TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Aéroport de Strasbourg : le trafic recule de 29,5% en octobre 2007

Impacté par la concurrence du TGV Est



Le trafic à l'aéroport international Strasbourg accuse un net recul en octobre, en raison de la concurrence du TGV Est, et de la grève d'Air France. Le trafic national est en baisse de 34,2%. Egalement en recul les lignes européennes, et les autres vols internationaux.


Rédigé par Jean DA LUZ le Mercredi 21 Novembre 2007

Le trafic passagers de l'Aéroport international de Strasbourg affiche une baisse de : -29,5%, selon les chiffres publiés par la plate-forme. La principale raison de ce recul est l'effet de la concurrence du TGV Est. Les grèves diverses du mois d'octobre ont aussi perturbé l'activité et entraîné une perte de trafic. Depuis le début de l'année l'évolution du nombre de passagers s'établit à -11,8%.

Le trafic régulier national obtient de mauvais résultats en octobre avec un recul de –34,2%. Les résultats de Paris (-52,1%) sont à l'origine de cette tendance. La destination Paris Orly affiche une diminution de trafic de –57,8% et Paris Cdg –35,3%.

Le trafic des lignes vers les autres villes françaises enregistre également une baisse de –2,5%. Toutefois, nous notons les bonnes performances de certaines lignes telles : Toulouse (+6,0%), Bordeaux (+4,0%) et Marseille (+2,2%).

Les lignes européennes en recul

Les lignes européennes, pénalisées par l'arrêt des lignes Strasbourg/Munich en juin et Strasbourg/Vienne en avril, continuent d'afficher un fort recul avec -25,0% de trafic. La ligne à destination d'Amsterdam affiche une forte progression avec +45,4%. Les autres lignes présentent des évolutions variables de +0,1% pour Copenhague, -2,6% pour Milan, -17,1% pour Madrid, -17,8% pour Londres et –32,5% pour Bruxelles.

Il faut noter cependant que ces deux dernières lignes vont voir leur programme s'améliorer et passer de 2 à 3 vols quotidiens pour la saison hiver. Les autres vols internationaux (-2,2%) affichent la même tendance à la baisse constatée sur l'ensemble des faisceaux mais de façon moins importante. Seule la ligne à destination d'Istanbul présente une progression : +4,0%.

Le trafic des vols non réguliers présente une progression de trafic de +15,2%. Ce bon mois ne permet pas d'inverser la tendance depuis le début de l'année à –15,8%.

www.strasbourg.aeroport.fr

Lu 2394 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Chris le 29/02/2008 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous remercions les politiques des villages voisins de Strasbourg de bien vouloir libéraliser l'aeroport de Strasbourg-Entzheim afin qu'il puisse enfin se développer comme il se doit depuis de longues années, capitale EUROPEENNE qui est pour l'instant incapable de d'accueillir des vols longs courriers direct sans passer par un HUB tel que Frankfurt ou Paris pour sortir de l'Europe, le maire d'Entzheim doit laisser cette plateforme ECONOMIQUE CREER DES EMPLOIS, les associations de riverains anti-nuisances sonores ne font que reculer cet aeroport suite à leurs caprices sans fondement incessants qui perdure depuis si longtemps! Agrandissez la piste faites venir tout ce qu'on peut créons des vols internationaux, des emplois, de la conccurence contre les aeroports allemands transfrontaliers qui ne cessent de se régaler et de se moquer du petit aeroport provincial de Strasbourg ou a été investi 92.000.000 de Francs à l'époque entièrement équipé pour les vols longs courriers sauf la piste...FREE STRASBOURG AIRPORT, PLEASE!


Dans la même rubrique :
< >





































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias