TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Confinement : les agences pourront-elles ouvrir ? Et les voyageurs partir?

Selon une source gouvernementale, il sera possible de voyager et se rendre à l'aéroport



Quelques heures après les annonces, du 3e confinement pour une partie des Français, voici le moment des questions pour les agents de voyages. En effet, alors que le décret devrait paraître au Journal Officiel ce samedi 20 mars 2021, nous avons interrogé les cabinets du gouvernement pour en savoir plus. Et la nouvelle que tout le monde redoutait, nous a été confirmée : les agences de voyages des 16 départements confinés resteront fermées durant un mois.


Rédigé par le Vendredi 19 Mars 2021

Selon une source gouvernementale les voyageurs pourront bien se rendre dans les aéroports - Crédit photo : Depositphotos @Professor25
Selon une source gouvernementale les voyageurs pourront bien se rendre dans les aéroports - Crédit photo : Depositphotos @Professor25
Face à une épidémie qui ne trouve pas chez les Français vaccinés une résistance suffisanteà sa propagation, le gouvernement a dû serrer la vis... à nouveau, un an après le 1er confinement.

"L'Ile de France où l'incidence est à 446, en hausse de 23% en une semaine, la pression hospitalière atteint un niveau très élevé, c'est plus que le pic de la 2e vague," expliquait Jean Castex, jeudi soir.

Pour freiner la propagation du virus, un confinement est décrété pour quatre semaines pour 8 départements d'Ile-de-France, 5 départements des Hauts-de-France, la Seine-Maritime, l'Eure et les Alpes-Maritimes.

Alors que les commerces dits non essentiels vont devoir baisser le rideau pour un mois, dans ces territoires, qu'en est-il des agences de voyages ? A dire vrai, ce vendredi 19 mars 2021, personne ne se faisait d'illusions, alors que le décret sera publié samedi 20 mars 2021.

Du côté des Entreprises du Voyage, la réponse ne faisait aucun doute. Le Syndicat n'a pas été consulté par le gouvernement, lors de l'arbitrage sur la liste des commerces qui auront la possibilité d'accueillir du public.

Une fermeture oui...mais administrative ?

"Je ne pense pas que nous serons considérés comme les coiffeurs qui ont le droit d'ouvrir, mais nous ferons comme en novembre avec le confinement.

Les collaborateurs sont tous en télétravail, nous ferons du click and collect, pour les clients qui veulent régler leurs dossiers,
" explique avec le sourire, Nicolas d'Hyèvres, le président des EDV Hauts-de-France - Normandie.

Après de nombreux appels auprès des ministères, nous avons eu l'information que les agences de voyages devront.... fermer, durant tout le confinement.

Une nouvelle qui ne semble plus faire peur à grand monde, alors que l'activité tourne au ralenti.

Alors que pour les Entreprises du Voyage en novembre 2020 les agences de voyages n'avaient pas pu bénéficier des aides inhérentes à la fermeture administrative, il se pourrait que ce soit différent, six mois plus tard.

"Il y a de fortes chances que les commerces soient fermés administrativement," nous révèle une source gouvernementale.

Une information que le ministère de l'Economie nous a confirmée. Cela représente une quasi bonne nouvelle, dans le marasme ambiant.

Ainsi, les entreprises concernées peuvent bénéficier d'un grand nombre d'aides, comme une exonération totale des charges sociales, une réduction des loyers et une indemnisation via le fonds de solidarité.

Les voyageurs parisiens, lillois ou havrais pourront-ils quitter la France ?

Ce confinement prévoit aussi une mesure spéciale, puisque les habitants des territoires confinés ne pourront pas quitter, leurs départements respectifs.

Afin de ne pas vivre le passage du printemps enfermés chez eux, les Franciliens se sont rués en masse sur les trains et les routes, afin de quitter la Capitale et passer le confinement en province.

Mais s'ils ne sera pas possible de se rendre à Strasbourg ou Marseille, pourront-ils quitter le territoire Français ?

"Tous les clients qui doivent partir, ils partent, puisque le voyage n'est pas annulé à destination. Il n'y a pas d'interdiction de voyager en Europe, puis le billet de la compagnie aérienne fera office d'attestation.

Il n'est pas possible d'interdire à une personne de se rendre dans un aéroport, à partir du moment où elle a un billet d'avion,
" pense savoir le président des EDV Hauts-de-France - Normandie.

Encore une fois, Nicolas d'Hyèvres a vu juste ou presque.

Toujours selon une source gouvernementale, les Français confinés pourront se rendre à l'aéroport pour aller chercher une personne, mais en pouvant présenter un justificatif .

De plus, il sera bien possible de voyager, puisque les nouvelles attestations de déplacement prévoient justement "déplacements de transit (aérien et ferroviaire) et longue distance".

Toutefois, cela ne comprend que les pays Européens, du moins ceux qui acceptent les voyageurs français, car en dehors il sera nécessaire de justifier le déplacement par un motif impérieux.

Mais pas plus que les habitants des départements confinés ne peuvent en sortir, les autres Français ne pourront pas davantage se rendre dans les zones confinées.

Attestation déplacements de transit et longue distance à télécharger :


"Il faut se déconfiner dans sa tête, je parle aux agents de voyages" selon Nicolas d'Hyèvres

Avec cet énième confinement, les changements ne sont plus nécessairement perçus comme rédhibitoires pour les acteurs d'un secteur qui tourne au ralenti depuis quelques mois.

De plus, en l'espace d'un an, le télétravail s'est généralisé avec plus ou moins de succès et les agents de voyages ont adopté de nouvelles façons de travailler.

"Nous utiliserons les mêmes règles qu'en novembre 2020, un mois durant lequel, nous avons eu des départs et ça a bien fonctionné. Il n'y a pas d'inquiétude à avoir, car nous étions déjà au niveau du business sur des volumes réduits," philosophe Nicolas D'hyèvres.

Donc, si à destination le voyage est possible et que les voyageurs veulent partir, les séjours auront lieu.

Pour le directeur de GEOVISIONS Amiens, la nouvelle ne doit pas être perçue comme un nouveau coup de massue sur une profession meurtrie.

"Il faut se déconfiner dans sa tête, je parle aux agents de voyages. Nous devons dire à nos clients que nous sommes là. Il est temps que les agences de voyages retravaillent un peu, car nous ne pouvons pas vivre de subvention éternellement."

Surtout que dans le même temps, les agences de voyages en ligne ne vont pas fermer et n'auront pas de scrupule à vendre un billet d'avion.

Pour le patron des EDV Hauts-de-France - Normandie, la profession doit retourner au combat, surtout que la population n'attendrait qu'une chose : pouvoir voyager et se dépayser.

"Ca fait trois fois que nous faisons et défaisons, mais c'est notre métier. Dans le même temps, j'ai créé de nouveaux voyages, depuis un an. J'ai affrété un yacht de 18 cabines en Croatie sur 25 dates pour 2022, et bien nous avons déjà vendu la moitié des dates," se félicite Nicolas d'Hyèvres.

Ce n'est pas tout, car ses deux avions affrétés pour la Laponie en janvier 2022, ont déjà trouvé quelques preneurs, puisque 30% des billets ont été réservés.

L'Europe est devenue le nouveau terrain de jeu des agents de voyages.

"Nous transformons le long-courrier en moyen-courrier, pour le même prix, le tout avec des prestations supérieures. Il y a des solutions, les voyageurs vont de bulle sanitaire en bulle sanitaire."

Le confinement ne doit pas rimer avec immobilisme dans les réseaux de distribution.

Lu 12174 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance