TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Air Caraïbes, lourdement plombée par le carburant et déficitaire de 5 millions d'euros

la compagnie vise 20 % du marché Paris-Orly/Saint Domingue



Air Caraïbes a lancé ce dimanche 25 mars 2012 le premier vol direct Paris-Orly - Saint Domingue. A cette occasion Marc Rochet, Président du Directoire, a présenté à Fort-de-France les résultats 2011. « Dans un environnement international particulièrement difficile pour le transport aérien, Air Caraïbes est un opérateur de niche sur l’arc des Antilles qui résiste et qui conforte sa position de 2e acteur français sur les Antilles avec une part de marché de 27 %. »


Rédigé par Michèle Sani à Saint-Domingue le Lundi 26 Mars 2012

Air Caraïbes, lourdement plombée par le carburant et déficitaire de 5 millions d'euros
En 2011 le trafic long-courrier a augmenté de + 4% par rapport à 2010 avec 690 000 passagers transportés.

Le trafic court et moyen-courrier a, de son côté, progressé de +7,6 % avec 498 000 passagers.

Soit un total de 1 188 000 passagers pour une progression globale de 5,5 % par rapport à 2010. Son taux de remplissage annuel en long-courrier a été de 78,5 % .

Quand au produit TGV Air, une spécificité Air Caraïbes, avec 17 destinations programmées, il a représenté un trafic de 35 000 passagers.

Air Caraïbes progresse en effet mais le résultat est lourdement impacté par le coût du pétrole. En 2011,sur un chiffre d’affaires global de 297 M€ (+8,5 % par rapport à 2010), la facture a été de 105 M€, plus du tiers des recettes !

Elle était de 75 M€ l’année précédente. Après 8 années consécutives de bénéfice, la compagnie prévoit un résultat négatif de 5 M€.

« Nous nous préparons à des scénarios compliqués et nous revoyons tous nos coûts d’exploitation en augmentant les long-courriers qui sont d’une meilleure rentabilité, en réduisant les moyens-courriers et en développent de nouveaux produits» a déclaré Marc Rochet.

Il a ajouté que l’entreprise avait de solides fondamentaux (trésorerie) et le soutien de son actionnaire le groupe familial Dubreuil.

Parmi ses atouts, la compagnie fait valoir, à juste titre, la fiabilité de sa ponctualité : c’est la meilleure des 3 compagnies au départ d’Orly Sud vers les Antilles.

Prochain objectif : 20 % du marché sur la République Dominicaine

En 2011, cette ponctualité pour les vols au départ et à l’arrivée des Antilles était de 79 % (à 30 minutes).

La compagnie dispose d’une flotte long-courrier de 5 Airbus A330.

Elle recevait son 5e Airbus A 330 de type 300 en novembre dernier. (Elle possède 3 de ces appareils en pleine propriété).

Cette acquisition qui lui apporte 20 % de capacité en plus sur le réseau long-courrier lui permet le renforcement de plusieurs routes et le développement de nouvelles lignes comme Saint Domingue.

Sa flotte régionale est composée de 4 appareils, 3 ATR 72-500 et 1 Emlbraer E 190. La moyenne d’âge de la flotte est de 5 ans.

En 2012, la compagnie s’appuie sur ce qu’elle considère comme son principal atout à savoir la dynamique du marché antillais.

Aujourd’hui, avec 27 % de part de marché sur l’axe Antilles - Métropole, Air Caraïbes occupe la place du 2e acteur français et ce, pour la 3e année consécutive. Sa politique, « prudente » souligne Marc Rochet, couvre les îles, petit à petit, en les combinant.

République Dominicaine 1ère destination long-courrier

Le vol direct Paris Orly - Saint-Domingue lancé le 25 mars 2012 opérera 2 fois par semaine, le vendredi et le dimanche, en appui là l’aller susr Port-au-Prince. Retour vol de nuit en direct.

Durant la haute saison (15 juillet-20 août) une 3e liaison sera mise en place.

Marc Rochet a expliqué cette ouverture en rappelant le succès de la République Dominicaine sur le marché français. Elle est, de fait, la première destination long-courrier (Baromètre CETO). 1 million de touristes européens s’y sont rendus en 2011. Le tourisme est pour ce pays une industrie majeure. Elle représente 64 % de son PIB.

L’objectif de la compagnie est de prendre rapidement 20 % de part de marché en proposant une alternative de voyage aux touristes, aux populations locales et aux hommes d’affaires sur la ligne Métropole/République Dominicaine

La destination est actuellement desservie par 3 vols hebdomadaires AF au départ de CDG (stop à Puna Cana selon saison) et des par vols indirects de compagnies espagnoles (Iberia, Air Europa).

Air Caraibes dessert déjà Saint-Domingue via son réseau régional, au départ de Pointe-à-Pître à raison de 5 vols semaine et 2 via Port-au-Prince où la compagnie est leader en terme de part de marché avec 54 % - janvier 2012).

Lu 3398 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 09:55 La SNCF rénove 28 TGV Atlantique









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias