convainc pas voire qui est passé inaperçu chez plusieurs distributeurs.

"Si IATA était fier de nous annoncer de bonnes nouvelles il ne passerait pas par BSP Link" ironise un patron d'agence. "Techniquement parlant avec des équipes qui travaillent à domicile c'est compliqué d'y accéder" ajoute Richard Vainopoulos, président de Tourcom.

Pour Jean-Pierre Mas de toute manière "le langage de IATA est un langage que seul IATA comprend, la version reverso de l'association n'est pas encore sorti" nous précise-t-il.

Le syndicat patronal est sur le pont sur ce dossier. "Nous essayons de mener une action au niveau européen avec l'appui de l'ECTAA que nous soutenons dans leur démarche. Nous essayons également de voir avec l'APJC France (conseil conjoint du programme d'agence et compagnies) la manière dont les règles pourraient être assouplies."

Tout le monde veut garder le cash dans ses caisses

"C'est un combat qu'il faut mener uni" explique cet opérateur du secteur pour qui les enjeux sont énormes. "Seul dans son coin dans une situation pareille on ne peut rien faire. Il faut que l'on fasse front commun".

Car les professionnels du tourisme se retrouvent à gérer des annulations en cascade d'un côté sans entrer aucune vente de l'autre. Et dans cette situation : tout le monde veut garder le cash dans ses caisses.

"C'est très chaud" nous confie ce cadre travaillant dans une agence de voyages qui réalise beaucoup de billetterie. "IATA va devoir nous redonner de l'argent sur les vols annulés mais rien ne prévoit ce cas de figure", explique t-il.

En effet plusieurs acteurs vont se retrouver avec des BSP négatifs. Sauf que certains prédisent que les compagnies ne rembourseront pas l'argent aussi facilement : "Les compagnies vont vouloir garder les liquidités, c'est pourquoi elles proposent désormais des reports avec des bons d'achats valables un an.

Air France propose ce type de facilité utilisable sur le site grand public. Mais à la limite nous ne sommes même plus dans cette bataille, même si la procédure est moyenne vis à vis de la distribution. A la rigueur cette situation peut être envisagée avec Air France qui proposera demain de nombreuses possibilités de voyages, mais sur d'autres compagnies ce sera beaucoup moins évident."

"Plusieurs compagnies ont aussi coupé les processus de remboursement"

Plusieurs compagnies ont aussi coupé les processus de remboursement automatisé via les GDS. Pour les agents de voyages, la seule solution est de passer par une procédure longue et fastidieuse et... d'attendre la réponse de la compagnie.

C'est ce qu'a constaté aussi Fabrice Dariot Président de Bourse des vols : "Jusqu'en février les compagnies remboursaient les clients et les agences lorsque le transporteur annulait un vol. Il y a encore quelques jours nous pouvions alors via un EMD déduire du montant du BSP ces remboursements. Mais ce n'est plus le cas."

Selon lui les agences doivent gérer cette situation avec prudence et ne pas déduire de leur BSP des vols qu'elles savent annulés sous peine de courir le risque d'une perte d'agrément pour défaut de paiement.

Une analyse partagée par un autre acteur du secteur : "L'agence ne doit pas faire sa propre comptabilité sous peine de se voir couper l'accès à IATA".

"Cette mesure de ne pas rembourser met en danger tout le tissu de la distribution en France" ajoute Fabrice Dariot. Sauf que les compagnies aériennes sont aussi en danger.

Le Premier ministre Edouard Philippe est allé jusqu'à ne pas exclure des nationalisations pour faire face à la crise du coronavirus, assurant que pour Air France, l'Etat était prêt à "prendre ses responsabilités en tant qu'actionnaire".

En attendant, IATA nous a confirmé "surveiller étroitement chaque compagnie aérienne individuellement" et qu' "un contrôle supplémentaire spécial a été mis en place". De quoi rassurer la distribution ? On en est moins sur...

La communication de IATA Via BSP Link

Updates Related to IATA Billing & Settlement Plan (BSP) Dear Agent, As a consequence of the COVID-19 pandemic, a number of Travel Agent associations and individual Agents have approached IATA, to request special consideration with regards to extending the Remittance calendar and flexibility with taking Default action.

IATA acknowledges that our Industry is facing very a turbulent time, which will become more challenging with the recent developments of Airlines deciding to or being forced by governments to ground their operations. IATA understands that will result in an overflow of refunds to be processed through the BSP. In some cases, this will result in balances in favor of Agents. After careful consideration and in consultation with the Passenger Agency Conference Steering Group (PSG) the following decisions have been made with respect to the requests of the Agent community:

• Remittance periods will be kept in accordance to the current BSP Calendars. Extending the periods will disadvantage both Airlines and Agents. Agents refunds would be delayed if Remittance periods were to be extended.

• In case an Agent’s Remittance to the BSP is delayed, the Agency Administrator will exercise his/her authority and, on a case-by-case basis, will take into account any exceptional factors, while securing the amounts due.

• A blanket exception to suspend compliance with Resolutions may result in a risky situation impacting Agents and Airlines alike. The BSP needs to receive complete remittances from Agents as well as negative settlements from Airlines to be able to settle all payments, including balances due to Agents.

Your Actions

To promptly remit amounts due to Agents, IATA will need the Agent’s bank account details to be submitted using the templates available for each BSP in our Customer Portal under “Change of Bank Account Details’’. The completed form must be submitted to IATA through the IATA Customer Portal.

Please note that for Agents using direct debit as their method of payment, IATA will use by default the same bank account to transfer BSP balances due to the Agent. Therefore, there is no need to resubmit bank account details. These amounts will be paid according to the respective settlement calendar dates of each market. Please take into consideration that some delays in payment could be expected in areas where, due to the pandemic, there is significant impact to banking operations of the market.

Additional Information on Your Current Financial Assessments

Other items for consideration concerned the request for additional time to submit financial assessment and Financial Securities.

• For financial assessments, the Passenger Agency Conference Resolutions allow for an extension of 7 days to submit required documentation. Depending on the circumstances, on an exceptional basis, an extension of up to 30 days may be granted.

• Concerning the submission of Financial Securities, an extension of up to 40 days in situations may be granted in cases where the current Financial Security has not expired.

• In situations where the Financial Security will expire before or during any extension period, IATA may offer the possibility to provide a cash deposit in lieu of a Financial Security, subject to applicable law in the jurisdiction in which the Agent is located. The PSG will review during its next meeting any request to relax the application of Local Financial Criteria when assessing Agents’ financial standing, as well as Agents’ request to accelerate the refund process. IATA is doing its utmost to secure the effective continuation of BSP operations for both Agents and Airlines during this difficult time.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 5107 fois

Notez



1.Posté par richard VAINOPOULOS le 18/03/2020 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour information, la loi Toubon stipule que toutes les informations, comme les notices, doivent être faites en langue française, sous peine de ne pas être reconnues

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel