TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Vers la fin du monopole de l’ANCV sur le titre Chèque-Vacances ? Les syndicats disent non au secrétaire d'Etat

Gabriel Attal veut ouvrir le marché des Chèques-Vacances



Alors que le Premier ministre a rappelé que le plan de relance du tourisme aurait une importante dimension sociale, les syndicats s'inquiètent des velléités du gouvernement concernant les Chèques-Vacances. Pour les syndicats de l'ANCV, la manoeuvre doit servir Accor.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 19 Mai 2020

Gabriel Attal veut ouvrir le marché des Chèques-Vacances -DR
Gabriel Attal veut ouvrir le marché des Chèques-Vacances -DR
Il y a 5 jours, Gabriel Attal le secrétaire d'Etat déclaré : "L’agence (ANCV, ndlr) a aujourd’hui un quasi-monopole pour la distribution de ces chèques-vacances.

Nous allons ouvrir ce marché à des opérateurs concurrents, ce qui permettra de toucher d’autres publics, comme les commerçants, les petites entreprises…
"

Le gouvernement a décidé d'ouvrir un chapitre social dans le plan de relance du tourisme, en permettant à l'avenir à 8 millions de salariés français de pouvoir bénéficier des Chèques-Vacances.

Créée en 1982, l’Agence Nationale pour le Chèque-Vacances (ANCV) émet pour 1,7 milliard d’euros de CV chaque année et touche plus de 50 000 entreprises.

Pour les syndicats de l'ANCV, le gouvernement veut laisser place aux acteurs privés dont Accor, et "de déchaîner à court terme la concurrence autour d’une manne d’1,7 milliard d’euros."

Sauf que l'agence ne rétribue aucun actionnaire, et l'argent généré est utilisé afin de mener à bien sa transitionnumérique et au financement des programmes d’action sociale consacrés aux plus
modestes.


"En aucune manière, une suppression du monopole ne permettrait d’aller plus loin que ce qui existe.
En revanche, elle viendrait couper net le lien essentiel entre Chèque-Vacances et mission sociale.

Ce ne serait pas une bonne nouvelle non plus pour les acteurs du tourisme, car les émetteurs concurrents pratiquent des taux de commission bien plus onéreux que l’ANCV.

Alors que nous ne sommes même pas sortis d’une crise sans précédent, que les services ou les
établissements publics ont montré à quel point ils sont précieux, le gouvernement trouve judicieux
de s’attaquer à un fleuron des politiques publiques et sociales en matière de tourisme ?
" interroge, el communiqué signé par différents syndicats.

Le fonctionnement ds Chèques-Vacances :


Lu 2300 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance