TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Toulouse : Voyages Fram déposera-t-il le bilan d'ici fin juin ?

les salarié demandent des comptes au Conseil de surveillance



Selon nos informations, l'Assemblée générale de Voyages Fram qui se tient aujourd'hui à Toulouse, part en vrille. Les salariés seraient venus personnellement demander des comptes au Conseil de surveillance et les actionnaires refusent d'être caution personnelle pour la reconduction du prêt de 10 millions d'euros qui vient à échéance à la fin du mois.


Rédigé par Jean da LUZ le Jeudi 20 Juin 2013

Le voyagiste toulousain va-t-il baisser pavillon sur fond de querelles intestines ?
Le voyagiste toulousain va-t-il baisser pavillon sur fond de querelles intestines ?
Voyages Fram devra-t-il se résoudre à déposer le bilan d'ici fin juin ?

Techniquement, la réponse est oui. En effet, un prêt de 10 millions d'euros consenti par un consortium bancaire, arrive à l'échéance à la fin du mois.

Or, pour reconduire ce prêt, les banques demandent aujourd'hui aux actionnaires de l'entreprise d'être caution personnelle.

Une exigence qui, selon nos informations, passe très mal, les familles Colson et Chaubet sur fonds de querelle familiale refusant de remettre au pot.

Or, cet argent constitue la trésorerie indispensable pour la poursuite de l'activité.

Malgré son patrimoine immobilier (sur ?) évalué à 150 millions d'euros, rien n'est réalisable (en dehors du siège de Toulouse, déjà vendu) à court terme.

Des salariés auraient bloqué le Conseil d'administration

Selon des sources proches du dossier, Daniel Cohen (président du Directoire) ne peut plus rien faire désormais et est allé au bout de ses possibilités.

La solution est désormais entre les mains des actionnaires... Et c'est dommage car il avait la confiance des salariés et on commençait à ressentir le début des mesures mises en place..."

Toujours est-il que des salariés, selon nos informations, seraient venus ce matin bloquer le Conseil d'administration afin de demander des comptes aux actionnaires.

Le destin du voyagiste est désormais lié à la suite des évènements de ce jeudi après midi et à l'attitude des actionnaires à qui on demande, en quelque sorte, une "juste" contrepartie aux dividendes généreux qu'ils se sont versés par le passé, y compris lorsque l'entreprise était déjà en forte difficulté...



Lu 11592 fois

Notez



1.Posté par Soubielle richard le 20/06/2013 17:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les choses ne se sont pas déroulées tel que relatées lors des AG durant la matinée. À l'issue du conseil de surveillance de cet après-midi un communiqué devrait être diffusé avec des informations émanant de l''entreprise. Un peu de patience. Amicaleme

2.Posté par Mamzelle Zouzou le 20/06/2013 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca tangue un peu là. Attention au tsunami qui suit.

3.Posté par FRANCOIS FILLOUX le 20/06/2013 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En France ,demain il y n'y aura plus qu'un duopole, quelques spécialistes , et Internet , tout comme dans l'aérien qqs majors, des lowcosts et puis c'est tout, la globalisation ne concerne pas que l'industrie automobile ou le textile. Fram aurait dû se faire acheter quand il était encore temps, dommage pour tous ses salariés victimes du clan familial peut être, de la crise surement.

4.Posté par paradis terrestre le 20/06/2013 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le prob principal de marche francais et que peu sont "Specialistes".
Nommez-nous deux TO voire agence de voyages qui composent de voyages sur mesure, des TO's qui vendent des voyages sur mesure...
AUCUN! TOUS VENDENT DU MEME SAC!

5.Posté par paradis terrestre le 20/06/2013 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le prob principal de marche francais et que peu sont "Specialistes".
Nommez-nous deux TO voire agence de voyages qui composent de voyages sur mesure, des TO's qui vendent des voyages sur mesure...
AUCUN! TOUS VENDENT DU MEME SAC!

6.Posté par Kathy Oucha le 20/06/2013 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les salariés n'ont pas dit leur dernier mot. No Pasaran !

7.Posté par Anonyme le 20/06/2013 20:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le problème est bien plus profond en France = tout le monde fait de tout et surtout fait n'importe quoi - les agences produisent, les TO produisent, les agences vendent à leurs clients, les TO vendent en direct aux clients de leurs clients - regardez les modèles étrangers aux USA avec le consorsium VIRTUOSO, au Brésil, laissez le modèle de l'agence de voyage européenne de côté, il ne fait plus recette
en france, on a des réseaux moribonds qui essaient de démontrer leur puissance - du n'importe quoi!
regardez VIRTUOSO aux USA, ce sont 3000 agences, un pouvoir de décision sur le choix de leurs produits, une grand'messe à LAS VEGAS regroupant les hôteliers partenaires du monde entier ----- quand est ce que quelqu'un en france ou en europe aura le courage de suivre ce modèle?
le TO et l'agence d'aujourd'hui sont morts à court terme même les plus gros.... le nombrilisme à la française

8.Posté par Framinet le 20/06/2013 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Finies les sempiternelles litanies sur le navire Fram qui brave la tempête... Il est temps que le capitaine quitte la barre, avant de fracasser son si beau bateau sur les récifs, et n'entraîne avec lui par le fond tout son équipage pourtant si dévoué. L'arrogance et le nombrilisme n'aideront pas Fram à se relever. Vous avez épuisé la poule aux œufs d'or qui vous a pourtant tellement enrichis... Cessez de ne penser qu'à vous pour une fois!!!!!! Car ce n'est plus vous qui faites FRAM, mais des hommes et des femmes qui y croiront jusqu'au bout, qui ne baisseront pas les bras, et qui veulent sauver leurs emplois! Le monde du tourisme a changé. Les nouvelles technologies vous dépassent? Place à ceux qui les comprennent, car aujourd'hui les bateaux n'avancent plus au charbon! A moins que vous ne souhaitiez que le votre soit un nouveau Titanic?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips