TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Azimuth Adventure : une cagnotte pour sauver les emplois du réceptif

"Vous nous aidez, on vous fait voyager" promet Azimuth Adventure



Les temps sont difficiles pour les professionnels du tourisme en France et encore plus pour leurs prestataires à l'autre bout du monde. Pour sauver son entreprise et ses emplois, le réceptif indonésien Azimuth Adventure a lancé une grande cagnotte avec à la clé des voyages. "Vous nous aidez, on vous fait voyager" promet le réceptif. Il reste encore quelques jours pour y participer.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 19 Janvier 2021

"Vous nous aidez, on vous fait voyager" promet Azimuth Adventure pour sauver les emplois de son entreprise - DR : Azimuth Adventure
"Vous nous aidez, on vous fait voyager" promet Azimuth Adventure pour sauver les emplois de son entreprise - DR : Azimuth Adventure
En octobre dernier, Dominique Clarisse, le PDG d'Azimuth Travel lançait une bouteille à la mer.

"Nous lançons une bouteille à la mer, nous vous demandons de ne pas nous oublier. Nous sommes des Français de l'étranger, mais nous souffrons tout autant voire plus que vous."

Après avoir touché seulement 25 euros d'aides, le patron du réceptif s'inquiétait pas seulement pour la pérennité de son entreprise, mais du devenir de ses salariés et de l'industrie en Indonésie.

A lire : Indonésie : "je n'ai touché de l'Etat que 25 euros, soit un tiers de ma facture internet..." (vidéo)

"Cela devient très compliqué pour les plus pauvres. Pour attirer les investissements étrangers le gouvernement a décidé de supprimer des acquis sociaux.

Depuis, il y a d'importantes et violentes manifestations ,
" confiait à TourMaG.com Dominique Clarisse.

Ne voulant pas baisser les bras, alors que la reprise des voyages internationaux semble toujours plus décalée dans le temps, le patron d'Azimuth Travel a lancé une cagnotte en ligne (cliquez ici pour y accéder).

"Vous nous aidez, on vous fait voyager" promet Azimuth Adventure

L'enjeu est de permettre de financer au moins jusqu’au mois de juin 2021 les salaires, les factures et les frais mensuels de l'agence.

Alors que l'objectif est de récolter 30 000 euros, le réceptif promet une contrepartie, pour ceux qui aideront la structure à tenir.

"Vous nous aidez, on vous fait voyager," promet le patron. Ainsi la cagnotte est ouverte du 17 janvier au 21 février prochain avec de nombreux cadeaux à gagner.

Les tirages au sort seront organisés à l'issue de la campagne le 21 février 2021.


C’est donc un appel à la solidarité que lance ce chef d’entreprise à court de ressources pour permettre à ses équipes (guides, chauffeurs, conseillers voyages, familles d’accueil, etc.) de survivre à l’arrêt de leur activité.

Alors la grande famille du tourisme qui s'est constituée en communauté, répondra-t-elle à l'appel ? Pour l'heure, le compte n'y est pas.

Plus globalement, l'initiavite démontre le désoeuvrement à destination et interroge sur l'état dans lequel l'industrie tout entière repartira, alors que l'OMS annonce déjà plus de 300 millions de suppressions d'emploi dans le secteur en 2020.

Un peu d'histoire sur Azimuth Adventure :

L’histoire débute au printemps 1992 lorsque Dominique Clarisse, originaire du nord de la France et fraîchement diplômé d’une des écoles audiovisuelles bruxelloises les plus réputées, en profite pour étancher sa soif d’aventures photographiques.

Malgré son potentiel pour une brillante carrière en Europe, Dominique décide de se concentrer sur cette fabuleuse région qu’est l’Asie du sud-est et travaille depuis lors sur plusieurs projets qui l’amènent à explorer la région in extenso.

Il s’installe définitivement à Java en 1996 et crée, 3 ans plus tard, l’agence Azimuth Adventure Travel Ltd, l’une des toutes premières à se spécialiser dans les voyages d’aventures à travers l’ensemble du plus grand archipel du monde.


Lu 929 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Dominique CLARISSE le 19/01/2021 11:46
Un grand merci, Romain & Tourmag, pour la publication de cet article, qui, je l'espère, sensibilisera la clientèle ainsi qu'une partie de notre profession sur le sort des réceptifs à l'étranger: non seulement nous sommes parmi les principales victimes de la fermeture des frontières, mais nous ne recevons en outre aucune aide de l'Etat. Il faut donc "tenir", certes, mais la question est "jusqu'à quand?"... Encore une fois, nous, entrepreneurs, sommes des passionnés et il faudra bien d'autres virus pour nous achever définitivement, à moins que ce soient finalement les gouvernements qui souhaitent notre mort! Mais, si tel est le cas, qui du tourisme de demain? Bali, par exemple se meurt, et elle est à présent envahie par des hordes de pro-QAnon et de Russes qui font fi des protocoles sanitaires et qui empêchent l'éradication de ce satané virus (les réseaux sociaux sont remplis d'images de "soirées" où s'accumulent des centaines de "fêtards"...). Nous sommes pris dans un étau! Sortons-en, soyons solidaires!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.







Dernière heure






























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance