TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Tunisie : Club Med déprogramme à son tour la destination pour l'hiver 2015/2016

le Club Djerba la Douce sera fermé à partir du 1er novembre 2015



Après Marmara, c'est au tour de Club Med de supprimer la Tunisie de sa production pour l'hiver 2015/2016. En effet, son Village de Djerba la Douce est annoncé comme "fermé" sur le site Internet à partir du 1er novembre 2015. Une mauvaise nouvelle de plus pour la destination alors que, dans un même temps, RIU Hotels & Resorts s'interroge sur son avenir dans le pays. Plusieurs tour-opérateurs français restent malgré tout présents en Tunisie cet hiver.


Rédigé par Pierre CORONAS et Céline EYMERY le Lundi 21 Septembre 2015

Club Med ne programme pas son Village de Djerba la Douce pour l'Hiver 2015/2016 - Capture d'écran
Club Med ne programme pas son Village de Djerba la Douce pour l'Hiver 2015/2016 - Capture d'écran
La situation s'aggrave de semaine en semaine pour le tourisme en Tunisie.

Après Marmara qui déprogramme le Dar Djerba et le Palm Beach pour l'hiver 2015, c'est au tour de Club Med de quitter la destination pour l'hiver 2015/2016, comme le note Tourism-View.com.

En effet, lorsqu'on recherche la destination sur le site Internet du groupe, si le Village de Djerba la Douce ressort bien, on constate rapidement qu'il ne sera pas vendu cet hiver.

A l'issue de la saison estivale, le 31 octobre 2015, il est marqué comme « fermé ». Club Med n'y enverra même aucun client la semaine précédente puisque sur le planning, aucun départ n'est prévu entre lundi 26 et samedi 31 octobre 2015.

Le Club de Djerba la Douce est annoncé "fermé" à partir du 1er novembre 2015 sur le site Internet du Club Med - Cliquer pour zoomer
Le Club de Djerba la Douce est annoncé "fermé" à partir du 1er novembre 2015 sur le site Internet du Club Med - Cliquer pour zoomer
Le Club Med Djerba la Douce est ensuite annoncé comme fermé pour décembre 2015 ainsi que janvier, février, mars, avril et mai 2016. (Voir ci-contre)

Par ailleurs, si l'on effectue une recherche de séjours avec une date de départ postérieure au 26 octobre 2015 sur la zone « Afrique », seuls les Villages de Marrakech La Palmeraie (Maroc) et Agadir (Maroc) apparaissent comme disponibles dans les résultats.

Nous avons tenté de contacter Club Med pour obtenir des précisions à ce sujet. Mais, pour le moment, nos sollicitations sont restées sans réponse.

Départ de RIU après 16 ans de présence ?

Mais les mauvaises nouvelles ne s'arrêtent pas là pour la Tunisie puisque RIU Hotels & Resorts semble également se désengager de la destination.

La chaîne hôtelière espagnole a payé un lourd tribu dans l'attaque de Sousse puisque c'est sur la plage du RIU Marhaba, à Port-El Kantaoui, près de Sousse, que 38 personnes ont été tuées, vendredi 26 juin 2015.

Selon le portail spécialisé Destination Tunisie RIU quitterait officiellement le pays le 30 septembre 2015. Toutefois, les 10 établissements exploités par le groupe espagnol en Tunisie devraient garder l'enseigne jusqu'à fin 2015. Ils sont situés à Djerba (2), Mahdia (1), Port-El Kantaoui (3) et Hammamet (4).

Contacté par TourMaG.com, le service presse Europe du groupe ne confirme pas ces informations. Il explique simplement qu'à l'heure actuelle, 3 de ses hôtels tunisiens sont fermés en raison du manque de réservations : le Bellevue Park (Port-El Kantaoui), le Marillia (Hammamet) et le Palm Azur (Djerba).

Le Green Park de Port-El Kantaoui est, quant à lui, fermé pour des travaux de rénovation.

"Ce n'est un secret pour personne : le tourisme est en difficulté en Tunisie. Et RIU mène actuellement des discussions avec les propriétaires de chaque hôtel du pays pour décider de l'avenir de chacun d'entre eux", concède la Directrice des relations presse du groupe pour l'Europe.

RIU Hotels & Resorts est présente en Tunisie depuis 1999. La chaîne y opère via la société de gestion hôtelière Tunisotels.

"Comme les autres acteurs lèvent le pied, il y a du potentiel"

La liste des tour-opérateurs français présents en Tunisie cet hiver s'est donc nettement réduite.

Ils restent malgré tout quelques irréductibles. Au premier rang desquels, on trouve Voyamar. "Nous continuons de commercialiser la Tunisie, confirme Aurélien Aufort, Directeur général adjoint de Voyamar-Aérosun.

Nous gardons notre Club et les hôtels sauf ceux qui ferment pour l'hiver. Sur l'aérien, nous avons des accords avec Tunisair qui nous permettent de proposer la destination au départ de toutes les villes de province."

Ses engagements perdurent sur la partie terrestre. "Il y a une grosse baisse, mais la destination n'est pas à l'arrêt", résume Aurélien Aufort.

Promovacances aussi reste en Tunisie. "Nous sommes le premier acteur du tourisme sur la destination et nous poursuivons nos engagements", se félicite Folco Aloisi, Directeur de Karavel-Promovacances.

Le groupe commercialise des séjours sur Djerba, Hammamet et le Nord de la Tunisie pour l'hiver 2015-2016.

Une présence dans le pays, malgré les difficultés du marché, qui pourrait s'avérer payante, comme le note Aurélien Aufort de Voyamar : "Comme les autres acteurs lèvent le pied, il y a du potentiel, et nous allons continuer à nous positionner sur la Tunisie. Même si la destination est en retrait, nous serons présents quand elle repartira."

En revanche, les deux producteurs restent prudents et limitent leurs engagements sur l'aérien. "Je vous mentirais si je vous disais que nous mettons en place des charters à partir de septembre", explique ainsi Folco Aloisi de Promovacances.

Une tendance globale chez les tour-opérateurs français encore présents en Tunisie.

"Engagement davantage moral que financier"

Avec, parmi eux, Jet tours, qui reste présent dans le pays mais y réduit son offre pour cet hiver. Le club jumbo Salammbô, qui ferme habituellement l'Hiver, a terminé sa saison plus tôt cette année : le 12 juillet 2015. Il ne devrait rouvrir qu'à partir de la mi-avril 2016.

Quant au Club Eldorador Seabel Alhambra, il fermera ses portes le 1er décembre 2015, officiellement pour des travaux d'amélioration avec la construction d'un nouveau bâtiment. Il ne reprendra du service que le 1er juin 2016.

Les 3 clubs Jet tours de Djerba restent quant à eux, programmés pour l'hiver 2015/2016. L'offre y est toutefois modifiée. Si en 2014/2015, le TO proposait l'Eldorador One Resort Djerba, il est remplacé par l'Eldorador/Sunconnect Aquaresort en 2015/2016.

Transat France maintient aussi sa production en Tunisie pour l'hiver 2015/2016. Mais si, pendant l'été 2015, le voyagiste avait 3 Clubs Lookéa à Djerba et un autre à Nabeul, il n'aura qu'un seul Lookéa (Playa Djerba) cet hiver. Il propose deux autres adresses, le Vincci Hélios à Djerba et le Khayam Garden à Nabeul, mais en hôtels « classiques ».

"Nous tenons à maintenir la Tunisie. Nous avons une clientèle fidèle sur cette destination, qui est plutôt senior, estime Patrice Caradec, Président de Transat France.

Nous ne nous attendons pas aux mêmes performances cette année. La destination est boudée, mais nous continuons de la programmer car nous avons envie de croire à un retour de la Tunisie.

Nous avons noué des partenariats avec les professionnels tunisiens. Il s'agit d'un engagement davantage moral que financier.
"

Pour les transports, le groupe collabore avec Transavia et Tunisair mais sans engagement. Il devrait programmer deux clubs à Djerba et peut-être un troisième, le Cedriana, dès avril 2016.

En espérant que, d'ici là, de nouveaux drames ne viennent pas à nouveau ruiner les espoirs de reprise en Tunisie...

Lu 6856 fois

Notez



1.Posté par Karim Ayed le 22/09/2015 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous les mastodontes qui ont décidé de déprogrammer et déserter la destination, le regretteront un jour. La Tunisie restera debout malgré tout, elle aura des jours meilleurs et reprendra son essor grâce aux siens...

2.Posté par Christian Jean le 22/09/2015 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme toutes destinations touristiques de "masses" le jour ou :

"elle aura des jours meilleurs et reprendra son essor"

les mastodontes reviendront et les acteurs locaux les acceuilleront à bras ouverts et se disputeront leur "bienveillance" ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips