TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



African Safari Club : le voyagiste qui ne sous-traite rien !

politique d’intégration verticale payante



Les racines de ce voyagiste sont suisses mais ses terres d’opération et de culture sont au Kenya où, implanté depuis quarante ans, il a pris une place de leader mondial. Sa recette ? Des lodges de brousse au transport aérien, il gère tout lui-même.


Rédigé par Michèle Sani le Mardi 5 Décembre 2006

African Safari Club est un voyagiste « mono » destination qui, bon an mal an, accueille 500 000 voyageurs au Kenya où il a développé avec succès une politique d’intégration verticale. En 2006 le groupe a enregistré une progression de son activité de + 56 %.

8 600 lits, un Airbus, un paquebot de croisières dans la corbeille

Aujourd’hui il possède plusieurs hôtels (3 au 5*) situés en bordure de l’Océan Indien dans la région de Mombasa qui, ajoutés aux lodges de brousse et aux éco-lodges représentent au total un parc de 8 600 lits. Il gère en propre, depuis avril 2002, un Airbus A 310-308 de la compagnie African Safari Airways dont les trois classes totalisent 233 sièges.

Son paquebot de croisière 4*, le MS Royal Star, d’une capacité maximale de 230 passagers croise dans l’Océan Indien. Son aérodrome privé de Bamburi est situé à proximité de ses établissements. C’est de là que s’envolent les cinq Twin Otters d’une capacité de 18 sièges qui composent sa compagnie d’avions taxis avec lesquels il assure les transferts à destination des réserves et des lodges et organise des safaris en avion privé.

African Safari Club : le voyagiste qui ne sous-traite rien !
African Safari Club emploie 4 250 personnes au Kenya et dans ses bureaux implantés dans les grandes villes d’Europe qui représentent son principal marché.

Le marché français retrouve son élan

L’intérêt du marché français pour le continent africain en général, le Kenya en particulier retrouve son élan. L’observation des animaux dans leur cadre naturel, le retour aux valeurs authentiques et l’éco tourisme sont dans l’air du temps et le Kenya où les animaux sont protégés et les chasses interdites est une réponse aux amateurs de safaris photos. Le marché français dans sa globalité a augmenté en 2006 de 26 % par rapport à l’année dernière.

Au cours de son dernier exercice African Safari Club France a fait voyager 9 220 personnes et réalisé un volume d’affaires en augmentation de 37,2 % par rapport à l’année précédente. En ce début de décembre 2006 son chiffre est déjà en avance d’un million d’euros par rapport à la même période de l’année dernière.

Le large éventail de ses structures et la diversité de sa programmation donnent au TO l’opportunité de s’adresser à tous les publics, du très haut de gamme au très compétitif. L’amortissement de ses investissements lourds aujourd’hui réalisé lui donne l’opportunité de s’engager dans une politique de prix attractifs. Les charges diminuent, les prix aussi. Un exemple : 9 jours/7 nuits à partir de 825 € en pension complète.

Chaque année African Safari Club édite une brochure annuelle à 100 000 exemplaires. Les départs sont programmés à partir de Paris et Mulhouse avec les compagnies African Safari Airways et Corsair. Le cahier des prix est actualisé deux fois par an. La politique commercialise favorise le multi canal. Il s’adresse aussi bien aux agences traditionnelles, aux agences en ligne et aux grandes surfaces.

Pour en savoir plus : www.asc-fr.net

Lu 2057 fois

Notez






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias