TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Tunisie : les ventes de dernière minute redonnent le sourire aux TO !

les vols secs feront une année record sans braderie



Les spécialistes de la Tunisie retrouvent le sourire. Sans surprise, les prix cassés sont à l'origine d'une embellie, une embellie toutefois stoppée dans son élan par des plans de vols (trop ?) revus à la baisse. Ceux qui refusent de brader les forfaits éprouvent quelques difficultés à relancer leurs ventes, mais c'est leur choix. Il reste les vols secs qui feront une année record sans braderie auprès d'une clientèle tunisienne de souche qui rentre en grand nombre au pays au lendemain de la révolution et avant le ramadan du mois d'août. Voici, par ordre alphabétique, le point de vue de 6 voyagistes programmant la Tunisie (Authentique, Fram, Look, Marmara, Sangho et Voyamar).


Rédigé par le Mardi 19 Juillet 2011

Hakim Tounsi (Authentique) « Davantage de réservations que l'année dernière pour l'arrière saison »

La plage du Framissima Golf Beach rouvert le 27 février, après rénovation, à Djerba
La plage du Framissima Golf Beach rouvert le 27 février, après rénovation, à Djerba
Spécialiste des packages plutôt haut de gamme, sans pavoiser, ce voyagiste reste confiant sur l'avenir.

« Les ventes des packages ont du mal à partir. Nous sommes revendus par tout le monde, les agences en ligne et les réseaux traditionnels et très clairement, ce sont les vols secs que nous ne faisons pas qui partent tout de suite, avec un trafic affinitaire.

Les quelques ventes de forfaits que nous réalisons se font auprès des fidèles de la Tunisie, les inconditionnels qui connaissent bien le pays. Nous enregistrons en revanche, pour l'arrière saison, les mois de septembre et octobre, plus de réservations que les années précédentes
».

Hakim Tounsi refuse de relancer ses ventes en cassant les prix de ses forfaits. « Je refuse de brader d'une façon sauvage les prix des packages. Il faut revenir à une transparence des prix et jouer la carte de la qualité. C'est mon choix, quitte à admettre et accepter une baisse des ventes. Je suis convaincu, qu'à terme, le choix de la qualité sera payant. »

Quid de l'aspect sécuritaire de passer en 2011 des vacances en Tunisie ? « Il n'y a pas de problèmes d'insécurité dans les stations touristiques et je me demande ce que nous aurions pu faire ou ce que nous n'avons pas fait pour rassurer nos clients », déclare ce spécialiste.

Serge Laurens (Fram) : « Nous enregistrons un léger regain sur les produits labellisés »

Tunisie : les ventes de dernière minute redonnent le sourire aux TO !
Chez Fram, les ventes, principalement axées sur les produits labellisés Framissima et Clubs Olé repartent plutôt bien.

« Hier, 18 juillet, nous avons enregistré 160 réservations c'est à dire pratiquement le même chiffre qu'à la même date en 2010.

Nous enregistrons un léger regain mais nous restons très en deçà des chiffres habituels. Nous passons des moins 60% des mois d'avril et mai à moins 30%. 2010 sera pour le tourisme en Tunisie, en Égypte et au Maroc une année catastrophique
» observe Serge Laurens, directeur marketing.

Il observe d'un même regard la Tunisie, le Maroc et l’Égypte. « Le moindre incident survenu dans l'un de ces trois pays a un impact immédiat sur les ventes. Le consommateur est très réactif à tout ce qui touche ces trois pays musulmans alors que sur la Turquie nous atteignons des chiffres records ! ».

L'accessibilité des prix de la Tunisie qui restent imbattables, un manque de disponibilités qui se fait ressentir sur les autres destinations moyen-courriers et le partenariat développé avec Tunis Air sont, pour Serge Laurens, les raisons de ce regain relatif. « La compagnie joue le jeu en maintenant nos charters et en nous accordant – et c'est nouveau - une très grande souplesse dans la gestion de nos avions ».

Cyril Cousin (Look) : « Des ventes de dernière minute concentrées sur Djerba »

« Depuis un mois, sans faire de bradage sauvage, nous observons la relance de la destination avec des ventes de dernière minute essentiellement concentrées sur Djerba, qui est notre première destination. Hammamet et Monastir se vendent moins ».

A l'instar de Fram, Look réalise l'essentiel de ses ventes sur les produits labellisés, avec une clientèle essentiellement familiale durant les mois de juillet et août.

Les raisons de cette embellie ?

« Le budget des vacances en Tunisie qui reste le plus abordable des destinations étrangères. La saturation des autres destinations méditerranéennes pouvant assurer le beau temps et le soleil.

Le mauvais temps actuel qui sévit sur la France a certainement une incidence sur les ventes de dernière minute !
»

René Thibaut (Marmara) : « Depuis un mois la Tunisie est repassée en 1ère destination en prises de commandes »

Chez Marmara, qui a gardé tout son stock aérien et terrestre, pas de problème de disponibilité et le mois de juillet s'est vendu en toute dernière minute. « Les ventes ont repris mi-juin pour le mois de juillet, en ultra dernière minute. Nous avons enregistré des progressions à 2 chiffres. Ce phénomène que nous espérions devrait se renouveler pour le mois d'août ».

Pour le directeur des ventes, ces réservations très tardives s'expliquent de façon « mécanique » : « Il n'y a pratiquement plus de place ailleurs, la France est chère et le rapport qualité/prix de la Tunisie reste exceptionnel. Ces ventes tardives sauveront en partie l'été mais en cumul nous ne rattraperons pas le retard du printemps ».

A la question de savoir pourquoi Djerba est mieux vendue que le nord, que Monastir ou Hammamet, René Thibaut répond : « En dépit de la proximité de la Libye, l'île de Djerba bénéficie d'une image particulière et sécurisante, épargnée par les secousses de la révolution, comme une destination à part entière par rapport au reste du pays ».

Quid des vols secs vendus en nombre chez ce TO ? « Ils se vendent très bien à prix élevés. Plus la demande est forte et plus les places sont chères ».

Valérie Dell (Sangho – Tunisie Contact) « Nous étions complets avec les séniors et quasiment vides après leurs départs »

Tunisie : les ventes de dernière minute redonnent le sourire aux TO !
Implanté essentiellement dans le sud tunisien, à Zarzis et Djerba, ce spécialiste enregistre depuis quelques jours à peine une légère relance des réservations, après une longue période de méventes.

Contre toute logique, au plus fort de la révolution et des émeutes tunisiennes, le Sangho de Zarzis affichait complet avec une clientèle fidèle de séniors en séjours de longue durée. « Jusqu'à début avril, nous étions complet. Après, en mai et juin l'hôtel était pratiquement vide. Nous enregistrons des réservations depuis une dizaine de jours pour du dernière minute ».

La clientèle des actifs serait-elle pus frileuse que les séniors ? « En juillet et août, la clientèle est essentiellement familiale. Les gens qui ne connaissent ni la Tunisie ni le Sangho hésitent sans doute à partir avec des enfants ».

Pour relancer la saison Tunisie Contact n'entend pas brader ses prix. « La chute des ventes est due aux problèmes sécuritaires et ce ne sont pas des prix bradés qui changeraient la situation ».

Laurent Abitbol (Voyamar) « On refuse du monde toutes les semaines »

Ce spécialiste se dit satisfait de sa saison avec un bémol à propos de l'aérien. « Depuis le 15 juin, on refuse du monde toutes les semaines ! L'année dernière en cette saison nous faisions plus de 2 000 clients/semaine alors que nous n'en faisons que 1 300 à 1 400 actuellement.

Nous avons baissé nos stocks de 30 % par rapport à 2010 et nous ne pouvons mettre en place des vols supplémentaires sur la Tunisie toutes les compagnies étant fortement engagées sur d'autres destination
s ».

La raison de cette embellie ?

« Les prix. En matière de rapport qualité/prix pour des vacances balnéaires, la Tunisie est irremplaçable ». Lui, il programme 25 hôtels dont 4 en exclusivité sur le marché français avec engagement financier. Ils sont situés à Hammamet, Monastir, Sousse et Djerba.

Organisateur du prochain congrès AS Voyages à Monastir, il voit le marché des groupes se relancer avec d'intéressantes demandes pour 2012.

Lu 6177 fois

Notez



1.Posté par Tarek ANANE le 20/07/2011 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Certains TO notamment tunisiens en France qui se reconnaîtront feraient mieux de payer leurs dettes antérieurs envers les Hôteliers tunisiens que de parler pour ne rien dire........

2.Posté par DHAOUADI Mohamed le 20/07/2011 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sourire ou rire jaune la saison été 2011 est ratée et bien ratée avouons le par réalisme...ce qui sera sera enregistré, y compris l'afflux des tunisiens demeurera bien maigre et marginal. Les professionnels devraient plutot penser à l'après éléctions, et préparer les saisons 2011/2012

3.Posté par jean francois strohl le 20/07/2011 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je me permet la remarque suivante en tant que consultant non spécialisé tourisme_dans votre secteur nous avons remarqué que ceux qui faisaient du bruit ou communiquaient le plus n 'étaient pas tjs les mieux intentionnés pour la destination tunisie, souvent préoccupés par d exclusives questions comptables financières et boursieres pour l un d entre eux_ cependant 2 spécialistes dont ne parle pas cet article (je vous laisse imaginer lesquelles je ne vais pas faire leur pub) sont très impliqués en terme d investissements et aussi ont une valeur ajoutée indéniables_ suffit de se rendre aux aéroports ou mieux dans le pays pour le constater _conclusion: les journalistes de la profession ont aussi un rôle a jouer pour détecter et faire parler les vrais promoteurs de la destination_ votre secteur donne l apparence d être fermé sur lui meme alors que c est le secteur de l ouverture et de la rencontre vrai et sincere...pour la tunisie je pense que l avenir dependra surtout des tunisiens et de leur volonté de faire respecter une vraie strategie du tourisme_bon ete a vous tous

4.Posté par Abou HICHEM le 20/07/2011 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
depuis le debut des événements qu'a connu la Tunisie il était prévisible que l'année 2011 serait ratée. c'etait donc de la pure bétise que d'avoir essayer par tous les moyens une relance qui ne viendra pas.
Cette mauvaise passe aura au moins servi à connaitre les vrai amis de la Tunisie et j''éspère que les Tunisiens sauront en tirer les conclusions nécessaires et adéquates pour l'avenir du secteur.
Moi, ce qui me fait mal au coeur, c'est de constater que beaucoup de To's européens qui étaient un jour au bord de la faillite et qui n'ont trouvé pendant ces moments de vaches maigres que la Tunisie avec ses hoteliers et son pavillon aérien pour se refaire une santé, n'ont pas montré une seconde de reconnaissance en renvoyant l'ascenseur

5.Posté par abdessalem le 20/07/2011 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne suis pas spécialiste en tourisme. j'ai fais un séjour de 4 jours a Sousse. les Hotels sont a 40% de leurs capacité. les libyens ont pris la place des algériens pour le tourisme de proximité et que je les trouve des bons "CLIENTS" avec un pouvoir d'achat respectables.

6.Posté par seb le 25/07/2011 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En ce qui concerne mon nos agences, on a fait un meilleur demarage etre destination TUNISIE qu'en 2010 !!!!!!

7.Posté par RABAH Noura le 17/08/2011 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis la révolution du Jasmin, j'ai eu la chance de me rendre à 3 reprises dans le pays de mon coeur, j'ai constaté sur place une réelle volonté du peuple tunisien et des professionnels du tourisme de tout faire pour redonner confiance à nos touristes. Il faut savoir que cette longue tradition d'amitié est toujours ancrée, le message qui doit passer dorénavant : pour soutenir ce vent de liberté, il faut absdolument soutenir le peuple Tunisien en redonnant à la destination touristique la place de choix qu'elle mérite !
J'y travaille chaque jour à l'agence en parlant de mon pays à mes clients car on a la chance d'exercer l'un des plus agréables métiers, celui de créer un pont de fraternité entre nos deux peuples....

Noura RABAH
NATIONALTOURS RENNES


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Octobre 2018 - 15:02 Solea lance ses "Instantanés" d'hiver



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips