Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Budget : 50% des Français pourraient revoir leur projet voyage à la baisse

80% des Français comptent prendre des vacances, la moitié peuvent encore changer



Selon le 2e baromètre international de la confiance dans les voyages, 79 % des Français partiront en vacances cet été. Près de 7 Français sur 10 prévoient de rester en France malgré la levée des restrictions liées au Covid-19 et 4 sur 10 peuvent encore modifier leurs plans en fonction des circonstances et de leurs ressources.


Rédigé par le Mercredi 8 Juin 2022

Partir en France dans les gorges du Verdon (©DR)
Partir en France dans les gorges du Verdon (©DR)
L'étude, réalisée par OpinionWay pour le compte d'Allianz Partners, a interrogé 9 107 personnes en Autriche, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, en Suisse, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

L’étude avait pour but d'obtenir un aperçu de la confiance des consommateurs dans les voyages avant la période des vacances d'été 2022 et d'identifier les principaux défis auxquels les voyageurs seront confrontés cet été.

Alors que l'impact de la pandémie sur la vie quotidienne semble s'atténuer dans la plupart des pays du monde, l'étude révèle que la confiance dans la capacité à voyager est en hausse (77 %) par rapport à l'hiver dernier (58 %).

Toutefois, la moitié des personnes interrogées (50 %) déclarent que l'augmentation probable du coût des voyages pourrait les pousser à revoir à la baisse leurs escapades estivales cette année.

De même, près de la moitié (47 %) disent que l'état de leurs finances personnelles pourrait les obliger à revoir à la baisse leurs ambitions.

Le boom des « staycations », une tendance qui perdure

Profiter de sa propre ville comme destination. Petite France à Strasbourg (©Adobe)
Profiter de sa propre ville comme destination. Petite France à Strasbourg (©Adobe)
Quant à ceux qui ne prévoient pas de vacances d'été cette année, la principale raison invoquée est qu'ils ne peuvent pas se le permettre, en raison de l'augmentation du coût de la vie et des voyages.

L’inquiétude liée à une nouvelle crise sanitaire constitue le deuxième obstacle susceptible d'empêcher le bon déroulement des vacances d'été (45 %). Elle précède les préoccupations liées à la situation géopolitique en Ukraine (42 %), ainsi que les obligations personnelles (43 %) et professionnelles (32 %).

Le manque de voyage à l’étranger lié à la crise sanitaire a créé un attrait pour les pays de résidence et cette tendance des staycations s’installe, malgré la réouverture des frontières.

L'Italie (81 %), l'Espagne (75 %) et les États-Unis (67 %) montrent la voie. En revanche, en Autriche (58 %) et en Suisse (57 %), les personnes interrogées envisagent avant tout de voyager à l'étranger.

Le budget joue un rôle important dans les intentions de voyage : près de la moitié (43 %) des personnes interrogées qui ne prévoient pas de quitter leur pays le citent comme principale raison. Plus d'un quart (27 %) disent ne pas pouvoir voyager à l'étranger en raison de la hausse des prix et 16 % préfèrent économiser leur argent.

La situation en France est représentative des tendances

L'exotisme de proximité, fondement des nouvelles pratiques (©DR)
L'exotisme de proximité, fondement des nouvelles pratiques (©DR)
Les données récoltées auprès des Français interrogés confirment les tendances de fond internationales :

- 50 % des personnes interrogées considèrent que leur situation financière pourrait avoir un impact sur leurs projets de voyage

- Le budget moyen dédié à ces vacances est de 1 890 euros (+ 660 euros par rapport aux vacances d’hiver)

- 41 % prévoient de partir en vacances quelle que soit la situation économique

- 55 % des Français recherchent des vacances relaxantes cet été

- Seulement 26 % des Français prévoient de partir à l’étranger

- Les Français adoptent massivement la tendance du « staycation » avec 64 % des Français qui prévoient de voyager en France

« Alors que nous entrons dans le premier été après trois ans de restrictions de voyage dues au Covid, il est particulièrement intéressant de voir que la pandémie n'est plus la principale préoccupation des vacanciers. Les « staycations » sont devenues populaires pendant la pandémie et semblent être une tendance qui va perdurer pour de nombreuses personnes qui font face à l'augmentation du coût de la vie et des voyages », analyse Joe Mason, directeur Marketing Voyages, chez Allianz Partners

Lire aussi :
- Le week-end de proximité plus qu’une mode, une tendance de fond

- "L'an zéro du tourisme", un ouvrage de réflexion à deux têtes

Méthodologie de l’étude

L'étude a été réalisée entre le 3 et le 11 mai 2022 sur un échantillon de 9 107 personnes, en France (1 019 personnes), en Allemagne (1 020 personnes), au Royaume-Uni (1 012 personnes), en Italie (1 025 personnes), en Espagne (1 015 personnes), aux Pays-Bas (1 003 personnes), en Autriche (1 003 personnes), en Suisse (1 005 personnes) et aux Etats-Unis d'Amérique (1 005 personnes).

A propos d’Allianz Partners
Allianz Partners est l’un des leaders mondiaux B2B2C, dans les domaines de l'assistance, de l'assurance voyage, la santé à l'international et l'assurance automobile. Le groupe compte plus de 19 800 salariés dans 75 pays, parlant 70 langues et traitant 64 millions de dossiers chaque année, protégeant clients et salariés dans le monde entier.

Lu 1640 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias