TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




21e Forum des Pionniers : retour vers le futur...

les inconnues du tourisme de demain


L’un des objectifs du Forum des Pionniers est de nourrir la réflexion sur l’évolution du Tourisme et des professions qui lui sont associées. C’était en tout cas l'ambition affichée pour cette reprise post-covid. La promesse a-t-elle été tenue ? L'équilibre a-t-il été respecté ? A mon avis ce ne fut pas forcément l’aspect majeur de cette 21e édition qui a davantage misé sur la découverte de la destination, l’entretien du réseau des partenaires et une grande convivialité assumée.


Rédigé par le Lundi 22 Mai 2023

Partage d'expérience des participants (©BC)
Partage d'expérience des participants (©BC)
Le projet était ambitieux : nourrir une réflexion commune sur « les nouveaux espaces temps du Tourisme ».

Il est naturel pour l’Escaet, école supérieure formant les cadres du Tourisme, de mettre en avant la dimension « contenu » à travers des « conférences inspirantes », des tables rondes et des ateliers.

De son côté, Travel-Insight, l’agence marketing des métiers du Tourisme, avait une vision plus pragmatique et orientée business et communication.

Deux objectifs dont la synthèse fut parfois délicate dans l’harmonie et le respect des horaires. Mais, ce qui compte au final c'est que les participants aient gardé un bon souvenir de cette édition, particulièrement festive, et la possibilité de nouer ou renouer des liens avec leurs confrères, concurrents et partenaires.

Last but not least – pour une étonnante majorité – ce fut l'occasion de découvrir une destination qui doit encore s’imposer sur la carte du monde touristique.

Objectifs largement atteints !


Une lecture édifiante plutôt qu'un débat interactif

21e Forum des Pionniers : Plus pitchs que tables rondes interactives (©BC)
21e Forum des Pionniers : Plus pitchs que tables rondes interactives (©BC)
Par ailleurs, ils ont pu à leur manière alimenter un débat sur un futur qui s’annonce compliqué à bien des égards pour le monde du voyage.

Les thèmes proposés par l’équipe pédagogique de l’Escaet avaient déjà été largement abordés, préparés, alimentés par les articles et les entretiens parus dans la revue Strategos avec plusieurs des participants.

La lecture de ce numéro spécial résume le propos qu’a voulu décrypter l’Escaet, une démonstration renforcée par les interventions des participants aux tables rondes.

Dès lors, le débat interactif et contradictoire fut plutôt marginal avec les 120 « Pionniers », censés apporter leur témoignage ou interpeller les orateurs qui ont fait le pitch de leur activité respective.

C’est sans doute le regret majeur qu’on peut exprimer sur un format très universitaire et assez peu participatif.

Des tendances qui prennent un coup d'accélérateur

Gabrielle Halpern, philosophe, une conférence inspirante au pied de la Tour de David (©BC)
Gabrielle Halpern, philosophe, une conférence inspirante au pied de la Tour de David (©BC)
Et pourtant, il y a matière à s’interroger effectivement sur le paysage qui se dessine, sur les tendances qui vont s’imposer.

La plupart étaient déjà latentes et la crise sanitaire les a davantage renforcé, accéléré que fait naître. L’hybridation, par exemple, développée avec talent par la philosophe Gabrielle Halpern dans sa conférence en plein air sur fond de Tour de David, est largement décryptée dans son interview dans la revue Strategos.

Elle n’est pas nouvelle : le mélange business et loisirs, les concepts hôteliers hybrides mêlant les différents segments de clientèle ou faisant rentrer la communauté locale dans les murs de l’établissement comme le M.O.B. Hotel de Cyril Aouizerate, le télétravail qui se partage entre vie privée et vie professionnelle… tous appellent à une réflexion sur l’offre commerciale à mettre en face, sur l’innovation marketing pour transformer un comportement en chiffre d’affaires.

Paradoxe ou fracture ? L'univers des voyages prend des directions divergentes

Emmanuel Salim, Université de Lausanne, interpellé par Cyril Blanchet, Escaet (©BC)
Emmanuel Salim, Université de Lausanne, interpellé par Cyril Blanchet, Escaet (©BC)
Les paradoxes des temps post-covid, analysés par l’universitaire suisse Emmanuel Salim ne sont non plus une nouveauté, mais ils prennent une dimension critique face à l’accélération du réchauffement climatique et la prise de conscience RSE.

L’appel au voyage va-t-il être condamné par les restrictions imposées par la morale, la responsabilité, la culpabilité ? Les destinations aujourd’hui populaires seront-elles encore accessibles alors que le désir d’authenticité, de rapprochement avec les communautés locales, de contact avec la nature sont des moteurs du tourisme ?

Les mobilités douces pourront-elles se substituer aux transports traditionnels ? Autant de questions auxquelles les réponses sont encore incertaines.

Paradoxe des comportements, fracture des marchés entre un tourisme haut de gamme qui ne s’est jamais aussi bien porté et les arbitrages imposés aux revenus plus modestes sur leurs possibilités de départ…

Lobbying et bon timing, les deux mamelles de la gestion prospective

Prospective enfin pour anticiper les conditions du marché à venir et non pas de les voir imposer comme une contrainte. L’analyse de l’avocate Chloé Rezlan en est une parfaite illustration : lobbying et bon timing sont les deux mamelles d’une gestion prospective pour que la profession soit en état de réagir aux décrets, tertiaire et autres, aux directives européennes et à la pression des consommateurs.

Même tronqué par manque de temps, l’exercice collectif de 16 équipes polyvalentes, conçu et animé par Fabrice Pawlak du cabinet Serendip, se proposait de réfléchir à l’offre que pourra proposer un tour-opérateur, spécialiste du sur-mesure haut de gamme, en 2030. Il a révélé à quel point la créativité est forte dans la communauté des Pionniers, quand ils se donnent la peine de la réflexion.

Le voyage va-t-il devenir un privilège plutôt qu'un droit accessible ?

L'intelligence artificielle, outil efficace ou menace dangereuse (©Depositphotos)
L'intelligence artificielle, outil efficace ou menace dangereuse (©Depositphotos)
Quel que soit le scénario, souvent perturbant, qui va s’imposer dans les années à venir la profession devrait, doit pouvoir répondre. Le voyage sera-t-il un privilège qu’il faudra mériter par son comportement responsable et non plus un droit ouvert à tous ceux qui en auront les moyens ?

Le voyage sera-t-il encore une expérience réelle et authentique ou une expérience sensorielle un peu factice vécue à travers les outils de la réalité virtuelle ou le parcours artificiel de son propre avatar ?

L’intelligence artificielle associée à la blockchain va-t-elle révolutionner la manière de concocter des programmes, de les adapter aux profils des clients, dont les données seront analysées, stockées, décryptées par les programmes de fidélité ?

L’agence de voyages de demain ne va pas ressembler à celle d’hier, c’est une évidence que l’on répète depuis trente ans et plus. Nombreux sont ceux qui ont prédit sa disparition, son inutilité face aux plateformes en ligne, aux moteurs de recherche et désormais à l’intelligence artificielle. Les professionnels présents ont fait la démonstration qu’ils sont encore vivants et bien vivants, en tous cas ceux qui ont accepté régulièrement le, les changements.

Le voile a été partiellement levé, la réflexion doit continuer

(©BC)
(©BC)
Un vaste univers changeant se profile, sur lequel le Forum des Pionniers n’a fait que lever une partie du voile. Il ne fallait sans doute pas attendre des réponses définitives et des solutions opérationnelles mais déjà une démarche, une interpellation à réfléchir en commun.

Entre les images fortes qu’a projeté la destination Israël, les relations commerciales et amicales renouvelées à chaque occasion, les animations nombreuses proposées par l’équipe de Travel-Insight, l’office du Tourisme et l’excellent réceptif local… le message trouvera peut-être son chemin.

Lire aussi :
- 21e Forum des Pionniers en Israël, au-delà des préjugés...

- Pour sa 21ème édition, le Forum des Pionniers s’envole pour Israël


Bruno Courtin Publié par Bruno Courtin Responsable rubrique Partez en France - TourMaG.com
Voir tous les articles de Bruno Courtin
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1378 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >



































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias