TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e

TourMaG.com




Aéroport : Orly Sud et Orly Ouest seront reliés par un nouveau terminal en 2019 (Vidéo)

Inauguration prévue le 2 avril 2019


Rédigé par Pierre Georges le Mercredi 11 Avril 2018

Lors d'un point presse sur les travaux menés actuellement par le groupe Aéroports de Paris (ADP) à Paris Orly, TourMaG.com a pu visiter le chantier du futur bâtiment reliant les terminaux Sud et Ouest. Il promet de désengorger et de réorganiser l'aéroport sud parisien, saturé depuis plusieurs années.



Vue d'ensemble du futur hall des départs de Paris-Orly © PG TM
Vue d'ensemble du futur hall des départs de Paris-Orly © PG TM
Un jour, Orly ne sera plus en travaux. Mais, entre un nouvel aérogare, des rénovations multiples et l'arrivée de deux lignes de métro, il faudra pour cela attendre une dizaine d'années encore.

Point crucial de la transformation de l'aéroport du sud-parisien, qui depuis plusieurs années fait la Une par ses problèmes de retards de vols et de saturation de ses deux terminaux, le "bâtiment de jonction", qui doit relier d'ici une petite année les actuels terminaux Sud et Ouest.

Un seul vaste terminal

A terme, plus d'Orly-Sud ni d'Orly-Ouest, mais trois bâtiments directement reliés entre eux, formant un seul et vaste terminal, avec une future toponymie encore incertaine.

Alors que l'aéroport a encore vu son trafic passagers gagner 2,6% en 2017 (et 13% en 5 ans), porté par la croissance des compagnies low cost, il devrait voir son trafic passer de 29 millions de passagers actuellement à 32,5 millions à fin 2020.

A lui seul, le nouveau bâtiment de jonction promet d'absorber 8 millions de passagers par an.

"Le chantier est énorme, pour l'aéroport c'est une révolution", explique l'un des maîtres-d'œuvres, lors d'une visite de chantier organisée mardi 10 avril 2018. "La zone Pif (poste inspection filtrage, ndlr), doit permettre de désengorger celle du terminal Sud. C'est un enjeu vital", ajoute-t-il.

Jeux de passerelles, zones commerciales et de correspondances : d'après les données transmises par ADP, le seul bâtiment de jonction représenterait un investissement de 280 millions d'euros, et s'étendra sur près de 80 000 m2 de plancher.

"Ce terminal complet va nous permettre de gagner en flexibilité, en confort et en qualité de service", promet Régis Lacôte, à la tête de l'aéroport d'Orly depuis un mois.

Vers un nouvel été de galère ?

Dans le même temps, ADP a entrepris la rénovation des pistes, mais aussi la construction d'une nouvelle jetée internationale sur le terminal Sud, ainsi que la rénovation du Hall A.

Sans oublier la connexion avec la future gare du Grand Paris, qui prévoit un arrêt à Orly pour les futures lignes 14 (en 2024) et 18 (en 2027) du métro. Avec une promesse : relier le sud de la capitale en moins de 15 minutes.

En attendant l'inauguration du terminal de liaison, promise pour le 2 avril 2019, il faudra patienter une saison estivale de plus, période pendant laquelle Orly peut accueillir jusqu'à 13 000 personnes par jour (record établi le 30 juin 2017).

Un été pour lequel les professionnels du tourisme, patrons de compagnies aériennes en tête, ne se font aucune d'illusion. "On va revivre la même saturation que l'an passé", nous glisse Marc Rochet, à la tête d'Air Caraïbes et de French Bee.

Parafe : l'ultimatum d'Augustin de Romanet

Faisant le point, mardi 10 avril 2018, sur l'avancée des travaux que mène le groupe Aéroports de Paris (ADP) sur les aéroports parisiens (et qui occasionnent "des hausses légères de certaines redevances"), son dirigeant, Augustin de Romanet, est revenu une fois de plus sur les retards d'installation des fameux portiques Parafe sur les aéroports parisiens.

"Nous avons fait le maximum, mais c'est aussi à l'Etat de nous aider à avancer, en approuvant au plus vite les systèmes de reconnaissance faciale de la société Gemalto", s'est-il légèrement emporté. "Les choses s'améliorent peu à peu et il est faux de dire que ça ne bouge pas", a-t-il ajouté, préférant évoquer une phase de "test et de mutations".

"Nous espérons bien que les 90 nouveaux Parafe que nous avons commandés amélioreront grandement les choses", a-t-il conclu. Quand à leur livraison promise pour le 15 juillet par Gemalto, le patron d'ADP prévient : "si il y a un retard, ils jouent leur tête. Nous les incitons fortement à être au rendez-vous".

Lu 3255 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com