TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Restaurant : l’UMIH appelle à pérenniser le plafond des tickets-restaurant à 38€

Le titre-restaurant présenté comme soutient de la relance du secteur par l'UMIH



Avec l'épidémie de coronavirus, le gouvernement a fait sauter le plafond d'utilisation des tickets-restaurants, pour aider les établissements de restaurations à traverser la crise. L'UMIH réclame une pérennisation du dispositif, jugé comme un élément clé de qualité de vie au travail et au télétravail.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 27 Juillet 2021

Le titre-restaurant présenté comme soutient de la relance du secteur par l'UMIH - DR
Le titre-restaurant présenté comme soutient de la relance du secteur par l'UMIH - DR
Pour éviter de voir la restauration s'effondrer et permettre aux Français de liquider les tickets-restaurants non utilisés durant les confinements, le gouvernement avait fait sauter le plafond de leur utilisation dans les restaurants.

Deux confinements plus tard et alors qu'une 4e vague est annoncée par le gouvernement et autres scientifiques, l’UMIH appelle à pérenniser le plafond des tickets-restaurant à 38€.

"Il nous semble à l’UMIH nécessaire de rappeler le rôle du titre restaurant dans la relance de l’activité des restaurants, car il se mesure concrètement.

Utilisé par plus de 4 millions de salariés, le titre-restaurant représente 8 milliards d’euros injectés dans la consommation de proximité, soit 15 % du chiffre d’affaires de la restauration commerciale.

Dans certaines zones d’activité cela peut même atteindre 40 à 50% du CA,
" précise Hubert Jan, Président branche restauration UMIH.

Ticket-restaurant : l’UMIH et le groupe Up appellent à pérenniser le doublement du plafond journalier

Ce n'est pas tout, car ce plafond majoré a permis d’augmenter de 53 % le montant moyen des transactions dans la restauration. La possibilité d’utiliser ces titres le dimanche et les jours fériés a aussi largement contribué à faciliter le retour des salariés dans les restaurants.

Selon l’étude CREDOC, 82 % des salariés considèrent le titre-restaurant comme un élément de la qualité de vie au travail en ce qu’il représente une véritable marque de reconnaissance.

"De notre point de vue, ces chiffres confirment la vocation sociale du titre-restaurant qui permet aux entreprises d’améliorer concrètement la vie quotidienne des salariés.

C’est bien plus qu’un simple moyen de paiement, c’est un pacte social et local vertueux entre l’entreprise, ses salariés et les commerces de proximité au service de tous
" déclare Julien Anglade Directeur général de Up France.

Up crée des solutions de paiement et des services à utilité sociale et locale qui donnent aux entreprises et aux collectivités les moyens d’agir pour améliorer le pouvoir d'achat et la qualité de vie des salariés et des citoyens dans les territoires.

Pour l’ensemble de ces raisons, l’UMIH et le groupe Up appellent à pérenniser le doublement du plafond journalier d’utilisation du titre-restaurant.

Lu 1553 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias