TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Transport aérien : vers une tarification "à la tête du client" ?

le secteur devra t-il sortir de son système normé ?



Dans l’aérien, l’exploitation des données clients prend une place de plus en plus cruciale dans les stratégies marketing et commerciales des grands transporteurs mondiaux. Elle permet aux compagnies de s’engager dans des process de tarification dynamique poussés.


Rédigé par le Mardi 9 Octobre 2018

Le principe de la nouvelle tarification dynamique, qui gagne peu à peu du terrain dans le secteur, est simple : modifier le prix du billet vendu non plus en fonction du seul remplissage de l’avion mais aussi en fonction des habitudes du client, du prix de la concurrence, des risques de grèves ou d’annulations… - Copyright Depositphotos.com
Le principe de la nouvelle tarification dynamique, qui gagne peu à peu du terrain dans le secteur, est simple : modifier le prix du billet vendu non plus en fonction du seul remplissage de l’avion mais aussi en fonction des habitudes du client, du prix de la concurrence, des risques de grèves ou d’annulations… - Copyright Depositphotos.com
Avant le 19e siècle, le commerce obéissait bien souvent à une logique de prix fixés « à la tête du client » plutôt qu’à des tarifs stables. Et si, grâce aux fameuses données issues du « big data », nous revenions à cette époque ?

Et si dans le secteur aérien, le prix des billets variait maintenant en fonction de l’identité et des habitudes du voyageur ? En somme, si le secteur aérien mondial entrait dans l’ère du « dynamic pricing » (tarification dynamique) ?

Le principe de la nouvelle tarification dynamique, qui gagne peu à peu du terrain dans le secteur, est simple : modifier le prix du billet vendu non plus en fonction du seul remplissage de l’avion mais aussi en fonction des habitudes du client, du prix de la concurrence, des risques de grèves ou d’annulations…

Une enquête récente publiée aux Etats-Unis par le magazine professionnel Travel Weekly estime qu’une dizaine de compagnies aériennes mondiales testeraient déjà de telles stratégies sur leurs réseaux de ventes en direct.

Avant de préciser que l’arrivée de la nouvelle norme NDC (New Distribution Capability) devrait encore amplifier le phénomène.

La « data », cœur de l’aérien de demain

Principale raison à ce changement de paradigme : une meilleure exploitation des données laissées par les voyageurs lors de leurs achats de billets d’avions, données récoltées via les cookies ou les historiques des vols sur la compagnie.

Cette dernière s’appuie ensuite sur le profil du client et ses habitudes de voyages pour faire varier le prix du billet. Grâce aux avancées comme le machine learning, « d’une part, les données disponibles sur les individus permettent une meilleure segmentation ; d’autre part, les progrès de l’informatique permettent le traitement en temps réel de ces données à coût réduit », explique Pierre-Nicolas Schwab, docteur en marketing et directeur de l’agence d’études de marché IntoTheMinds.

Les avantages : les clients fidèles peuvent être privilégiés, les promotions sur certains vols peuvent être proposées au bon moment à la bonne personne, les nouveaux clients peuvent se voir proposer des offres d’accueil plus abordables, ou automatiquement des billets en classe affaires pour les profils de voyageurs « business », qui risquent moins d’être découragés par les surcoûts.

Il reste à résoudre la question de la réglementation liée à l’exploitation des données, mais aussi de la transparence.

Quid de l’accès pour les passagers à l’ensemble de l’inventaire tarifaire ? Quoi qu’il en soit, d’après les estimations de Travel Weekly, les premières compagnies à s’être tourné vers le dynamic pricing auraient déjà vu leurs taux de conversions grimper d’environ 50%, mais aussi leurs recettes globales de 7%.

La fin du « yield management » et des GDS ?

« Ce qui a changé, c’est qu’à un instant T plusieurs clients sont susceptibles de voir des prix différents pour un même objet », reprend Pierre-Nicolas Schwab. « Le processus d’ajustement n’est plus manuel mais piloté par une machine. La règle du prix unique est morte. Paix à son âme ».

Oublié donc le traditionnel « yield management » (gestion du rendement), système de tarification insufflé dans les années 1980 par American Airlines et qui consiste à coupler le prix au taux d’occupation de l’avion à un instant T ?

Pour cela, les observateurs s’accordent à dire que le secteur aérien devra avant tout sortir de son système de distribution normé et régi par les GDS et leur monopole d’intermédiation, et privilégier de fait la vente en direct.

« Pour entrer dans un monde d’offres de prix dynamiques, l’industrie aérienne devra s’éloigner du système de distribution traditionnelle, ou instituer une solution hybride », conclut Tom Gregorson, viceprésident d’ATPCO, société spécialisée dans les solutions technologiques pour le secteur du voyage.

Big Data, Big Brother : notre édition spéciale IFTM TOP Resa

Le Mag 2018 - DR
Le Mag 2018 - DR
TourMaG.com a publié une édition spéciale "papier" dans le cadre de l'IFTM Top Resa 2018.

Ce magazine au contenu exclusif a été édité à 4000 exemplaires.

Pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de tenir entre leurs mains cette édition "collector", vous pouvez vous rattraper en accédant à la version digitale en cliquant ici !

Le Mag est le fruit du travail conjoint de TourMaGSTUDIO, de la rédaction et des autres unités du groupe qui ont travaillé fort pour vous présenter cette 3e édition.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 3258 fois

Notez



1.Posté par charles le 09/10/2018 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On peut facilement imaginer le modéle Vente Privée avec une segmentation plus fine en effet.

2.Posté par serge13 le 09/10/2018 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca m'est déjà arrivé avec AF.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips