TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Voyages Responsables  



ATR propose ses outils pour sensibiliser au voyage bas carbone

L’association fête ses 20 ans cette année


À l’initiative du projet « Erasmus + ATR-E Low Carbon Travel », en compagnie de ses partenaires européens, l’association Agir pour un Tourisme Responsable (ATR) a dévoilé à Paris trois outils numériques de sensibilisation au voyage bas carbone. De bonnes pratiques concrètes qui visent à réduire l’empreinte carbone des activités liées au voyage.


Rédigé par le Lundi 27 Mai 2024

Julien Buot, directeur d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR) ©David Savary
Julien Buot, directeur d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR) ©David Savary
« Ce n’est pas l’alpha et l’oméga du voyage bas carbone mais ces outils ont le mérite d’exister » résume Julien Buot, directeur d’ATR, lors de leur présentation, jeudi 23 mai 2024 à Paris, dans les locaux du spécialiste du voyage culturel Arts et Vie.

Une avancée sur le sujet d’autant que « le tourisme est aujourd’hui responsable de 10% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde » indique Léa Bonnand, la responsable des partenariats institutionnels d’ATR.

Les outils élaborés par ATR-E (Agir pour un Tourisme Responsable Européen) sont le fruit d’une construction commune avec cinq partenaires européens (grec, espagnol, belge, italien et donc français, via notamment l’implication de l’organisme TravelPro Formations).

Un MOOC, une appli et un jeu

Léa Bonnand, responsable des partenariats institutionnels au sein d'ATR ©DS
Léa Bonnand, responsable des partenariats institutionnels au sein d'ATR ©DS
Le premier outil est un MOOC qui s’adresse plus particulièrement aux agences de voyages et tour-opérateurs.

Accessible gratuitement et facile d’utilisation, la plateforme d’e-learning délivre des cours, des vidéos, des quiz pour « comprendre, mesurer, réduire, sensibiliser, contribuer et donc s’adapter aux réalités du changement climatique » souligne Léa Bonnand.

Pas encore totalement finalisé dans sa version française, ce MOOC octroie une attestation à celles et ceux qui auront suivi la formation jusqu’au bout.

« Une obligation de moyens, pas de résultat »

« La Commission Européenne nous a donné une obligation de moyens, pas de résultat, mais nous espérons des milliers de connexions sur la plate-forme » explique Julien Buot, qui souligne par ailleurs que « la France n’est pas si en retard que cela sur l’impact voyage bas carbone ».

« Voyager moins loin, moins souvent et plus longtemps » pourrait être la devise d’ATR, comme le martèle Léa Bonnand qui évoque le deuxième outil, Klimaphil, une application en ligne pour les prestataires touristiques (guides, hôteliers, restaurateurs, conducteurs, managers de site touristique).

Klimaphil, également en accès libre et gratuit, délivre des bonnes pratiques qui peuvent être mises en place dans les activités concernées. Des pop-up vidéos et des quiz sont aussi dispensés.

Le président d’ATR cite en exemple le Centre Juno Beach à Courseulles-sur-Mer (Calvados), musée qui octroie des réductions à ceux qui viennent en train, bus ou vélo. « La décarbonation du tourisme est un long chemin, mais nous invitons tous les musées de Normandie à faire cela », déclare Julien Buot.

Le troisième outil numérique se présente sous la forme d’un jeu. Ludique, pédagogique et accessible, Climact’ se destine aux voyageurs. Ces derniers sont accompagnés sur la voie du bas carbone par la figurine Terra.

Participer à l’éveil des consciences

Ces trois outils numériques doivent participer à leur manière à l’éveil des consciences et permettre ainsi à chacun de réduire son empreinte carbone.

Le 2 juin prochain, à l’occasion de la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable, ATR aura l’occasion de mettre en avant ses outils et de dévoiler ses conseils en matière de bonnes pratiques, avec notamment un focus sur « les vertus pédagogiques des voyages - Destination France ».

À noter enfin que l’association, qui sera présente sur le prochain congrès des EDV, du 26 au 29 juin à Val d’Isère, ainsi que sur l’IFTM à Paris du 17 au 19 septembre, organise les 10 et 11 juin un éductour « Voyage Bas Carbone » sur les routes du Centre Val de Loire.

Les inscriptions doivent s’effectuer sur le site HelloAsso.

Lire aussi : Tourisme durable : "Il faut montrer aux gens que c’est possible"


Lu 2672 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Juin 2024 - 10:58 Europe : le Greenwashing n'est plus permis !





































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias