TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Test&Go, ETA, Sandbox, PLF, AVE… qui sont-ils ?



Documents de voyage, formulaires de santé, programmes spéciaux Covid-19… préparer son séjour ces derniers temps devient de plus en plus fastidieux et confus. Nous vous proposons une liste non exhaustive des documents de voyage et de santé à connaître pour une organisation et un départ sereins.


Rédigé par le Mardi 25 Janvier 2022

Les documents de voyage électroniques

© Inkredo Designer - Unsplash
© Inkredo Designer - Unsplash
eVisitor > Australie
Spécifique à l’Australie, le eVisitor a été mis en place par le gouvernement australien en 1996 pour permettre aux ressortissants de plusieurs ressortissants (dont France et Belgique) d’accéder au pays des kangourous.
Le eVisitor est à ne pas confondre avec l’ETA (Electronic Travel Authorization) : bien que plus facile à obtenir, ce document est finalement l’équivalent du eVisitor mais ne peut être utilisé par les voyageurs européens que dans le cadre d’un voyage réservé auprès d’une agence de voyage. Vous l’aurez compris, si le voyage n’est pas organisé par une agence de voyage, alors les ressortissants européens devront se tourner vers une demande de eVisitor. L’accord se matérialise par la réception d’une autorisation de voyage sous forme électronique (PDF) qu’il conviendra d'imprimer et de présenter à l’arrivée en Australie. L'eVisitor est valable pour les voyages touristiques, d'affaires ainsi que pour des visites à des connaissances. Il permet d’y entrer et sortir autant de fois que désiré pendant 12 mois, pour des séjours de 90 jours maximum. De plus, lors de l’arrivée en Australie, tous les voyageurs devront renseigner la « carte passager » (incoming passenger card), généralement remise dans l’avion par le personnel navigant, à présenter avec le passeport.

ESTA > États-Unis
Depuis 2008, les pays faisant partie du programme d’exemption de visa ("PEV" ou "Visa Waiver Program") ont l’obligation de demander un ESTA en ligne avant de prendre un vol ou un bateau pour les États-Unis. Si 38 nationalités n'ont pas besoin de visa pour se rendre aux États-Unis, elles sont tout de même dans l’obligation de demander un ESTA ! Celui-ci est valide 2 ans, ou jusqu'à expiration du passeport associé, et permet des séjours tourisme ou business pendant 90 jours maximum, ou de transiter par le territoire américain. Ce système électronique d’autorisation de voyage est une procédure permettant de déterminer l’admissibilité des visiteurs aux États-Unis afin de savoir s’ils présentent un risque pour la sécurité intérieure ou l’application des lois. Attention, l’ESTA n’est pas un visa. Il permet simplement de se rendre aux États-Unis pour bénéficier de l’exemption de visa, si la situation du voyageur le permet.

AVE > Canada
Depuis novembre 2016, une Autorisation de Voyage Électronique (version française du “Electronic Travel Authorization”) doit obligatoirement être obtenue avant tout voyage aérien vers le Canada (même pour les quelques nationalités exemptées de visa). L’AVE est valide jusqu’à 5 ans, ou jusqu'à expiration du passeport associé, pour des séjours de tourisme, business ou des transits. Elle autorise des multiples séjours jusqu’à 180 jours. Attention, comme pour l’ESTA, l’AVE n’est pas un visa. En effet, cette autorisation électronique de voyage permet de voyager vers le Canada, mais elle ne permet pas d’entrer au Canada. Elle permet de se rendre au Canada pour bénéficier de l’exemption de visa, si la situation du voyageur le permet.

© Stephan Valentin - Unsplash
© Stephan Valentin - Unsplash
NZeTA > Nouvelle-Zélande
Depuis le 1er octobre 2019, le gouvernement néo-zélandais a mis en place une autorisation de voyage électronique appelée “NZeTA”, obligatoire pour entrer en Nouvelle-Zélande et y transiter (via Auckland uniquement). Le NZeTA est valable 2 ans, pour des séjours jusqu’à 90 jours en tourisme. Les voyageurs sont autorisés à y séjourner 6 mois par an maximum et doivent payer une Taxe IVL (International Visitor Conservation and Tourism Levy) pour la préservation de la nature.

E.A.S.E. > Cap Vert
Depuis le 1er janvier 2019, le gouvernement de la République du Cap-Vert exempte les citoyens de 61 pays du visa pour les séjours jusqu’à 90 jours (exemption de 30 jours pour la France & la Belgique). Une déclaration en ligne quelques jours avant l’arrivée reste cependant obligatoire pour tous les voyageurs âgés de plus de 2 ans via le formulaire E.A.S.E. (Efficient, Automatic & Safe Entry). À noter que le paiement d’une taxe aéroportuaire (Airport Security Fee) est également demandé. L'autorisation est valable pour les voyages touristiques/business/médicaux/études des nationalités exemptées de visa, pour des séjours d'une durée de 30 à 90 jours maximum.

K-ETA > Corée du sud
Depuis septembre 2021, les pays faisant partie du programme d’exemption de visa ont l’obligation de demander un K-ETA ("autorisation de voyage électronique de la Corée" en français) en ligne avant de prendre un vol ou un bateau pour la destination d'Asie du nord. Il concerne jusqu'à 112 nationalités, en fonction des restrictions liées à la pandémie, et est valide 2 ans à partir de son émission (ou jusqu'à expiration du passeport associé). Il permet aux voyageurs de faire des séjours de 30 à 180 jours en Corée du Sud (90 pour la France & la Belgique) et concerne les voyages touristiques, d'affaires, événementiel ou des visites à des proches. Bien que certains pays soient désignés comme des « free-visa countries », ils ont tout de même l'obligation de demander un K-ETA en ligne. À l’instar de l’AVE et de l’ESTA, celui-ci n’est pas un visa et permet seulement aux voyageurs de se rendre en Corée du Sud pour bénéficier de l’exemption de visa, si leur situation le permet.

Carte touristique > Cuba
La carte touristique de Cuba est obligatoire pour entrer sur le territoire pour les nationalités exemptées de visa. Tous les voyageurs souhaitant se rendre à Cuba devront obligatoirement présenter cette carte de tourisme aux autorités. Ce document officiel donne le droit à un séjour de 30 jours dans la destination. L’accord se matérialise par la réception de la carte touristique directement au domicile (délivrée par lettre suivie en France Métropolitaine en 5 jours maximum) qu’il conviendra de présenter à l’arrivée à Cuba. La carte touristique ne permet pas de trouver du travail ni de s’installer à Cuba pour y vivre. À noter que tout voyageur qui arrive à Cuba par un vol décollant des États-Unis (même s’il s’agit que d’une escale), la carte touristique rose (plus onéreuse) devra être obtenue directement auprès de la compagnie aérienne du vol USA-Cuba. Toutes les nationalités sont éligibles à la carte touristique Cuba, dont la France, exceptées quelques nationalités africaines ou encore asiatiques (bien se renseigner avant de faire la demande).

Les documents relatifs au Covid-19

Le Thailand Pass, c’est quoi ?
Ce document officiel, délivré directement par l’immigration thaïlandaise, permet de faciliter les entrées aériennes en Thaïlande depuis le début de la crise de la Covid-19 (vient en remplacement du COE - Certificate Of Entry depuis le 1er novembre 2021)
Qui doit en faire la demande ? Tous les voyageurs souhaitant séjourner en Thaïlande doivent justifier de ce Thailand Pass.
Quelle est sa durée de validité ? Le Thaïlande pass émis est valable pour la durée du séjour du voyageur uniquement. Ce dernier ne peut pas être utilisé plusieurs fois.
Dois-je m’isoler en arrivant en Thaïlande ? Aujourd’hui, le Thailand Pass propose 3 programmes destinés à 3 typologies de voyageurs :
- Le Thailand Pass Test&Go : destiné aux voyageurs vaccinés ressortissant de n’importe quel pays. À partir du 1er février, les voyageurs justifiant du Thailand Pass Test&Go seront de nouveau exemptés de quarantaine. Cependant, le gouvernement thaï demande :
> un test PCR à l’arrivée et à J+5 du séjour
> la réservation d’un hôtel SHA+ pour la première nuit en Thaïlande, ainsi que la 5ème nuit. Cela permet au voyageur de s’isoler en attendant les résultats de ses tests PCR
> un billet d’avion A/R
> une assurance voyage (avec la mention COVID-19 et supérieur à 50000 USD)
> Une copie de la page principale du passeport

Le Thailand Pass Sand Box : ce programme est également adressé aux voyageurs vaccinés ressortissant de n’importe quel pays. Il permet à ces voyageurs d’entrer en Thaïlande par 6 provinces : Phuket, Krabi, Phang-Nga, Surat Thani (Ko Samui, Ko Pha-ngan et Ko Tao), Chonburi (Pattaya, Koh Sichang, Sattahip) et l’île de Ko Chang. Cependant, les voyageurs doivent se soumettre à une “quarantaine souple” de 7 jours où ils pourront déambuler librement sur l'île où ils se trouvent avant de pouvoir atteindre la Thaïlande continentale. Le gouvernement demande donc :
> la réservation d’un hôtel SHA+ pendant 7 jours minimum
> un test PCR à l’arrivée et à J+5 du séjour
> un billet d’avion direct sans escale (sauf pour Ko Samui) vers l’aéroport international de Phuket, Bangkok ou de Samui
> une assurance voyage (avec la mention COVID-19 et supérieur à 50000 USD)
> une copie de la page principale du passeport

Le Thailand Pass Alternative Quarantine : concerne les voyageurs non vaccinés de tous les pays. Il permet aux voyageurs d’arriver n’importe où en Thaïlande. Ils doivent cependant se soumettre à une quarantaine stricte dans un hôtel. Le gouvernement thaïlandais demande :
> la réservation d’un hôtel pour 10 jours de quarantaine
> un test PCR à l’arrivée et avant le départ à réserver auprès de l’hôtel
> un billet d’avion A/R
> une assurance voyage (avec la mention COVID-19 et supérieur à 50000 USD)
> une copie de la première page du passeport

Le PLF (Passenger Locator Form ou Formulaire de localisation des Passagers), c’est quoi ?
Les PLF sont des fiches de traçabilité des passagers voyageant en Union Européenne et au Royaume-Uni. Les informations fournies par les voyageurs sont utilisées par les autorités sanitaires des pays de destination si nécessaire, afin de prendre contact avec les passagers s’ils ont été exposés à une maladie infectieuse. Le but est de protéger la santé des voyageurs et de leurs contacts, tout en limitant la propagation plus large de maladies infectieuses. Depuis la pandémie, une application web européenne de fiches de traçabilité numériques a été développée pour faciliter l’utilisation de ces fiches au vu des risques sanitaires transfrontaliers.
Qui doit remplir le PLF ? Les personnes voyageant vers un pays membre de l’UE ou vers le Royaume Uni, qu’ils voyagent par les airs, la mer, ou par voie terrestre. Si vous voyagez en famille ou en groupe, seul une personne doit remplir le PLF, et ajouter les informations des autres membres de la famille à la suite de cette même fiche.
Quand la remplir ? Il faut la remplir minimum 48h avant l’arrivée.
Quelles sont les informations demandées ? Les voyageurs doivent fournir :
> des informations sur leur voyage et les moyens de transports utilisés
> des informations personnelles
> leurs coordonnées
> les personnes avec qui ils voyagent
> les coordonnées d’une personne à contacter en cas d’urgence
Comment les utiliser ? Une fois les données soumises, un QR code et le PLF seront envoyés aux voyageurs et seront à présenter à l’aéroport avant le départ vers la destination.

Les formulaires de santé :
Avant de partir en voyage, il est important de vérifier si le pays vers lequel on se rend n’impose pas de remplir un formulaire de santé obligatoire. En effet, des pays comme la Tanzanie, l’Inde, ou l’Egypte, demandent de remplir un formulaire de santé dans les heures précédant l’arrivée vers la destination.
Ces formulaires permettent de donner des informations sur le parcours du voyageur et de confirmer son état de santé.
Certains pays, comme Oman, demandent également aux voyageurs de télécharger leur certificat de vaccination et leur certificat de test PCR, qui contiennent tous deux un QR code.
On observe que, selon la destination, ces formulaires de santé peuvent porter différents noms, tels que “Pre-registration Form”, "Travelers health surveillance form”, ou encore "Health Travel Authorization".
Ici, pour vous guider, la liste complète des destinations qui demandent de remplir un formulaire de santé.
© Proxyclick Visitor Management System - Unsplash
© Proxyclick Visitor Management System - Unsplash

Lu 4054 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias