TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Vous souhaitez pratiquer votre activité professionnelle en toute tranquilité ? Pensez : Assurance Locaux Professionnels !



Un dégât des eaux, un incendie, une surtension, un bris de vitrine… votre local, votre matériel, vos stocks peuvent être endommagés et votre activité interrompue. Les assurances locaux professionnels vous proposent des solutions pour vous aider à reprendre votre activité le plus rapidement possible.


Rédigé par ASSUREVER le Lundi 3 Janvier 2022

Pourquoi souscrire une assurance pour vos bureaux ou pour vos locaux ? Et est-ce obligatoire ?

Une assurance pour votre local commercial (bureau, entrepôt, atelier, magasin, boutique ou garage…) est vivement conseillée pour les propriétaires, si vous souhaitez protéger votre matériel.

Si vous êtes locataire, vous avez l’obligation de souscrire une assurance (Loi Alur 2014)

Elle est nécessaire en cas de dommages subis à la suite de nombreux événements concernant vos biens immobiliers, votre matériel ou les marchandises de votre entreprise.

La garantie « perte d’exploitation » est aussi un élément important à prendre en compte lorsque vous souhaitez souscrire un contrat. En effet, cela permet de pérenniser votre activité, et l’indemnité sera destinée à compenser la perte de votre chiffre d’affaires.

En d’autres termes, l’assureur garantit la perte de la marge brute subie par l’assuré résultant de la baisse du chiffre d’affaires causée par l’interruption ou la réduction des activités professionnelles.

Attention, la réduction des activités professionnelles doivent être la conséquence d’un dommage subi par votre local. Vérifiez bien vos conditions générales.

Lors de la pandémie et des fermetures administratives, la garantie a fait l’objet de nombreux litiges. En effet, la plupart des assureurs ne voulaient pas intervenir car cela n’était pas prévu au contrat. Cela fait aujourd’hui toujours débat entre les assurés et les assureurs. Il est donc vraiment important de vérifier si vous avez cette garantie.

« Je suis locataire et suite à un dégât des eaux, la facture des travaux est assez -salée-. Qui doit payer la facture ? Le propriétaire ? »

Si vos travaux s’élèvent à moins de 1 600 € c’est l’assureur de l’occupant qui prendra en charge les frais.
Si les frais s’élèvent à plus de 1 600 €, alors c’est l’assurance du propriétaire qui prendra en charge ces frais.

« Quels sont les éléments à prendre en compte pour souscrire ? »

La nature du bien jouera un rôle déterminant dans la fixation du montant de la prime due.
La situation géographique, la taille, le nombre de pièces sont également des critères importants pour sélectionner les garanties adaptées.

L’assuré devra par ailleurs remplir un questionnaire fourni par son assureur pour indiquer l’éventuelle survenue de sinistres antérieurs.

Attention, une fausse déclaration peut entraîner la nullité de votre contrat.

La semaine prochaine, nous répondrons à la question : que faire en cas de vandalisme ? Et nous vous indiquerons les garanties de base comprises dans un contrat d'assurance locaux professionnels.

Très bon début d'année !

Lu 822 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus



































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias