TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


CWT : ‘’Si les Ricains n’étaient pas là...’’ ce ne serait pas plus mal !



Franchement, je prise moyen l’impérialisme américain actuel. N’y voyez aucune forme de discrimination mais l’interventionisme yankee depuis quelques mois dans différents secteurs en Europe, comment à me défriser menu...


Rédigé par Jean da LUZ le Mercredi 4 Juillet 2012

Les Américains ont obtenu récemment des banques suisses les coordonnées de l’ensemble du personnel des établissements qui avaient quelque chose à se reprocher.

Bonjour le secret bancaire helvète... encore un rêve brisé !

Il y a quelques mois, l’administration du transport aérien US a fait des pieds et des mains et mis une pression d’enfer pour obtenir les données des passagers européens embarquant à destination des States.

Plus récemment, c’est le Bureau de Contrôle des Actifs Etrangers du Département du Trésor qui a infligé une amende de 619 millions de dollars à la banque hollandaise « ING Bank » pour des transactions financières et commerciales avec Cuba, malgré l’embargo.

Enfin, plus près de nous, l’affaire Carlson Wagonlit Travel défraye la chronique dans le secteur du voyage. Cela commence à faire...

Dans ce dossier épineux (suffit de voir les commentaires) voire pénible, on a l’impression que ce sont d'abord les “lampistes” qui ont trinqué.

L'affaire Carlson Wagonlit Travel défraye la chronique

CWT : ‘’Si les Ricains n’étaient pas là...’’ ce ne serait pas plus mal !
Pourtant, les circonstances atténuantes sont là : comment imaginer qu’au sein d’un même réseau, des agences de telle région puissent vendre des voyages à Cuba et pas d’autres ?

Pourquoi référence-t-on des TO qui vendent Cuba ?

Pourquoi l’informatique n’a-t-elle pas verrouillé dans les régions concernées l’accès aux ventes de la destination ?

Comment imaginer que sur la pression du Groupes, CWT puisse licencier aussi brutalement des salariés ?

Au delà de l’affaire même c’est la méthode qui choque : les Américains sont majoritaires au capital de la filiale française mais cela leur donne-t-il le droit d’exiger (et obtenir) la tête des responsables régionaux ?

Voilà beaucoup d’interrogations qui restent sans réponse aujourd’hui. Souhaitons que la juridiction des Prud’hommes, si elle était saisie (?) y apporte la réponse adéquate et une sanction exemplaire.

Les salariés français n’ont pas à faire les frais de la politique internationale américaine et d’un embargo complètement ringard et dont tout le monde (c’est ce que l’on pensait) s’en tamponne !


Lu 5871 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >





































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias