TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Belfast : Titanic Belfast Experience revisite l’histoire du navire

de la construction au naufrage



C’est en 2012, cent ans après le naufrage, que s’est ouvert le Titanic Belfast Experience. En forme de proue de bateau le bâtiment, gigantesque, a été érigé sur l’ancien chantier où a été construit le prestigieux paquebot. C’est aujourd’hui le site le plus fréquenté de la ville avec deux millions de visiteurs depuis son ouverture.


Rédigé par Jean-Paul Combe le Mercredi 17 Juin 2015

Titanic Belfast Experience à Belfast - Photo DR
Titanic Belfast Experience à Belfast - Photo DR
Gigantesque Le Titanic Belfast, revisite l’histoire du navire de sa construction au naufrage qui a fait de la nuit du 14 avril 1912 "L’une des plus tristes de l’histoire du monde" comme le précise le président de la société RMS Titanic de New-York.

Petit rappel historique.

22h30 : Frederick Fleet, vigie de service, repère, une tache claire qui se lève devant le paquebot. Il pense à la brume quand surgit, droit devant lui, une énorme masse. Il alerte l’officier de service qui ordonne une marche arrière.

Trop tard ! Un immense iceberg cogne à tribord contre le navire. L’eau s’engouffre. Le commandant lance alors le célèbre SOS : "Nous coulons"

Il donne l’ordre d’évacuation. Seulement voilà, il n’y a que 16 chaloupes. L’armateur a prévu le minimum, et ce en conformité avec le règlement en vigueur - le bâtiment se veut le premier insubmersible du siècle !

Comme on peut l’imaginer l’équipage a bien du mal à endiguer le flot des passagers. Miséreux partis tenter leur chance en Amérique, les voyageurs de troisième classe sont refoulés.

Le petit personnel est sacrifié : âgés de 12 à 15 ans, les mousses et moussaillons sont entassés dans la salle à manger de première classe. Ils ont droit à une cigarette et au verre du condamné...

Sont secourus, dans la bousculade, les passagers de 1ère et 2nd classes, et encore pas tous.

Et, à 2 heures du matin, le Titanic se casse en deux et sombre à 700 kilomètres de Terre-Neuve par 3800 mètres de fond. Seulement 678 des 2.200, passagers survivent à la catastrophe.

Le plus grand chantier naval du monde

Comme le rappelle le musée, le Titanic, symbolise en 1912 non seulement une prouesse technique, mais il fait aussi la réputation de Belfast, fière d’avoir le plus grand chantier naval de la planète.

Il faut dire, qu’à l’époque, ce bâtiment est le plus racé des paquebots avec 269 mètres de long, 28 de large et 10 étages de haut.

"Chacune de ses quatre cheminées peut facilement donner un passage à notre métropolitain, le gouvernail est aussi gros qu’un orme, les moyeux et les pales ont la taille d’un moulin à vent" note la presse française des années 10.

Baptisé le "Paquebot des millionnaires" ce palace flottant est une synthèse du luxe : escaliers en bois précieux, salle à manger de gala, nombreux restaurants, suites somptueuses, salons de réception et fumoirs aux murs sertis de nacre.

Dans son berceau

Depuis trois ans, il a retrouvé son berceau au cœur de Belfast, sur le site de la construction du navire, les chantiers navals Harland &Wolff.

Aménagé dans un édifice très symbolique de six étages, le Titanic Belfast Experience raconte l’histoire du navire, de sa conception, de son influence sur la cité, au début des années 1900, en passant par sa construction, son lancement, son voyage inaugural et jusqu’à sa fin tragique.

Comme des plans de ponts, les agencements s’empilent sur cinq étages . On pénètre par une entrée majestueuse avec hall d’accueil, café, restaurants boutiques qui entourent l’atrium.

Au premier étage ce sont des galeries d’expositions reliées entre elles par des passerelles de bois où sont inscrits les noms des anciens vaisseaux.

Sur les murs des corridors on trouve pèle-mêle, une grande variété de supports explicatifs : médias, images de synthèse, films, vidéos, documents audiovisuels, d’archives, objets, maquettes à l’échelle réelle.

Le point d’orgue étant la visite virtuelle du navire en construction, avec force de détails sur les divers corps de métiers et les rudes conditions de travail des ouvriers des chantiers navals.

L’histoire se poursuit par la découverte de l’épave et se projette dans le futur avec l’exploration sous-marine en cours.

Enfin, les derniers étages se consacrent à une série de salles destinées aux réceptions privées dans un environnement élégant, fidèle copie de l’intérieur du paquebot. La suite du Titanic et le niveau mezzanine ont une capacité de 1000 places.

A quelques encablures, à quai, on visite le Nomadic, qui a aussi été construit dans les chantiers navals de Harland and Wolff. Lors de l’escale du Titanic à Cherbourg, c’est lui qui a transporté les passagers entre l’embarquement et le paquebot ancré dans la rade.

Surnommé le Petit Frère c’est, aujourd’hui, le seul navire rescapé de la célèbre compagnie.

Infos pratiques :

Transport : vols direct avec Easyjet au départ de Roissy CDG

Traversée en voiture au départ de Roscoff avec Brittany Ferries www.brittanyferries.fr et agences de voyages ( conditions particulières pour les groupes)

- Renseignements :
Office de tourisme Irlandais – www.irlande-agences.com et au tel :
01 53 43 12 23 ou 01 70 20 00 20

Musée du Titanic : www.titanicbelfast.com

Groupes : conditions particulières pour en savoir davantage cliquez ici.


Lu 2637 fois
Notez


1.Posté par leoline le 17/06/2015 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellent article qui me pousse a donner une suite à ma visite de la cité de la mer à Cherbourg vers Belfast.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75






Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips