TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Thomas Cook : sans financement, l'offre managériale tombe à l'eau !

Les offres revues à la hausse prévoient une reprise de 149 agences



C'était une rumeur insistante depuis de nombreux jours. TourMaG.com la rappelait en exclusivité dans l'interview de J.-M. Ettori, dernièrement. L'information vient d'être confirmée aux employés de Thomas Cook : l'offre managériale faute de financement est devenue caduque. Les autres offres ont été revues à la hausse, pour un total de 149 agences, dont "le département « groupes directs" selon une communication adressée par Nicolas Delord à ses salariés.


Rédigé par le Lundi 18 Novembre 2019

Les offres revues à la hausse prévoient une reprise de 149 agences - DR
Les offres revues à la hausse prévoient une reprise de 149 agences - DR
La rumeur persistance est devenue réalité, ce lundi 18 novembre.

D'après nos informations, l'offre managériale n'était pas financée dès le 4 novembre 2019, malgré d'ultimes tractations, Nicolas Delord n'a pas trouvé les fonds nécessaires.

Dans une communication adressée aux salariés que nous avons pu consulter, le patron de la branche française de Thomas Cook explique : "l'’offre portée par le management ... n’a malheureusement pas trouvé la totalité du financement requis malgré les nombreuses marques d’intérêt de partenaires investisseurs."

Le soutient de Jean-Marc Ettori, président du groupe éponyme n'aura pas suffi. Avec cette annonce, Nicolas Delord dévoile la fin programmée du tour-opérateur maison, Jet tours.

"Dans la mesure où il s’agissait d’une offre à conditions suspensives, cette offre est donc désormais caduque. Il n’y a par conséquent pas d’offres pour l’activité TO et le siège, ce que nous regrettons vivement."

Une offre pour le service "groupes directs"

A la veille de l'audience prévue au Tribunal de Commerce de Nanterre, il ne reste plus que des offres pour la reprise du réseau et... le département "groupes directs".

Alors que les repreneurs étaient invités à revoir à la hausse leurs propositions, le périmètre des points de vente repris a été sensiblement amélioré.

"La grande majorité des candidats ont amélioré leur offre. A ce jour le nombre d’agences proposé à la reprise est substantiellement plus élevé qu’à l’origine et s’établit, dans le regroupement le plus optimal, à 149 sur les 174".

Ce regroupement comprend également une offre sur le département « groupes directs », sous réserve de l’acceptation par le tribunal de fixer la prise en jouissance au 2 janvier 2020 tel qu’exigé par le candidat.

Au total cet ensemble porte sur 324 à 349 postes,
" précise Nicolas Delord.

Si les offres seront présentées au Tribunal, le mardi 19 novembre 2019, le verdict final est attendu entre le 27 et le 29 novembre 2019.

"Les critères de sélection des offres par le tribunal, après avoir recueilli l’avis des instances représentatives du personnel, de la direction et des organes de la procédure, sur rapport du juge commissaire, sont fondés sur le maintien d’activités pérennes et la sauvegarde du maximum d’emplois", précise le communiqué.

Pour terminer les agences reprises devraient l'être à partir du 1er décembre 2019.

Lu 14464 fois

Notez



1.Posté par Alice le 20/11/2019 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Delord a déjà sa place chez TUI quand Mr Abitbol l aura racheté.... Eh oui, il savait d avance que c était fichu!!!!

2.Posté par Pas Dupes .... les Salariés ..... ! le 22/11/2019 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C ' est SCANDALEUX que ce monsieur D " ait oeuvré " depuis septembre / octobre 2013 ... pour en arriver à ce fiasco ... et tout le gâchis humain avec plus de 430 personnes salariées qui vont rester sur le carreau avec de tels " dirigeants " et un passif de dettes cumulées bien au-delà du cap des 100 millions d' euros depuis septembre / octobre 2013 ... le gouvernement devrait agir et mettre les pieds dans " l' affaire Thomas Cook France " car ce nauvrage colossal a été " orchestra " et surtout bien caché durant des années et des années .... c 'est honteux un vrai scandale dans l' économie des entreprises ... made in france ... !!!!!!

3.Posté par Paris le 26/11/2019 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement certaines choses sont à déplorer Laissons le tribunal faire son travailPrendre le temps pour bien faire les choses me paraît important qu en est il pour les futurs voyageurs comme nous de début janvier ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips