TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone



APST : près de 200 adhérents n'ont pas réglé le premier appel à cotisation

10 adhérents doivent ajuster le niveau de leurs contre-garanties



Suite au bureau qui s'est tenu ce 7 avril 2021, l'APST a informé que près de 200 adhérents n'ont pas réglé le premier appel à cotisation. Par ailleurs, l'association a demandé à dix de ses adhérents d’ajuster leur niveau de contre-garanties et de mettre à jour leur base documentaire dans les plus brefs délais.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 7 Avril 2021

L'APST a demandé à dix de ces adhérents d’ajuster leur niveau de contre-garanties et de mettre à jour leur base documentaire dans les plus brefs délais.- DR : fox17 - Fotolia.com
L'APST a demandé à dix de ces adhérents d’ajuster leur niveau de contre-garanties et de mettre à jour leur base documentaire dans les plus brefs délais.- DR : fox17 - Fotolia.com
Près de 200 adhérents ne se sont pas acquittés du premier appel à cotisation qui était exigible au 15 février dernier, selon le compte rendu publié par l'APST à la suite du bureau qui s'est tenu ce 7 avril 2021.

"Comme le prévoient les statuts de notre association, ils feront l’objet, dans les jours qui viennent, de procédures de radiation conditionnelle, donnant à chacun le temps nécessaire pour apporter les réponses adéquates à cette irrégularité. " indique l'APST.

Un second appel à cotisation identique au premier a été envoyé aux adhérents le 6 avril 2021, représentant 30% de la cotisation 2020.

Par ailleurs, le Comité des Risques a procédé, au cours des derniers mois, à l’examen des principaux adhérents de l’ASPT.

Pour faire suite à ces travaux, l’APST a demandé à dix de ses adhérents d’ajuster leur niveau de contre-garanties et de mettre à jour leur base documentaire dans les plus brefs délais.

L'Association a également repris les adhésions des organismes locaux de tourisme suite au feu vert donné par les pouvoirs publics, "en raison de la faiblesse du risque lié à cette catégorie et de leur importance dans l’économie des collectivités concernées."

Une dizaine de dossiers d’adhésion a ainsi été soumise à l’approbation du Bureau de ce mercredi.

Thomas Cook : 20% de dossiers complets

L'APST a également fait savoir qu'environ 2250 adhérents, représentant près de 90% de la garantie théorique portée par l’APST, ont répondu au « questionnaire Covid » envoyé début mars.

Le traitement des réponses permettra d'"envisager les mesures éventuelles permettant d’assurer la pérennité de l’industrie du tourisme en évitant que ne se produise un pic de sinistralité à l’échéance des « avoirs Covid »."

Était également à l'ordre du jour du bureau : l’avancement du sinistre Thomas Cook France.

Plus de la moitié des dossiers ont été étudiés mais seulement 20% sont complets. L'APST est toujours dans l’attente du dépôt de l’état des créances par l’administrateur judiciaire qui permettra de débuter l’indemnisation des clients.

Enfin, la présidente Alix Philipon a déposé au Tribunal de Grande Instance de Paris une requête visant à obtenir un report de la tenue de l’Assemblée Générale annuelle de l’Association d’au plus six mois : "il semble en effet difficile de convoquer cette assemblée aujourd’hui alors que le travail de structuration et de refinancement est en cours sous l’égide des pouvoirs publics" a indiqué l'association.



Lu 1739 fois

Tags : apst
Notez

Commentaires

1.Posté par Muller le 07/04/2021 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la fois les adhérents sont pris en otage d'un échéancier qui va surtout permettre à l'APST de gonfler sa trésorerie et d'éponger ses dettes ! Déjà que les adhérents qui n'ont rien demandé, sont pénalisés par un mode de calcul basé sur le CA 2019 ! Préparez vous pour 2022, la cotisation sera basée sur le CA de 2019 majoré de 200% pour nous dira t-on garantir les avoirs qui auront pourtant été remboursés en majorité ! Je constate que l'industrie est composée de troupeaux de moutons qui suivent sagement leur berger, aucune révolte, et pourtant nous sommes largement plus en difficulté que les restaurateurs que l'opinion publique soutient largement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias