TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Asie : le point sur l’évolution des restrictions à l’entrée

L'Asie s'ouvre doucement



Levée des mesures sanitaires en France ne veut pas dire fin de l’épidémie de covid-19. Les pays d’Asie l’ont bien compris. C’est pour cette raison que les réouvertures de ce côté du continent restent prudentes mais malgré tout encourageantes !


Rédigé par le Vendredi 20 Mai 2022

Au Laos

Depuis le 9 mai 2022, pour le grand bonheur des amoureux de l’écotourisme, le Laos a décidé de rouvrir ses frontières.

Après plus de deux années de fermeture des frontières, suite à l’épidémie mondiale de covid-19, la destination aura l’occasion de relancer son économie dont le tourisme est la première source de revenus.

Son ouverture s’est réalisée progressivement en commençant par une quarantaine de sept jours et un test covid-19 négatif obligatoires à l’entrée, en janvier 2022.

Dans quelques zones définies, seulement les groupes étaient autorisés à se rendre sur le territoire. Nous assistons à une réelle reprise du tourisme au Laos. En effet, les voyages dans le pays sont maintenant autorisés aux vaccinés, sur présentation d’un certificat UE de vaccination avec un schéma vaccinal complet, et quand cela est nécessaire, d’un visa.

Pour les non-vaccinés intéressés par un séjour dans le pays, un test antigénique négatif de moins de 48h avant le départ est obligatoire ainsi qu'un visa également. Cependant, les points de contrôle ne demeurent pas tous ouverts du côté de la frontière thaïlandaise.

La quarantaine imposée n’est plus d’actualité et ne contraint ainsi plus les voyageurs. Cette nouvelle va permettre une réelle reprise du tourisme suite au ralentissement de la pandémie.
© Molydar Souama
© Molydar Souama

Du côté du Japon...

...nous assistons à un réel questionnement de la part des autorités. En effet, frileux de rouvrir leurs frontières au tourisme de masse et de subir une nouvelle vague de contaminations au covid-19, le pays reste fermé aux entrées sur le territoire.

Des associations japonaises d’agence de voyages, des sociétés de transport et des groupes hôteliers du pays ont décidé de déposer une demande au ministère pour mener à une réouverture du territoire au tourisme.

Cette fermeture met actuellement en péril leur secteur et de multiples sociétés du pays. Cette réclamation n’a reçu aucune réponse mais des tests sont en cours sur le territoire.

Ces expérimentations concernent un nombre limité de touristes avec des conditions précises à respecter, comme celle de réaliser son voyage accompagné d’un guide local et de suivre un périple précis défini à l’avance.

Nous ne pouvons espérer une possibilité de voyager au Japon cet été mais ces essais sont déjà un premier pas pour le pays, qui risque d’être délaissé s’il reste parmi les seuls à refuser les voyageurs du monde entier souhaitant découvrir la région. D’autant que cette décision est paradoxale si l’on considère la Golden Week, période de vacances du pays, qui a amené une multitude de japonais à partir voyager dans le monde entier.

Le premier ministre, Fumio Kishida, a annoncé un allègement des règles actuelles en juin avec pour objectif de conserver l'attractivité de la destination. Mais rien n’est concret et aucune précision n’a été formulée quant à cette information.

Au Myanmar, ex-Birmanie

© Sebastien Goldberg
© Sebastien Goldberg
Malgré une situation politique tendue depuis février 2021, dûe aux événements survenus, le Myanmar rouvre ses frontières.

Après plus de deux ans de fermeture, les touristes pourront à nouveau demander des visas pour le Myanmar à partir de la semaine prochaine. Le pays ouvre ses frontières aux touristes entièrement vaccinés pour le moment.

Les passagers doivent avoir un certificat de vaccination COVID-19 imprimé montrant la vaccination complète au moins 14 jours avant l’arrivée. À leur arrivée, les voyageurs devront rester en quarantaine durant 10 jours et réaliser un test de dépistage PCR au Covid-19 à leurs frais au 3ème jour ainsi qu’au 7ème jour de leur quarantaine.

Les voyageurs d'affaires passent un test PCR à leur arrivée et doivent se mettre en quarantaine à l'hôtel jusqu'à ce qu'ils reçoivent un résultat négatif, généralement dans les 24 heures.

Il est important pour ces prochains jour de se tenir au courant des dernières informations liées au pays avant leur arrivée : les conditions d’entrées dans le pays ainsi que les règles d’isolement risquent d’être modifiées, en raison de la réduction des cas covid au sein du territoire birman (taux de positivité au covid-19 inférieur à moins d’1% depuis plus d’un mois).

Quid de la stricte Thaïlande ?

Nous attendons dans les prochains jours une annonce importante concernant l'actuel Thailand Pass, qui nous cause bien des questionnements depuis plusieurs mois.

Aujourd’hui, ce document demeure indispensable lors d’un voyage en Thaïlande. Il permet de répertorier les documents nécessaires liés au Covid-19.

Plusieurs justificatifs sont nécessaire pour l’obtenir : une copie ou scan de la page d'identité de votre passeport, un billet d'avion aller (le numéro de vol doit être indiqué), une attestation d'assurance couvrant le Covid pour au moins 10.000 US dollars ou euros, un certificat de vaccination Covid ainsi qu’une réservation d’hôtel agréé Alternative Quarantine AQ (pour les 5 nuits de quarantaine pour les non-vaccinés).

À ce jour, la Thaïlande compte 65 cas recensés pour 100.000 personnes au cours de ces 7 derniers jours, soit une baisse de 47% de son précédent pic d’infections (fin avril 2022).

C’est pourquoi, les exigences du Thailand Pass seront revues et modifiées lors de la réunion du panel complet du CCSA ayant lieu le 20 mai. Le but est de faciliter l’accès au pays aux touristes afin de revenir petit à petit à une vie normale.

20 mai 2022 - MISE À JOUR - Suite à la réunion du CCSA, le gouvernement thaïlandais a décidé de supprimer le Thailand Pass dès le 1er juin 2022 pour les voyageurs thaïlandais !

Au Vietnam

Le pays a décidé de supprimer les obligations de test Covid-19 avant le vol et à l’arrivée dans le pays pour tous les voyageurs après que les taux d’infection et les décès liés à la Covid-19 ont considérablement diminué.

Les autorités gouvernementales ont donc annoncé la suspension des tests pour les visiteurs arrivant le 13 mai, mais la règle est entrée en vigueur pour les voyageurs entrant dans le pays le 15 mai.

Le Vietnam avait déjà suspendu les réglementations en matière de déclaration de santé obligatoire pour les visiteurs étrangers depuis le 27 avril 2022.

Il a abandonné les certificats de vaccin Covid-19 et les exigences de quarantaine à la mi-mars, peu de temps après la réouverture de ses frontières aux visiteurs internationaux. Malgré tout, selon le Premier ministre, la situation reste à surveiller, afin d'être prêt à adapter des mesures en cas de besoin.

Lu 1891 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias