TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Vaccin : le délai entre les 2 doses sera raccourci pour les "vacanciers de juillet" !

Olivier Véran vient d'annoncer que la 2e dose pourra être injectée "entre 21 et 49 jours après la 1ère injection"



C'était l'une des demandes les plus pressantes des professionnels du tourisme, pour permettre au plus grand nombre de partir en dehors de l'Hexagone, les délais entre les deux doses des vaccins seront raccourcis. Ainsi Olivier Véran pour permettre aux vacanciers de pouvoir partir va faire passer le délai d'injection entre les deux doses jusqu'à 21 jours, alors qu'il est de 42 jours actuellement.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 15 Juin 2021

Olivier Véran vient d'annoncer que la 2e dose pourra être injectée "entre 21 et 49 jours après la 1ère injection" - Depositphotos @Ischukigor
Olivier Véran vient d'annoncer que la 2e dose pourra être injectée "entre 21 et 49 jours après la 1ère injection" - Depositphotos @Ischukigor
La semaine dernière nous vous relations (article de TourMaG.com) l'agacement du patron du SETO concernant la vaccination.

Alors que le vaccin assouplit considérablement les restrictions pour les voyages depuis la France, la vitesse de vaccination de la France laissait craindre une saison amputée d'une grande partie des voyageurs.

Sur les 67 millions de Français, seulement 19,2% soit 12,9 millions de personnes (pour accéder aux statistiques de la vacccination sont entièrement vaccinés (le 7 juin 2021 selon Our Wold In Data) dont une grande partie qui ne sera pas en mesure de voyager.

"Vous rajoutez à cela les 42 jours de latence entre les deux doses, pour un vaccin du type Pfizer, puis les 14 jours pour être considéré comme entièrement vacciné.

Vous comprendrez que j'ai du mal à me réjouir. Il ne faut pas s'attendre à réaliser la saison du siècle, loin de là,
" pestait alors René Marc Chikli, le président du SETO.

Bonne nouvelle le cri du coeur du responsable de la production française a été entendu, Olivier Véran vient d'annoncer un assouplissement et surtout une réduction du délai entre les deux doses d'un vaccin à ARN.

Vaccin ARN : "programmer votre rappel entre 21 et 49 jours" annonce Olivier Véran

Jusqu'à maintenant, une personne souhaitant être entièrement vaccinée devait attendre 42 jours pour recevoir sa deuxième dose, un délai qui aurait alors fortement compromis les départs pour août 2021.

Sauf que dès aujourd'hui, ce laps de temps va être nettement raccourci.

"Vous hésitez à vous faire vacciner en juin parce que vous serez en vacances en juillet ? N'hésitez plus.

Nous modifions les systèmes de rendez-vous pour vous permettre de programmer votre rappel entre 21 et 49 jours après la 1ere injection,
" a twitté Olivier Véran, ce mardi 15 juin 2021.

Une décision qui fait écho à la requête du président de Top of Travel.

"Notre clientèle qui voyage en juillet et août n'est pas nécessairement celle qui était prioritaire dans la vaccination. L'idéal serait de raccourcir le temps de latence entre les deux doses à une vingtaine de jours," demandait alors Helmut Stückelschweiger.

Ainsi une personne qui se ferait vacciner mercredi 16 juin 2021 pourrait alors recevoir sa 2e dose à partir du 6 juillet 2021 et donc être entièrement vaccinés, le 20 juillet 2021.

Rappelons que pour les pays en Orange, les personnes vaccinées n'ont pas de motifs impérieux à fournir, quand pour se rendre dans les Antilles elles évitent aussi bien une septaine à l'aller qu'au retour.

Il n'y a plus de temps à perdre et les créneaux sont nombreux sur la plateforme prévue pour la vaccination : maiia.com.
Dans un Tweet Olivier Véran, le ministre de la Santé annonce une réduction du délai entre les deux injections d'un vaccin contre le coronavirus - Capture écran
Dans un Tweet Olivier Véran, le ministre de la Santé annonce une réduction du délai entre les deux injections d'un vaccin contre le coronavirus - Capture écran

Qu'est qu'un Vaccin à ARN messager :

"Ces petites molécules (ARN messagers) sont connues depuis les années 1960, époque à laquelle François Jacob et Jacques Monod, deux scientifiques français, ont joué un rôle prépondérant dans leur découverte.

Les ARN messagers sont présents de manière fugace dans nos cellules. Ils constituent en quelque sorte le « plan de montage » des protéines
," nous expliquait alors François Meurens Professeur Immuno-Virologie (DMV-PhD) - Oniris.

Le principe du vaccin à ARN messagers est d’injecter dans les cellules l’information leur permettant de produire une protéine de l’agent infectieux contre lequel on souhaite obtenir une immunité.

Les cellules de l’individu vacciné fabriqueront elles-mêmes le constituant viral en question, ce qui déclenchera une réponse immunitaire.

Pour les sceptiques, si ces molécules ont été découvertes il y a près de 50 ans, il a longtemps été difficile de travailler avec, en raison de leur fragilité. Avec les progrès scientifiques, les choses ont changé.

C'est une bonne nouvelle car ces vaccins à ARN présentent de nombreux avantages, que l'article publié sur TourMaG.com et The Conversation explique.

Lu 15976 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias