TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Vacances : 31% des Français choisissent des activités peu impactantes pour l’environnement

étude Protourisme



Selon une étude menée par le cabinet Protourisme, la sensibilité environnementale des vacanciers se renforce depuis 3 ans. 37% des Français déclarent changer leur comportements vis à vis de l'environnement.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 13 Février 2020

37 % des vacanciers, les questions environnementales les ont poussés à changer leurs habitudes contre 27 % un an plus tôt et moins de 10 % il y a quatre ans - Depositphotos.com AntonMatyukha
37 % des vacanciers, les questions environnementales les ont poussés à changer leurs habitudes contre 27 % un an plus tôt et moins de 10 % il y a quatre ans - Depositphotos.com AntonMatyukha
Peu à peu les vacanciers déclarent changer leur comportements vis à vis de l'environnement.

C'est le constat relevé par une étude du cabinet Protourisme réalisée auprès de 2000 Français envisageant de partir en vacances en 2020.

Selon cette enquête, pour 37 % des vacanciers, les questions environnementales les ont poussés à changer leurs habitudes contre 27 % un an plus tôt et moins de 10 % il y a quatre ans. "Un cap est passé alors qu'il y a encore 5 ans ces questions n'étaient au coeur des préoccupations" explique Didier Arino, Directeur du Cabinet Protourisme.

85% des personnes "sensibilisées" à cette question ont choisi des activités peu impactantes sur l'environnement (vélo, balades, nage, activités nautiques sans moteur…), soit 31% des Français.

Ils ont également opté pour 74% d'entre eux pour des hébergements écologiques, écoresponsables ou moins impactants (de type camping, écolodge, location…). "Pour le constater il faut voir l'avance des réservations sur les offres de campings. Et je rappelle que l'an dernier ce sont les Français qui ont sauvé la saison touristique dans l'Hexagone. Les destinations réputées plus naturelles et authentiques de la façade Atlantique sont aussi plébiscitées" ajoute Didier Arino.

"Ceux qui disent vouloir renoncer à prendre l’avion sont aussi ceux qui le prennent le plus"

Partir moins loin et privilégier le train et le covoiturage sont aussi des options choisies par 23% des vacanciers. A noter aussi que 20 % des vacanciers disent vouloir renoncer à prendre l’avion et 15 % renoncent à partir à l’étranger.

Mais attention nous précise le directeur du cabinet de Protourisme : "en dehors des 18-24 ans, ceux qui disent vouloir renoncer à prendre l’avion sont aussi ceux qui le prennent le plus".

Enfin si les vacanciers interrogés se disent de plus en plus concernés par la préservation de la planète, ils préfèrent majoritairement que cela ne leur coûte pas trop cher.

2/3 d’entre eux ne sont pas prêts à payer un surcoût de plus de 5 % pour des vacances écoresponsables, mais plus d’1/4 se dit prêt à payer entre + 5 % et + 10 % pour des vacances moins impactantes.

Lu 3931 fois

Tags : protourisme
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance