TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




Atout France présente les premières auberges collectives classées

Les anciennes auberges de jeunesse font place à des lieux dûment estampillés


Depuis le 15 septembre 2022, les auberges collectives, le nouveau nom marketing des anciennes auberges de jeunesse, disposent de leur système de classement. Six mois après la mise en place de ce nouveau dispositif, 5 auberges ont reçu leur classement.


Rédigé par le Lundi 3 Avril 2023

UCPA, l'un des premiers établissements classés (©UCPA)
UCPA, l'un des premiers établissements classés (©UCPA)
Les Anglo-saxons les appellent les « hostels » ; en France, on les appelait Auberges de jeunesse, mais le fait est qu’elles ne ressemblent plus à l’image que l’on s’en fait quand on a été jeune randonneur dans les années 80…

Finies les cuisines encombrées de gamelles, les dortoirs rustiques et les tables de ping-pong dans la cour !

Des start-up imaginatives, des groupes hôteliers et des investisseurs avisés ont pris le secteur en main pour le professionnaliser et en faire des options d’hébergement de qualité pour individuels, couples ou groupes en quête de confort, d’ambiance et de convivialité.

Ce sont ces entreprises que l’on retrouve dans les premiers établissements à recevoir le classement « Auberge collective » décerné par Atout France : UCPA Sport Station Hostel (Paris), le Centre International de Séjour (Narbonne), BEAU M Hostel (Paris), Jo&Joe Nation (Paris) et Jo&Joe Gentilly (Gentilly).


Des établissements "hybrides" qui s'adressent à une large clientèle

Le secteur, où l’on compte des marques comme The People, Generator, Meininger, St-Christopher Inn, Les Piaule, SloLiving et bien d’autres encore, représente environ 400 établissements en France.

Ils font partie d’une évolution des modes d’hébergement baptisées « hybrides » s’adressant à des clientèles diversifiées tentées par les prix « doux » pratiqués en l’échange de quelques contraintes comme des équipements partagés.

Il fallait que cette évolution soit prise en compte aussi par les « autorités » et ce fut le travail conjoint mené par Atout France en concertation avec les professionnels du secteur, formalisé par le décret et l’arrêté publiés au journal officiel du 13 septembre 2022 et entrée en vigueur le 15 septembre 2022.

Lire aussi : Atout France lance un appel à candidatures "Recherche de solutions innovantes

Un classement sans étoile renouvelé tous les 5 ans

Salle de restaurant du Jo&Joe Paris Nation (©Accor)
Salle de restaurant du Jo&Joe Paris Nation (©Accor)
Le classement des auberges collectives comprend une unique catégorie (pas de catégorie par étoiles) et vient garantir un certain niveau d’équipements et de services grâce à des critères obligatoires, tandis que des critères optionnels permettent à l’exploitant de valoriser un équipement ou un service spécifique.

Comme pour les autres hébergements, le classement des auberges collectives sera prononcé pour une durée de 5 ans.

L’exploitant peut, à sa discrétion, ajouter un positionnement commercial sur une thématique de séjour (tourisme solidaire, sportif, spirituel etc.).

Parmi les cinq premiers établissements classés figurent deux associations du tourisme social et solidaire et deux entreprises du secteur marchand.

Une trentaine d'autres établissements dans les tuyaux du classement

Un dortoir de 6 personnes à l'UCPA Sport Station de Paris (©UCPA)
Un dortoir de 6 personnes à l'UCPA Sport Station de Paris (©UCPA)
Pour Frédéric Carlier, directeur de l’UCPA Sport Station de Paris, « notre classement nous permet de renforcer notre attractivité à l’international, à l’aube des grands évènements sportifs qui vont mettre un coup de projecteur sur la France, grâce au développement d’une offre de qualité, toujours plus adaptée aux attentes des voyageurs « backpackers » mais aussi groupes et familles ».

De son côté, Neel Tordo, directeur général du Jo&Joe Nation, marque du groupe AccorHotels, explique : « En 10 ans, je n’ai pu que constater une accélération de la professionnalisation du milieu des auberges et je suis persuadé que ce classement aidera les différents acteurs à renforcer leur compétitivité. […]

Je suis convaincu que ce classement permettra à moyen terme d’augmenter le niveau d’accueil de différentes auberges et deviendra un vrai gage de qualité. »

CIS de Narbonne (©CIS)
CIS de Narbonne (©CIS)
Enfin, selon le directeur du Centre International de Séjour de Narbonne, Antoine Nestor : « Le classement valorise les efforts des hébergeurs et représente une reconnaissance de notre activité hébergement, restauration, séminaires, activités culturelles et sportives mais également un vecteur de réassurance pour nos clients ».

Pour Atout France, il s’agit de la première vague d’un classement qui devrait être adopté rapidement par une trentaine d’autres établissements qui suivent actuellement la procédure.

Lire aussi : Le 16e Rendez-Vous en France pour entretenir la relance

Lu 15239 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >



































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias