TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo La Travel Tech  




TravelAssist : investirez-vous aux côtés de Jean-Pierre Nadir ?

TravelAssist lance une levée de fonds de 500 000 euros sur Tudigo


Après avoir déjà verrouillé un tour de table auprès de business angels et d'un fonds d'investissement français, TravelAssist entre dans la 2e phase de sa levée de fonds. C'est au tour de Jean-Pierre Nadir et Fairmoove de faire le show. La start-up espère finaliser autour de 500 000 euros sur Tudigo, pour devenir le guichet unique des voyageurs durant leurs séjours.


Rédigé par le Mercredi 22 Mai 2024

Il travaille sur cette levée de fonds depuis de longs mois, le covid est passé par là, Tristan Daube peut enfin souffler.

Non seulement , le créateur de TravelAssit a verrouillé 400 000 euros auprès de business angels du tourisme et d'un fonds d'investissement français, mais il lance aussi une vaste opération de crowdfunding avec la bénédiction du juré star de l'émission "Qui veut être mon associé ?".

Jean-Pierre Nadir a sélectionné pour les adhérents de FairMoove Invest, TravelAssist comme étant l'une des pépites dans laquelle investir.

"Investir c'est comprendre le marché et la mission de l'entreprise sur laquelle on mise… Ici, on est dans mon élément et j’ai le sentiment que ça va partir vite.

TravelAssist.io est un outil BtoB 3 en 1 destiné aux professionnels du tourisme et développé par des spécialistes de la relation client pendant le voyage,
" a commenté, le fondateur de FairMoove.

Ainsi, les 300 membres du club d'investisseurs ont durant toute la semaine un accès préférentiel et en avant-première à la campagne de crowdfunding, réalisée sur Tudigo.

Une fois cette fenêtre refermée, Tristan Daube réalisera un grand live, avec la star de LinkedIn et des dirigeants du secteur du tourisme, le lundi 27 mai prochain.

TravelAssist : une levée de fonds d'un million d'euros !

En attendant l'évènement virtuel, la manne financière est devenue indispensable à la jeune pousse pour se positionner comme le guichet unique du voyageur à destination.

Alors que Jean-Pierre Nadir estime que "compte tenu du montant de l’opération et du potentiel du projet, ça peut aller très vite… même pas sûr que la levée soit ouverte en dehors du club," pour le fondateur de la start-up cet argent sera salutaire pour le développement de son entreprise.

A lire : Travel Assist : l'assistant de voyages qui s'occupe de la relation client sur place

Entre le tour de table, la campagne de crowdfunding, FairMoove Invest et la somme abondée par le juré de l'émission de M6, TravelAssist entend lever un million d'euros.

Une étape indispensable pour offrir l'opportunité à la start-up de franchir un cap.

"La levée de fonds va permettre d'étoffer l'équipe, en pérennisant certains emplois et en recrutant et aussi de se donner de véritables moyens en marketing et gestion commerciale.

Pour finir, nous voulons amortir, développer et accélérer nos outils technologiques qui je tiens à le rappeler nous appartiennent à 100%,
" fixe comme plan stratégique Tristan Daube.

L'équipe actuellement composée de 7 personnes devrait doubler d'ici la fin de l'année.

Le seuil des 15 salariés n'est pas une fin en soi, car l'entreprise doit profiter de ces ressources humaines pour assoir sa position et aussi se positionner comme un incontournable auprès des agents de voyages, mais pas seulement.

TravelAssist veut devenir le guichet unique du voyageur

"Nous voulons être le one stop shop, donc le guichet unique du voyageur vis-à-vis de sa marque de voyage.

Nous sommes en interaction avec les tour-opérateurs, les compagnies aériennes et les différents prestataires, comme les loueurs de voiture, etc,
" estime Tristan Daube.

Une position qui sera possible lorsque la solution sera présente dans les CRM des agences de voyages.

Pour cela, l'enjeu des prochains mois sera de se connecter à Orchestra, MB3M, Gestour ou encore à Viaxoft. Et pour réaliser l'opération, il est indispensable de bénéficier de moyens que la start-up ne possédait pas jusque-là.

"Aujourd'hui, nous ne sommes pas dans les tunnels de vente des agents, donc ils doivent nous rajouter manuellement. Non seulement cela prend du temps, mais en plus, ils doivent penser à nous.

Demain ils auront juste à cliquer sur le logo TravelAssist, pour vendre notre prestation,
" poursuit le dirigeant stéphanois.

Un tour de force technologique qui sera l'un des principaux leviers d'acquisition clients.

Sans cela, les chiffres de la start-up n'étaient pas ridicules, puisqu'elle a accompagné l'année passée pas moins de 3 500 voyages, pour le compte de 500 clients BtoB, dont certains grands comptes comme Showroom Privé Voyage, Carrefour Voyages ou encore Worldia.

TravelAssist : l'humain avant... l'IA

Ce virage doit entrainer un plus grand taux d'utilisation de la part des professionnels.

"Jusqu'à maintenant, nous avons plutôt bricolé.

Nous devons être présents dans les associations commerciales, dans les événements, nous devons animer la relation avec la distribution.

En fin de compte, nous devons mettre en place un tunnel marketing global,
" définit le créateur de l'entreprise d'assistance des voyageurs.

L'envolée des souscriptions est attendue pour le 2e semestre 2024.

Et dans un monde, où les questions géopolitiques et la sécurité prennent une place particulière dans notre quotidien, le service connecté 24h sur 24 et 7j/7 qui combine les services de conciergerie et d’accompagnement personnalisé, devient si ce n'est indispensable, un atout pour les professionnels du voyage.

L'application Genius Travel.io est aussi disponible en marque blanche, donc aux couleurs de son réseau de distribution ou son agence de voyages.

"L'intelligence artificielle est un sujet important pour nous, par contre nous ne la percevons pas comme un remplacement de l'humain, mais dans une logique de collaboration.

Toutes les interactions sont systématiquement humaines, mais par contre, l'IA fonctionne dans le backoffice,
" explique celui qui est aussi administrateur des EDV Rhône-Alpes.

L'IA fait une sélection par ordre d'importance de traitement des demandes des voyageurs, en aucun cas, elle ne répond à des messages.

Cette technologie facilite et prémâche le travail de l'assistant humain, mais ce dernier aura toujours le dernier mot.

Comme quoi l'IA ce n'est pas toujours automatique...



Lu 3338 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Juin 2024 - 11:10 Sabre Hospitality lance SynXis Concierge.AI





































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias