TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone



Comment bien gérer ses devises à l'étranger ?



Lorsque l’on se rend à l’étranger pour les affaires, on ne pense pas toujours à certains détails de voyage. Si, au quotidien, nous avons l’habitude de tout régler par carte bancaire, ce n’est pas toujours possible dans d’autres pays. Votre client pro part en déplacement professionnel en dehors de la zone euro ? Changer des devises doit alors faire partie de ses priorités de sacheck-list. Auprès de qui s'adresser ? Quel est le meilleur moment pour changer son argent ? Et que faire de ses devises une fois rentré ? On fait le point sur la question !


Rédigé par ASSUREVER le Dimanche 27 Mars 2022

Quels sont les moyens de paiement à privilégier ?

En France, la carte bancaire est notre meilleure alliée ? A l'étranger, elle peut vite devenir un fardeau.

En moyenne, un retrait à l'étranger est majoré d'une commission de 3,20€, à laquelle s'ajoute une taxe d'environ 2,50% du montant retiré.


Changer des devises avant d'arriver sur place est une des premières formules, car votre client aura certainement besoin de monnaie dès son arrivée : taxi, café, restaurant, ou consigne...
D'autant que la CB n'est pas acceptée de façon courante dans certaines pays, notamment en Asie ou en Amérique Latine.

Sur place, changer ses devises dans une banque n'est pas forcément compétitif : elles appliquent souvent des commissions fixes et des tarifs prohibitifs. Il faut alors préférer les bureaux de change (en évitant ceux des aéroports plus chers qu'en ville).

Certains bureaux de change pratiquent le "cashback" : les devises restantes sont rachetées au même taux de change que celui de l'achat. Mais seuls les billets sont repris : il faut donc penser à écouler la petite monnaie avant de rentrer.

Déplacement professionnel : carte bancaire vs devises locales

En France, la carte bancaire est notre meilleure alliée pro. À l’étranger, elle pourrait vite devenir un fardeau… En effet, hors zone euro, des frais s’appliquent à chaque retrait et/ou chaque transaction. En moyenne, un retrait à l’étranger est majoré d’une commission de 3,20 € à laquelle s’ajoute une taxe d’environ 2,50 % du montant retiré. Si votre client compte se rendre régulièrement au distributeur automatique, la facture risque vite de s’alourdir…

Certes, aujourd’hui il existe des banques proposant des cartes de crédit sans frais à l’étranger. Toutefois, il n’est pas toujours possible de retirer partout en fonction des partenariats négociés, sans compter que tous les pays ne disposent pas d’un distributeur de billets à chaque coin de rue.

Ne perdons pas de vue que dans certaines destinations, l’utilisation de la carte bancaire est restreinte (Asie, Amérique du sud…). De ce fait, disposer de devises devient un indispensable du déplacement professionnel : transports, restauration, pourboires, petits achats…

Pour aller plus loin : Carte de la zone Euro

Où et quand changer ses devises ?

Gardons à l’esprit qu’il vaut mieux changer des devises avant son déplacement professionnel.

Pourquoi ? Lorsque votre client va atterrir, il devra prendre un moyen de transport, très souvent un taxi, peut-être déposer sa valise en consigne, boire un café, faire une pause sandwich...

Ces devises lui feront non seulement gagner du temps, mais aussi de l’argent. Car changer ses espèces à l’aéroport est déconseillé. Les taux de change appliqués y sont nettement supérieurs à ceux pratiqués en ville. Même chose pour les banques, sans compter que les horaires d’ouverture sont très peu flexibles. Le bon geste ? Les bureaux de change.

Si il compte alterner paiement en espèces et carte bancaire, un bon compromis consiste à changer seulement une partie de son budget en devises avant le départ. Le bon conseil : privilégier des bureaux pratiquant le « Cashback ». Ces derniers rachèteront ses devises au même taux que celui de son achat. Toutefois, seuls les billets sont repris. Il faut donc penser à écouler la petite monnaie avant de rentrer.

QUELLE ASSURANCE POUR VOS DÉPLACEMENTS PROFESSIONNELS ?

Des courtiers spécialistes de l'assurance voyage et expatriation propose de large gamme d'assurance pouvant couvrir vos clients Affaires durant leurs déplacements professionnels.

Un accident à l’étranger, une hospitalisation d’urgence ou un rapatriement ? Les offres proposées les couvrent en toute situation.

Par exemple, il ne dispose plus d’aucun moyen de paiement suite à la perte ou le vol de ses effets personnels ? Ces assurances peuvent lui avancer jusqu’à 15 000 € !

Renseignez vous auprès de votre courtier en assurance.

Lu 2044 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >



































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias