TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Aigues-Mortes, la belle échouée de Camargue

La Cité vibre de culture camarguaise



Ses eaux sont peut-être « mortes » mais son caractère est vif ! Au cœur de la Camargue gardoise, la cité ceinte de remparts raconte l’Histoire de France tout autant que l’art de vivre au pays du « toro ».


Rédigé par Jean-François RUST le Jeudi 26 Août 2021

Aigues-Mortes offre aujourd’hui au visiteur son quadrilatère de murailles percées de portes, sa tour de Constance et ses rues au cordeau très animés en saison - DR : Wikimedia Commons, Paul-Louis FERRANDEZ - MEROPS-Photo
Aigues-Mortes offre aujourd’hui au visiteur son quadrilatère de murailles percées de portes, sa tour de Constance et ses rues au cordeau très animés en saison - DR : Wikimedia Commons, Paul-Louis FERRANDEZ - MEROPS-Photo
Il fut un temps où le royaume de France ne possédait qu’un seul vrai port sur la Méditerranée : c’était Aigues-Mortes.

Pour le protéger, Saint-Louis fit construire au 13e s. la tour de Constance puis les remparts, achevés après sa mort.

La ville fût dessinée sur un modèle de bastide, avec des rues à angles droits.

En ces siècles moyenâgeux, marchands et Croisés hissèrent la Cité au rang de porte d’Orient du royaume.

Une cité dans la lagune

Mais où se trouve la mer, direz-vous ?

Echouée entre salines et étangs, Aigues-Mortes se situe en retrait de la Méditerranée, au bord de chenaux maritimes.

L’insalubrité des marais et des aléas climatiques eurent raison de son dynamisme portuaire.

La ville offre aujourd’hui au visiteur son quadrilatère de murailles percées de portes, son donjon circulaire de 40 m de haut (la tour de Constance) et ses rues au cordeau très animées en saison.

Une ambiance très « toro »

A mi-chemin entre Montpellier et Nîmes, Aigues-Mortes vibre de culture camarguaise.

Les courses de bouvines où les raseteurs affrontent les cornes des taureaux (les bious, race différente des taureaux espagnols) dans les arènes ont valeur d’étalon.

Une atmosphère très sud que l’on retrouve dans les cafés et restaurants de la vieille ville, place Saint-Louis, et dans l’activité agricole favorite du secteur, l’élevage des fameux taureaux.

En Camargue gardoise…

Il est donc impossible d’aller à Aigues-Mortes sans pousser jusqu’au cœur de la Camargue gardoise.

A pied ou à vélo, les étangs sont aux portes de la ville.

C’est l’occasion de découvrir les prés humides où paissent les taureaux et de visiter une manade.

En bateau sur les canaux, vous découvrirez aussi la faune camarguaise et son emblème, le flamant rose.

Un goût de sel…

La ville est connue depuis l’Antiquité pour sa production de sel marin.

La visite du site des Salins est donc un grand classique, d’autant qu’elle s’effectue dans un petit train qui circule entre les tables salantes.

A découvrir : le musée du sel et les spectaculaires terrils de sel, que l’on appelle camelles.

Fêtes d’octobre

Chaque année à l’automne, après les vendanges et la récolte du sel, Aigues-Mortes se met en mode fiesta et taureaux.

Abrivados, bandidos, spectacles équestres, bodegas et concerts animent la cité durant onze jours.

Entre Camargue, flamenco et gastronomie, Aigues-Mortes entre en transe.

Espérons qu’il en sera ainsi en 2021, après l’annulation de la fête en 2020 pour cause de Covid…

Pratique

Office de tourisme d’Aigues-Mortes : ot-aiguesmortes.com

Gard Tourisme : tourismegard.com
Toutes les infos sur les séjours dans le département.

Hébergement-restauration :

Hôtel Le Saint-Louis - lesaintlouis.fr
26 chambres dans une belle bâtisse du 18e s., au cœur des remparts. A partir de 95€.

La Villa Mazarin - villamazarin.com
La bâtisse existait déjà en 1538 pour accueillir les hôtes ! C’est aujourd’hui un hôtel 5 étoiles au classicisme luxueux. A partir de 98€.

Visiter
Tours et remparts d’Aigues-Mortes - aigues-mortes-monument.fr Ouverts toute l’année.

Lu 3519 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 30 Novembre 2021 - 12:32 VVF vise 100 000 vacanciers pour la saison hiver









QUARTIER LIBRE
vous offre







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias