TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Restrictions Royaume-Uni : pour Val d'Isère un "confinement partiel" qui ne dit pas son nom ?

l'interview de Christophe Lavaut, directeur de Val d’Isère Tourisme



Pour Val d'Isère, qui dépend grandement de la clientèle étrangère, les restrictions mises en place pour les voyageurs britanniques est un véritable coup de massue. En effet le marché outre-manche représente 42% de la fréquentation globale. Nous avons fait le point avec Christophe Lavaut, directeur de Val d’Isère Tourisme.


Rédigé par le Vendredi 17 Décembre 2021

Christophe Lavaut (Val d'Isère Tourisme) : La seule clientèle britannique représentent 42% de notre fréquentation. Elle est notre première clientèle devant les Français. Avec les restrictions mises en place autant dire que nous venons de perdre 42% de nos recettes et de notre chiffre d'affaires.  Photo CE
Christophe Lavaut (Val d'Isère Tourisme) : La seule clientèle britannique représentent 42% de notre fréquentation. Elle est notre première clientèle devant les Français. Avec les restrictions mises en place autant dire que nous venons de perdre 42% de nos recettes et de notre chiffre d'affaires. Photo CE
TourMaG.com - La France a annoncé des restrictions très strictes pour les voyageurs britanniques qui ne peuvent plus voyager dès ce samedi Quelles sont les conséquences pour une station comme Val d'Isère ?

Christophe Lavaut :
Val d'Isère dépend fortement des clientèles étrangères. Ces dernières représentent 62% de notre fréquentation.

La seule clientèle britannique représentent 42% de notre fréquentation. Elle est notre première clientèle devant les Français. Avec les restrictions mises en place autant dire que nous venons de perdre 42% de nos recettes et de notre chiffre d'affaires.

Cela revient à nous couper de 42% de notre activité économique.

TourMaG.com - C'est un véritable coup dur qui intervient à la veille de la saison touristique...

Christophe Lavaut :
C'est une véritable douche froide, c'est un vrai drame. Nous n'étions pas préparés à cette annonce. Les restaurants, les bars ont acheté leur stock, les salariés, les saisonniers ont été embauchés...

C'est une sorte de confinement partiel que l'on nous impose, sans les aides gouvernementales.

Jean-Baptiste Lemoyne (Secrétaire d'Etat en charge du tourisme ndlr) se veut rassurant sur la saison hiver. Il annonce partout que la clientèle britannique représentent seulement 15% de la fréquentation touristique... Mais cela dépend des massifs et des stations.

Le gouvernement a mis en place des aides au cas par cas et j'espère que nous ne serons pas laissés de côté. Il faut que nous soyons pris en considération. Nous n'avons plus moyen d'influer à ce stade sur notre commercialisation et si rien ne bouge, nous allons aller droit dans le mur.

TourMaG.com - Pourtant la saison se présentait bien jusqu'ici ?

Christophe Lavaut :
Nous avions des prévisionnels au beau fixe, avec des taux de réservations à seulement 5 points des niveaux de 2019. Les taux d'occupation chez les tour-opérateurs britanniques frisaient les 80%.

TourMaG.com - Quelles ont été les réactions des professionnels du tourisme locaux ?

Christophe Lavaut :
Ils ont pris un coup de massue sur la tête. Nous avons eu une réunion hier (jeudi 16 décembre 2021 ndlr) où tout le monde se regardait avec beaucoup de désespoir.

Le ski est un produit qui se réserve à l'avance par les clientèles étrangères. Ces annonces ne vont pas inciter à de nouvelles réservations et le message envoyé est un message de défiance. Si en janvier les mesures ne sont pas allégées, ils iront réservés dans d'autres pays qui ne vont pas se priver de les accueillir.

Cela va pénaliser des centaines de familles, les saisonniers qui vont se retrouver sans activité.

Nous avions tout organisé pour assurer les tests covid nécessaires pour la clientèle britannique. Nous avions monté deux centres de tests qu'il ne nous reste plus qu'à démonter.

TourMaG.com - Pour autant vous maintenez votre programme d'animation ?

Christophe Lavaut :
Oui bien sûr nous avons déployé un programme d'animations adapté à la situation sanitaire. L'expérience client ne sera pas dégradé et la magie de Noël opèrera !

Les vacances à Val d'Isère resteront toujours agréables à vivre !

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 6740 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par GIRARD le 19/12/2021 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Désolé pour les anglais mais tant mieux pour nous les français car la station de Val d'Isère que j'affectionne tout particulièrement et où j'allais il y a 20 ans était devenue inaccessible pour les français car prise d'assaut par les tours opérateurs britanniques ce qui en plus a eu pour effet de voir les prix flambés. Je ne pense donc pas que la station va perdre 42% car ils vont être remplacé par une augmentation de la fréquentation des français, et d'ailleurs je vais dès maintenant vérifier s'il y a des dispo pour février.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Janvier 2022 - 09:29 La plateforme Alentour gagne un nouveau partenaire













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias